Nous constatons avec joie que c'est la 20ème fois que vous visitez ce fil d'info.

Afin de pouvoir continuer à vous informer, un petit geste d'encouragement de votre part serait le bienvenu.

Nous vous en remercions chaleureusement.

Cliquer ICI

Voulez-vous être prévenu par une petite notification sur votre écran de la publication d'un nouvel article ?

Ce service nécessite l'utilisation des cookies sur votre navigateur, conformément à nos Conditions générales d'utilisation.

Ça bouge chez Monoprix - Demain l'Homme

Home

Cet article a été publié le 02/10/2012 à 20h30 par progserv.

ca-bouge-chez-monoprix

 


En réponse à la campagne de L214 soutenue par de nombreux clients de l'enseigne, Monoprix s'est engagé à retirer en ce début de mois de septembre les oeufs de batterie vendus sous sa marque de distributeur de ses magasins du bassin lyonnais.

Si ce premier pas est à saluer, les actions se poursuivent jusqu'à ce que l'enseigne décide ne plus vendre aucun oeuf de batterie.

Dans plusieurs villes, l'impact des actions a été renforcé par une nouvelle mise en scène : des militants sont enfermés sous des caddies renversés (transformés en cages) afin de rappeler les conséquences des choix de la grande distribution sur les animaux.

Inspections vétérinaires : le droit d'accès aux rapports officiels reconnu.

Après 3 ans de procédure, L214 s'est vu reconnaître le droit d'accéder à un rapport d'inspection des Services vétérinaires que le ministère de l'Agriculture refusait de communiquer.

Cette inspection avait eu lieu en 2009, après que L214 ait démontré, images à l'appui, une violation flagrante de la réglementation dans un élevage de poules pondeuses situé en Bretagne : 20 700 poules entassées dans un élevage en cages d'une capacité maximale de 12 000, des cadavres dans les cages et une odeur insoutenable.

Après 3 ans de procédure, le tribunal administratif a donné raison à L214 : le rapport des Services vétérinaires est bel et bien accessible et le Ministère a été contraint de verser 1 000 € à L214 pour couvrir les frais de procédures.

Le rapport d'inspection nous a donc été communiqué : il est minimaliste et traduit les défaillances des services vétérinaires français : une inspection sur seulement 10 des 4140 cages de l'élevage, qui n'a relevé qu'une part des défaillances pointées par L214.

(...)

 

Pour lire la suite, cliquer ICI

 

Un article de L214

 

 

Lance-toi ! Deviens vite lanceur d'alerte. Rejoins ceux qui ont la rage !

 

Le site étrange qui dérange même les anges !

 

      

 

Lance-toi ! Deviens vite lanceur d'alerte. Rejoins ceux qui ont la rage !

 

Le site étrange qui dérange même les anges !

 

      

 

Contacter notre équipe : vivant12)at(free.fr

 

Merci de PARTAGER les meilleurs posts partout où vous le pouvez, réseaux sociaux et autres.

 


Auteur : L214

Source : http://www.l214.com/lettres-infos/2012/09/23-tests-monoprix-rapport-inspection-course-heros/

Lien utile : http://www.l214.com/lettres-infos/2012/09/23-tests-monoprix-rapport-inspection-course-heros/

Mots-clés déclenchant la recherche interne : L214 , poules pondeuses , élevage , réglementation.

Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. .
Vote commentaire devra être validé si nécessaire.

Acceptez-vous d'être contacté par nos visiteurs ?

Aucun commentaire.