La Chine bientôt plus libre que la France : Le face-kini, contre les méduses et le soleil - Pôl'Ethique

Retour : Accueil

Cette actualité a été publiée le 27/08/2016 à 20h06 par colibrix.


LA CHINE BIENTÔT PLUS LIBRE QUE LA FRANCE : LE FACE-KINI, CONTRE LES MÉDUSES ET LE SOLEIL

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • Google+  FaceBook  Twitter
La Chine bientôt plus libre que la France : Le face-kini, contre les méduses et le soleil

 

Le face-kini, phénomène en vogue sur les plages chinoises, est une cagoule synthétique qui couvre l'intégralité du visage. Il permet aux baigneurs d'éviter le soleil : le bronzage est associé au travail agricole.

Il permet également de se protéger des piqûres de méduses, très fréquentes dans cette zone de la mer de Chine. Afin d'isoler au mieux ce phénomène étonnant, le photographe de l'AFP Fred Dufour a choisi d'éclairer ces portraits au flash pour une ambiance surréaliste.

 

 

Pour voir le diaporama de lemonde.fr, cliquer ICI

 

Une actualité de FRED DUFOUR/AFP,
dénichée par Cèdre, publiée par lemonde.fr
et relayée par Demain l'Homme ex SOS-planete

 

Il y a une Justice en France : Le Conseil d'Etat invalide
l'arrêté anti-burkini de Villeneuve-Loubet

En cet épisode caniculaire, nous
conseillons aux bronzés de boire
et de se vêtir d'un burkini ;o)

Le BIKINI interdit par 30 maires
français. Amalgames entre Bikini
et Burkini, Daesh et musulmans

 

 

 

La Vérité ? Mieux vaut en rire : Tour du monde en
5 minutes, mort de rire dans un fauteuil ;o)

Et si le Pape confiait à Internet
les Archives secrètes du
Vatican, afin que l'on puisse
tirer leçon du Passé ?

Politique socialiste : Coup de pouce
géant pour la rentrée des classes
et l'éducation équitable ?

 

 

 


.


.

 

 

Chaque jour -pour 1€ par mois-
vous trouverez dans ce module privé,
le nectar récolté par les colibris,
lanceurs d'alerte
de Demain
l'Homme.
Mais vous découvrirez
aussi des rubriques spécialement
dédiées, étonnantes, souvent
vertigineuses, auxquelles la version
gratuite ne donne pas accès.

 

 





Auteur : FRED DUFOUR-AFP avec lemonde.fr