Pétition : empêcher Goldman Sachs d'embaucher l'ex-président de la Commission européenne, M. Barroso - C'laVie

Retour : Accueil

Cette actualité a été publiée le 12/08/2016 à 14h45 par Fred.


PÉTITION : EMPÊCHER GOLDMAN SACHS D'EMBAUCHER L'EX-PRÉSIDENT DE LA COMMISSION EUROPÉENNE, M. BARROSO

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • Google+  FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr
SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
Pétition : empêcher Goldman Sachs d'embaucher l'ex-président de la Commission européenne, M. Barroso

 

José-Manuel Barroso, ne vendez pas nos intérêts publics à Goldman Sachs !

 

A Jean-Claude Juncker, Président de la Commission européenne

 

L'ancien président de la Commission européenne, M. Barroso, vient tout juste d'être désigné Président non exécutif de la Goldman Sachs International, l'une des banques d'investissement les plus mises en cause dans la crise économique de 2008. Pour honorer sa nouvelle fonction, Barroso saura parfaitement, s'il le faut, manipuler la Commission européenne.

 

 

Pétition :

 

Nos représentants publics ne devraient pas jouer de leur influence au profit de puissantes corporations.
Fermons cette porte battante entre la Commission européenne
et le gros business
.
Il nous faut immédiatement réviser les lois concernant le travail des commissaires européens, une fois leurs bureaux quittés.

Les anciens commissaires devraient se voir interdire tout type de travail engendrant des conflits d'intérêts pendant, au moins, les trois ans qui suivent leur départ de la Commission.

Aussi, nous souhaitons la création d'un comité d'éthique, transparent et indépendant, compétent et décisionnaire, qui pourrait faire appliquer des sanctions.

Dans cet esprit, M. Barroso devrait se voir refuser le droit à la pension qui lui a été attribuée en tant qu'ancien membre de la Commission européenne.

 

 

Pourquoi c'est important :

 

(...)

Barroso jouit d'une grande influence politique, compte de nombreux contacts ainsi que d'insiders parmi la fonction publique, autant d'individus qu'il pourra désormais utiliser au bénéfice d'une des corporations les plus controversées, qui dépense déjà des millions pour soudoyer l'UE.

C'est un signal clair : nos institutions européennes autorisent les grosses entreprises et des banques à définir leur propre ordre du jour. Nous avons besoin de lois fortes afin d'empêcher cela, ainsi que des sanctions effectives en cas de manquement à ces dernières. Le président français, des dizaines de membres du Parlement européen ainsi que des employés mécontents de l'UE se sont déjà prononcés contre ces agissements, mais la Commission reste muette. Une large communauté d'Européens, soudés et déterminés, devrait pouvoir faire bouger les choses !

 

 

Signer la pétition
pour mettre fin au trafic d'influence d'ex-politiciens au profit des corporations !

 

Cette pétition est tenue en partenariat avec
The Alliance for Lobbying Transparency and Ethics Regulation (ALTER-EU)

 

 

Lire aussi :

Goldman Sachs : le scandale expliqué aux nuls

Pluie de critiques après l'embauche de Barroso par Goldman Sachs

Barroso chez Goldman Sachs : dans l'attente des réactions politiques

 

Pour lire la totalité et signer la pétition,
cliquer ICI

 

Une pétition publiée par wemove.eu
et relayée par Demain l'Homme ex SOS-planete

 

Traduction de Fred (le belge) :
Non mais allez une fois, c'est diiiiingue !
C'est encore les banques qui gagnent, newo !

 

12 widgets GRATUITS
de contenu, à insérer en copier-coller,
pour enrichir votre page

 

 

La Vérité ? Mieux vaut en rire : Tour du monde en 5 minutes,
mort de rire dans un fauteuil ;o)

Immense victoire pour les associations :
les semences anciennes ne sont
plus interdites en France !

Cobayes humains et crème solaire : les vacances
sacrées, la plage, le test géant des nanoparticules

 

 

 


.


.


.

 

 

Chaque jour, vous trouverez dans
ce module privé, le nectar récolté
par les colibris, lanceurs d'alerte
de Demain l'Homme. Mais vous
découvrirez aussi des rubriques
spécialement dédiées, étonnantes,
souvent vertigineuses, auxquelles
la version gratuite ne donne pas accès.

 

 

 





Auteur : wemove.eu