Nous constatons avec joie que c'est la 20ème fois que vous visitez ce fil d'info.

Afin de pouvoir continuer à vous informer, un petit geste d'encouragement de votre part serait le bienvenu.

Nous vous en remercions chaleureusement.

Cliquer ICI

Voulez-vous être prévenu par une petite notification sur votre écran de la publication d'un nouvel article ?

Ce service nécessite l'utilisation des cookies sur votre navigateur, conformément à nos Conditions générales d'utilisation.

La Terre se dégrade à grande vitesse - Demain l'Homme

Home

Cet article a été publié le 10/06/2012 à 11h33 par progserv.

la-terre-se-degrade-a-grande-vitesse

 

Rien ne va plus pour la planète Terre. Les Nations unies, via le Programme onusien pour l'environnement (PNUE, basé à Nairobi, Kenya), viennent de (re)tirer la sonnette d'alarme : l'état de la planète Terre «se dégrade à grande vitesse», constate le rapport d'évaluation du PNUE, «fuité» hier par l'agence AFP.

«Une révision complète de la manière dont la planète est gérée est urgente si nous voulons répondre aux défis du développement durable mondial, et ce, pour sept milliards d'individus.»

Les conclusions du processus de prospective mené par le PNUE, impliquant plus de 400 éminents scientifiques et experts du monde entier, sont alarmantes et alarmistes à plus d'un titre.

«Avec une population qui a doublé depuis 1950, note ledit rapport, l'état de la planète se dégrade à grande vitesse, et à moins que l'humanité ne change immédiatement de cap, les seuils critiques seront bientôt atteints.»

Ce 5e rapport portant sur les «Perspectives de l'environnement mondial, Geo 5» tombe à quelques semaines du Sommet sur le développement durable (Rio+20), du 20 au 22 juin à Rio, Brésil.

Le rapport précédent qui datait de 2007 était tout aussi inquiétant.

«Si cette situation perdure, si les structures actuelles de production et de consommation des ressources naturelles continuent à prévaloir et que rien n'est fait pour inverser la tendance, les gouvernements devront assumer la responsabilité d'un niveau de dégradation et de répercussions sans précédent», a souligné Achim Steiner, directeur général du PNUE.

(...)

 

Pour lire la suite, cliquer ICI

 

Un article de Mohand Aziri, publié par El Watan

 

Lance-toi ! Deviens vite lanceur d'alerte. Rejoins ceux qui ont la rage !

Le site étrange qui dérange même les anges !

 

      

 

Merci de PARTAGER les meilleurs posts partout où vous le pouvez, réseaux sociaux et autres.

 

Auteur : Mohand Aziri

Mots-clés déclenchant la recherche interne : Terre , dégradation , gestion , changement , viabilité , PNUE.

Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. .
Vote commentaire devra être validé si nécessaire.

Acceptez-vous d'être contacté par nos visiteurs ?

Aucun commentaire.