Nous constatons avec joie que c'est la 20ème fois que vous visitez ce fil d'info.

Afin de pouvoir continuer à vous informer, un petit geste d'encouragement de votre part serait le bienvenu.

Nous vous en remercions chaleureusement.

Cliquer ICI

Voulez-vous être prévenu par une petite notification sur votre écran de la publication d'un nouvel article ?

Ce service nécessite l'utilisation des cookies sur votre navigateur, conformément à nos Conditions générales d'utilisation.

L'éolien manque de souffle - Demain l'Homme

Home

Cet article a été publié le 12/09/2011 à 14h25 par progserv.

leolien-manque-de-souffle

 

Malgré un vent de procès et de pétitions défavorables, la France confirme sa 7e position dans le top ten de la puissance éolienne installée, selon le rapport 2010 de la World Wind Energy Association (WWEA).

Elle a augmenté sa capacité énergétique de 1086 mégawatts (MW) depuis 2009, soit 23,7 %. Cette croissance modeste lui permettra-t-elle d'atteindre l'ambitieux objectif du gouvernement de porter à 23 % la part des énergies renouvelables dans la consommation d'énergie à l'horizon 2020 ? Rien n'est moins sûr.

Les mesures de «modernisation» prises récemment par le ministère de l'Ecologie devraient accélérer l'envol de l'éolien terrestre, en réduisant notamment les délais d'instruction des projets, tout en assurant une préservation des paysages. On ne devrait plus connaître d'implantations sauvages, l'avis des habitants concernés étant requis et les contrôles renforcés.

Depuis le Grenelle de l'environnement, les éoliennes de plus de 50 mètres de hauteur sont soumises au régime des installations classées pour la protection de l'environnement (ICPE).

 


 

Au niveau mondial, la capacité installée a atteint 196.630 MW, soit 37 642 MW de plus qu'en 2009. Et notamment grâce à la Chine, qui a augmenté sa puissance de 18.928 MW en 2010, soit une progression de 73,3 %. Elle occupe désormais la première place, détrônant les Etats-Unis, qui n'améliorent leur capacité que de 5 600 MW, soit une croissance de 15,9 %.

En Europe, l'Allemagne confirme son leadership, malgré un développement limité à 6 %, suivie par l'Espagne, qui se contente d'une progression de 8 %.

Cette faible évolution s'observe dans de nombreux pays, lesquels ont enregistré une baisse des investissements dans de nouveaux équipements.

De fait, l'éolien accuse son plus bas taux de croissance (23,6 % en 2010 contre 31,7 % en 2009) depuis 2004. Malgré cette conjoncture moins favorable, WWEA prévoit une capacité énergétique possible pour les éoliennes de 600.000 MW vers 2015.
 

Un article de Martine Betti-Cusso, publié par LE FIGARO.fr

 

Lance-toi ! Deviens vite lanceur d'alerte. Rejoins ceux qui ont la rage !

 

Le site étrange qui dérange même les anges !

 

      

 

Merci de PARTAGER les meilleurs posts partout où vous le pouvez, réseaux sociaux et autres.

 


Auteur : Martine Betti-Cusso

Source : http://www.lefigaro.fr/environnement/2011/09/03/01029-20110903ARTFIG00002-l-eolien-manque-de-souffle.php

Lien utile : http://www.lefigaro.fr/environnement/2011/09/03/01029-20110903ARTFIG00002-l-eolien-manque-de-souffle.php

Mots-clés déclenchant la recherche interne : Éolien ; Écologie

Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. .
Vote commentaire devra être validé si nécessaire.

Acceptez-vous d'être contacté par nos visiteurs ?

Aucun commentaire.