OGM - Les démocraties deviennent-elles aussi dangereuses que les dictatures ? - Pôl'Ethique

Retour : Accueil

Cette actualité a été publiée le 17/05/2016 à 02h27 par Jacky.


OGM - LES DÉMOCRATIES DEVIENNENT-ELLES AUSSI DANGEREUSES QUE LES DICTATURES ?

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • Google+  FaceBook  Twitter
OGM - Les démocraties deviennent-elles aussi dangereuses que les dictatures ?

 

Nous nous demandons souvent si les gens se préoccupent vraiment de leur planète. Se sentent-ils concernés par la situation ? Les ONG et associations diverses se démènent et malgré cela, rien n'a l'air de bouger.

Sommes-nous à ce point pieds et mains liés ?

A y regarder de plus près, on se rend compte que le système est si bien ficelé que les citoyens ont en fait de moins en moins de marge de manoeuvre. Quelle liberté nous reste-t-il donc ?

Choisir sa nourriture ? Certainement pas ! Il faut manger 5 fruits et légumes par jour (bourrés de pesticides). Des OGM en veut tu en voilà (cachés bien sûr). Et pourtant, manger, çà n'a l'air de rien mais c'est tout de même notre fonction vitale première. Et quand on voit ce qu'on nous sert, pas étonnant qu'il y ait tant de malades qui font d'ailleurs le bonheur des labos, évidemment.

 

 

Se faire vacciner ou pas ? Non plus ! On nous colle les vaccins non obligatoires avec les obligatoires ! Pardi ! Quelle en est la vraie raison ? Et si on ne le fait pas, on nous menace d'aller en prison, on nous culpabilise, on nous fait peur et çà fonctionne. Précisons que notre ONG n'est pas contre les vaccins. En France, trois sont obligatoires. Quant aux autres, chacun doit avoir la liberté de décider de les faire pratiquer ou non

Voter ? Ah, la bonne blague ! Paroles, paroles, mensonges. Promesses non tenues. Des référendum ? Jamais ! Allons, le peuple n'est pas assez cultivé et intelligent pour décider se son avenir. D'autres le font pour nous, voyons !

Des pétitions à un million de signatures ? Du vent ! L'Europe n'en tient pas compte, ne rend jamais de compte non plus ! Foutaise !

Nous en avons encore la preuve par l'Union européenne concernant le TAFTA. L'Europe met 2,5 millions de signatures à la poubelle

 

 

Et le TAFTA ! Alors là, mort de rire. Ils se le bidouillent dans notre dos, à tel point que WikiLeaks offre 100 000 € à celui qui divulguera le texte du Traité transatlantique

Tout est fait pour nous décourager d'entreprendre et décider de notre vie.

Nous en avons la preuve tous les jours ! Ce sont bien les dirigeants des multinationales et les élus politiques qui ne respectent pas les peuples. Lorsque Coca-Cola est attaqué pour sa boisson sucrée et ses méfaits sur la santé, l'entreprise paye des scientifiques pour essayer de prouver le contraire

Quand l'OMS déclare que le Roundup est cancérigène, Monsanto déclare le contraire et l'Europe tarde à interdire le produit !

Quand une majorité d'individus demande un étiquetage des produits alimentaires, on leur dit NON ! Vous mangerez ce qu'on vous dit de bouffer ! Et tant pis si c'est pas bon, du moment que çà rapporte du fric. (Bon, çà, c'est sous-entendu évidemment)

Quand Paul Watson défend et protège les baleines et les dauphins, on délivre un mandat d'arrêt international !

Quand la journaliste Clare Rewcastle-Brown dénonce la déforestation et la corruption en Malaisie, l'Etat, oui l'Etat lui réserve le même sort !

Sommes-nous vraiment informés ? Bien sûr que non. D'ailleurs Elise Lucet, journaliste d'investigation de France 2 a lancé une pétition pour qu'on ne laisse pas les entreprises dicter l'info ! C'est dire !

Finalement, quand les gens font des choix, agissent chacun selon leurs possibilités, on leur met des bâtons dans les roues, on leur ment, on les empêchent par tous les moyens de mettre en oeuvre leur choix de vie.

Allez, hop ! Tout le monde dans le moule. Cà commence à l'école maternelle et çà se termine à Pôle Emploi ou à l'ENA ou Sciences-Po pour les bien nés qui n'auront plus qu'à raconter leurs mensonges et dire leurs belles promesses pour rester en place pour des lustres.

Ah, elle est belle la démocratie !

 

Une actualité de Jacky, relayée par Demain l'homme ex SOS-planete

 

Notre ONG a cruellement besoin de
rédacteurs bénévoles, passionnés et durables
pour faire face aux prédateurs jetables ;o)

 


 

 

 





Auteur : Jacky - terresacree.org