Nous constatons avec joie que c'est la 20ème fois que vous visitez ce fil d'info.

Afin de pouvoir continuer à vous informer, un petit geste d'encouragement de votre part serait le bienvenu.

Nous vous en remercions chaleureusement.

Cliquer ICI

Voulez-vous être prévenu par une petite notification sur votre écran de la publication d'un nouvel article ?

Ce service nécessite l'utilisation des cookies sur votre navigateur, conformément à nos Conditions générales d'utilisation.

HAWAI - Des papayes OGM détruites par des opposants - Demain l'Homme

Home

Cet article a été publié le 07/10/2013 à 22h00 par .

hawai-des-papayes-ogm-detruites-par-des-opposants

 

Dans la nuit du 26 septembre 2013, une centaine de plants de papayes génétiquement modifiées a été détruite, sans doute par des militants opposés aux cultures génétiquement modifiées (GM) en plein champs, dans l'île de Puna, dans l'archipel d'Hawaï. L'action, qui aurait causé un préjudice estimé à 3000 dollars, n'a pas été revendiquée. Ce n'est pas la première fois que des papayers GM sont détruits : en 2010, plus de 8 500 plants avaient été coupés pour un préjudice estimé par la police à plus de 100 000 dollars.

La papaye est cultivée de façon industrielle, en monoculture intensive à Hawaï. Le virus Ringspot (virus des tâches annulaires, ou PRSV en anglais) a été détecté la première fois en 1937, sur l'île de Oahu. Devant l'ampleur des dégâts, la production de papaye s'est déplacée vers l'île de Puna.

C'est au début des années 1990 que ce virus y a affecté les cultures commerciales de papaye. En 1998, deux variétés de papayes génétiquement modifiées pour exprimer la protéine de la capside d'une souche atténuée du PRSV (Rainbow et SunUp), développées conjointement par des chercheurs de l'Université de Cornell (New York) et de Hawaï, sont autorisées et cultivées avec un succès non négligeable.

La variété Rainbow représente 76% des surfaces de papayers d'Hawaï. Si ces papayes GM semblent toujours résister au virus natif, en revanche, elles montrent une certaine sensibilité à certaines souches du même virus en provenance de Taïwan ou de Thaïlande.

(...)

 

Pour lire la suite, cliquer ICI

 

Un article de Christophe NOISETTE, publié par infogm.org et relayé par SOS-planete

 

La Vie, cette douce maladie, contagieuse et mortelle !
Unités carbone)at(associées

Meurtre des générations futures : la dégueulasse attitude

Deviens colibri-lanceur d'alerte pour le Bien de TOUS LES VIVANTS
sans exception

 

 

L'Actualité vraie sur votre mobile du site étrange qui dérange même les anges !

 

      

 


Auteur : Christophe NOISETTE

Source : http://www.infogm.org/spip.php?article5544

Lien utile : http://www.infogm.org/spip.php?article5544

Mots-clés déclenchant la recherche interne : HAWAI , papayes , OGM , détruites

Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. .
Vote commentaire devra être validé si nécessaire.

Acceptez-vous d'être contacté par nos visiteurs ?

Commentaire ajouté par le 8 octobre 2013

Bravo aux faucheurs d'OGM ! Continuez, vous aurez de plus en plus de soutiens, à mesure où les gens prendrons conscience du mal ourdit par Monsanto...