Cannabis ENFIN !!! : 150 lucides personnalités marseillaises demandent la "légalisation contrôlée" - Pôl'Ethique

Retour : Accueil

Cette actualité a été publiée le 08/02/2017 à 23h25 par colibrix.


CANNABIS ENFIN !!! : 150 LUCIDES PERSONNALITÉS MARSEILLAISES DEMANDENT LA "LÉGALISATION CONTRÔLÉE"

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • LinkedIn
Cannabis ENFIN !!! : 150 lucides personnalités marseillaises demandent la "légalisation contrôlée"

 

Titre Demain l'Homme

 

Vite : il ne reste que quelques grosses semaines pour convaincre les candidats aux prochaines élections présidentielles en France

 


Ce compteur a été offert
à notre Association par
countingdownto.com

 

EXCLUSIF - Dans le JDD, 150 personnalités marseillaises, dont Patrick Mennucci, député socialiste, demandent la fin de "la prohibition du cannabis", qui est, selon eux, un "échec", et plaident pour l'instauration d'une "légalisation contrôlée".

 

"Depuis près d'un demi-siècle, la loi qui s'applique à la consommation du cannabis est prohibitionniste, répressive et punitive. Pourtant la dangerosité du cannabis est sans commune mesure avec celle du tabac (60.000 morts par an) et de l'alcool (40.000 morts par an), qui sont des drogues licites.

 

 

La prohibition du cannabis
est un échec :

 

• Elle est directement responsable, chez nous, de réseaux, de trafics très organisés, qui brassent des sommes considérables et gangrènent de nombreux quartiers. Les règlements de comptes (2014 : 15 faits, 10 décès, 2015 : 13 faits, 14 décès, 2016 : 34 décès) sont très majoritairement liés au trafic de cannabis. 20% de l'activité policière concerne le trafic de cannabis (9.095 procédures pour infraction à la législation sur les stupéfiants en 2015, à 90% pour le cannabis, contre 6.808 en 2012, soit une augmentation de 25%).

 

 

• La répression a un coût important (santé, police, justice, prison) qui ne va pas aux investissements nécessaires et productifs (santé, logement, école, travaux publics, sécurité).

• Elle est dommageable pour la santé, car la clandestinité des pratiques éloigne les consommateurs de la prévention, de la réduction des risques et des soins. Le rajeunissement constaté des premières consommations impose des mesures innovantes auprès des jeunes ; mais aucun dispositif spécifique opérant n'existe dans les établissements scolaires, des points accueil écoute jeunes ferment, et les consultations jeunes consommateurs peinent, du fait de la prohibition, à attirer de jeunes usagers inquiets d'exposer leurs questionnements.

 

 

• La prohibition génère de l'exclusion puisque des personnes présentant un mode de vie particulier ou une pathologie addictive sont stigmatisées, rejetées, punies, rendues responsables de méfaits dont elles sont souvent les victimes. Et ce, au nom d'un ordre moral qui ne repose sur aucun élément prouvé par la science.

Nous, Marseillais, conscients du désastre que cause le trafic dans notre ville, appelons aujourd'hui à une légalisation contrôlée de la production, de la vente et de la consommation, telle qu'elle existe déjà dans plusieurs pays, comme la solution raisonnée que nous devons choisir.

 

 

La fin de la prohibition aurait de nombreux effets positifs : la fin des réseaux mafieux qui prospèrent sur l'interdit, et qui tuent ; les économies substantielles qui bénéficieront à notre économie ; une taxation légitime sur la vente qui ferait rentrer de l'argent dans les caisses de l'État ; la réorientation de l'activité de la police et de la justice vers d'autres actions de sécurité ; l'amélioration de la santé des jeunes consommateurs parfois piégés dans un usage nocif ou une dépendance, et une vraie politique de prévention qui serait connexe à la légalisation ; la sortie de l'exclusion et une amélioration de la citoyenneté des personnes qui consomment et que la criminalisation de leur comportement rejette dans l'illégalité ; une organisation nouvelle de la production qui créera des emplois dans l'agriculture.

 

 

Il est temps d'agir. Marseille souffre des dommages causés par la prohibition du cannabis. Nous voulons porter le changement et appeler à une politique plus efficace et plus humaine. C'est pourquoi nous lançons de Marseille cet appel à la France, pour que, dans la période électorale qui arrive, le débat sur la légalisation du cannabis soit ouvert."

 

(...)

 

Pour lire la suite et consulter la
liste des personnalités signataires,
cliquer ICI

 

Une actualité de lejdd.fr,
relayée par Demain l'Homme
ex SOS-planete

 

 

Soyons courageux : aidons à la diffusion de ce message, qui est la seule réponse intelligente à la plupart des problèmes rencontrés par l'évolution exponentielle de notre civilisation.

 

Osons suivre l'exemple de nos amis américains et autres nombreux voisins européens, moins coincés que nos politiques mafieux, qui devraient eux -oui- faire un peu plus de longs séjours en prison à la place des amoureux de la Vie, condamnés pour des prunes ;o)

 

 

 

Les familles, dont les jeunes ont été condamnés pour possession de cannabis, pourront être expulsées

Quelles sont les associations militant pour le cannabis en France ?

Le site francophone des cultivateurs en herbe !

 

 

Guide de Cannabis. Comment cultiver du cannabis?

Marseille?: appel pour une "légalisation contrôlée" du cannabis

 

 

5 bienfaits méconnus du cannabis sur la santé

LES BÉNÉFICES DU CANNABIS

 

 

Plaidoyer de 150 Marseillais pour une « légalisation contrôlée » du cannabis

Marseille : appel pour une «légalisation contrôlée» du cannabis

Cannabis : les Verts veulent légaliser son "usage contrôlé"

 

 


.


.

 

 

 

abonnés à la newsletter
bimensuelle gratuite donnant
droit à 1 mois d'abonnement
à la version PREMIUM

 

 





Auteur : lejdd.fr - Demain l'Homme (pour ENFIN !)