Nous constatons avec joie que c'est la 20ème fois que vous visitez ce fil d'info.

Afin de pouvoir continuer à vous informer, un petit geste d'encouragement de votre part serait le bienvenu.

Nous vous en remercions chaleureusement.

Cliquer ICI

Voulez-vous être prévenu par une petite notification sur votre écran de la publication d'un nouvel article ?

Ce service nécessite l'utilisation des cookies sur votre navigateur, conformément à nos Conditions générales d'utilisation.

Biodiversité : La nécessité et les moyens d'agir ! (Hubert Reeves) - Demain l'Homme

Home

Cet article a été publié le 21/11/2012 à 19h28 par progserv.

biodiversite-la-necessite-et-les-moyens-dagir-hubert-reeves

 

Lors de la Conférence environnementale, les débats autour des questions énergétiques ont fait de l'ombre à deux annonces essentielles du Président de la République et du Premier ministre :

-d'une part celle de la création d'une Agence Nationale pour la Biodiversité,

-d'autre part celle de l'obligation faite à chaque ministère de contribuer à l'atteinte des objectifs de la Stratégie Nationale pour la Biodiversité.

La prise en compte de la biodiversité est un préalable pour assurer la qualité de notre avenir dépendant du bon fonctionnement de la nature dont l'humanité est devenue la conscience.

Toutes les politiques publiques doivent intégrer cette prise en compte, c'est tout l'enjeu de la Stratégie Nationale pour la Biodiversité.

Ayons de l'ambition pour notre avenir qui dépend des trois piliers du développement durable. Piliers qui sont comme des «capitaux» à faire fructifier ! Soyons dynamiques et visons le co-développement de ces trois capitaux.

Stopper la perte de biodiversité c'est vraiment insuffisant, augmentons son «capital».

La biodiversité est affaire d'espaces protégés, mais aussi affaire de génie écologique pour améliorer à la fois la situation écologique et sanitaire et la situation de l'emploi.

Pour cela :

- La politique fiscale supprime les subventions néfastes.

- Les modèles agricoles font équipe avec le vivant.

- La recherche donne aux écologues les moyens nécessaires.

- Le bâti laisse de la place à la nature...

Nos aménagements cessent de gâcher les milieux naturels et leurs sols, si précieux pour notre bien être puisqu'ils assurent nourriture du corps et de l'esprit.

Concernant l'Agence, son annonce met fin à trop de tergiversations. Mais n'en restons pas au stade de l'annonce. Nous avons besoin d'elle pour coordonner et mettre en oeuvre les politiques nationales en dépassant le seul secteur –qui reste indispensable- des aires protégées.

C'est partout que la biodiversité a besoin d'être «ménagée». L'Agence permettra d'améliorer les connaissances (et leur mise à disposition de tous), et fera progresser la prise de conscience. Comme l'ADEME le fait dans son domaine d'intervention, l'agence aidera les collectivités territoriales et les entreprises à agir.

Trames vertes et bleues, atlas communaux, «ménagement» du territoire, campagnes de communication, ingénierie, préservation et qualité des sols... Le champ des besoins est vaste.

Cela nécessite –condition indispensable- des moyens dédiés pour agir enfin à la hauteur des besoins.

Une Agence, c'est pour faire mieux et plus, en valorisant et développant les savoir-faire existants, et en respectant les personnels des structures regroupées, tel, par exemple, l'Office National de la Chasse et de la Faune Sauvage...

Cela nécessite :

-Un conseil d'administration sur le modèle de la Conférence environnementale, avec les 6 collèges,

-un conseil scientifique,

-et une articulation avec les collectivités dans les territoires par exemple à l'échelle d'éco-régions.

Alors que la conférence des parties à la Convention sur la Diversité Biologique (Hyderabad, 8-19 octobre) a conforté les objectifs fixés à Nagoya en 2010, la France, si elle se dotait de ces deux outils, pourrait viser la réussite.

Car il faut réussir.

Hubert Reeves, astrophysicien, président de «Humanité et Biodiversité».

 

Un article de Hubert Reeves, publié par humanite-biodiversite.fr et relayé par SOS-planete

 

Ce post vous est transmis grâce au dispositif mis en place par l'équipe bénévole des lanceurs d'alerte de  

SOS-planete. Si vous jugez son contenu intéressant, n'hésitez pas à le partager au sein de votre entourage proche et virtuel (contacts, réseaux sociaux). Un petit clic qui se propagera naturellement sur la Toile. Merci de participer concrètement, ou à votre façon, à cette tâche d'information et d'éveil des consciences, donc à la sauvegarde de notre planète vivante et de l'Humanité.

 

Le module de news "Comment va la belle bleue ?" en grand écran

Lance-toi ! Deviens vite lanceur d'alerte. Rejoins ceux qui ont la rage !

Le site étrange qui dérange même les anges !

 

      

 

Mine de connaissances - Contacter l'équipe : vivant12)at(free.fr

 


Auteur : Hubert Reeves

Source : http://www.humanite-biodiversite.fr/doc/biodiversite-la-necessite-et-les-moyens-d-agir

Lien utile : http://www.humanite-biodiversite.fr/doc/biodiversite-la-necessite-et-les-moyens-d-agir

Mots-clés déclenchant la recherche interne : biodiversité , Reeves , conférence , environnement , nature , conscience , protection , sols

Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. .
Vote commentaire devra être validé si nécessaire.

Acceptez-vous d'être contacté par nos visiteurs ?

Aucun commentaire.