Nous constatons avec joie que c'est la 20ème fois que vous visitez ce fil d'info.

Afin de pouvoir continuer à vous informer, un petit geste d'encouragement de votre part serait le bienvenu.

Nous vous en remercions chaleureusement.

Cliquer ICI

Voulez-vous être prévenu par une petite notification sur votre écran de la publication d'un nouvel article ?

Ce service nécessite l'utilisation des cookies sur votre navigateur, conformément à nos Conditions générales d'utilisation.

Kamasutri : douze positions pour sensibiliser au recyclage - Demain l'Homme

Home

Cet article a été publié le 31/01/2013 à 0h01 par progserv.

kamasutri-douze-positions-pour-sensibiliser-au-recyclage

 

La ville d'Angers a inventé le «Kamasutri», une campagne de publicité pour sensibiliser les étudiants au recyclage. Reprenant le concept du Kamasutra, les douze positions du «trieur averti» sont un bon moyen d'instaurer le dialogue avec un ton décalé.

«La cartouche au bout du rouleau», «la caresse du papier», «sensations électriques», «l'extase de l'alu», «la bouteille à l'envers» : les formulations ambiguës ont été choisies pour sonner aux oreilles de la population étudiante qui ne compte pas moins de 33.000 futurs actifs.

Hugo Leroch, directeur clientèle de l'agence nantaise «Liner Communication» créatrice de l'opération (en collaboration avec Partie de Campagne), justifie ce choix culotté : «Le sexe et l'humour retiennent l'attention, d'autant plus chez le public visé, les étudiants. De nos expériences passées, on sait que les jeunes sont un public difficilement réceptif aux discours moralisateurs, peu divertissants. Et le recyclage c'est assez austère».

 

 

Après la théorie ? La pratique ! Depuis le 28 janvier et jusqu'au 31, le Kamasutri va aller à la rencontre de la communauté estudiantine, dans quatre de leurs restaurants universitaires. C'est à travers le «trishow», théâtre de rue participatif, que les bénévoles feront passer leur message en mimant les 12 fameuses positions.

Sandrine Coston, chargée de communication à Angers Loire Métropole, indique : «Nous voulions absolument être au contact des étudiants pour faire comprendre que cette campagne n'est pas du tout graveleuse [...] L'agglomération a un fort soucis du recyclage, on veut sensibiliser et amener à parler du tri. Chez les jeunes cette opération est un bon moyen de déclencher le dialogue.»

 

Un article de newsring.fr, relayé par  

SOS-planete

 

Ce post vous est transmis grâce au dispositif mis en place par l'équipe bénévole des lanceurs d'alerte de  

SOS-planete. Si vous jugez son contenu intéressant, n'hésitez pas à le partager au sein de votre entourage proche et virtuel (contacts, réseaux sociaux). Un petit clic qui se propagera naturellement sur la Toile. Merci de participer concrètement, ou à votre façon, à cette tâche d'information et d'éveil des consciences, donc à la sauvegarde de notre planète vivante et de l'Humanité.

 

Le module de news "Comment va la belle bleue ?" en grand écran

Lance-toi ! Deviens lanceur d'alerte. Rejoins ceux qui ont la rage ! - Alertes

Recevoir chaque jour les infos scientifiques dans sa boite aux lettres

Le site étrange qui dérange même les anges !

 

      

 

Mine de connaissances - Contacter l'équipe : vivant12)at(free.fr

 

Auteur : Newsring

Mots-clés déclenchant la recherche interne : tri , sexe , humour , recyclage , Angers , jeunes
Visiter ce module par catégories :

Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. .
Vote commentaire devra être validé si nécessaire.

Acceptez-vous d'être contacté par nos visiteurs ?

Aucun commentaire.