TAFTA - Le traité transatlantique, une sacrée honte pour la démocratie ! - Premium

Retour : Accueil

Cette actualité a été publiée le 14/10/2016 à 04h00 par Jacky.


TAFTA - LE TRAITÉ TRANSATLANTIQUE, UNE SACRÉE HONTE POUR LA DÉMOCRATIE !

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • Google+  FaceBook  Twitter LinkedIn Tumblr
SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
TAFTA - Le traité transatlantique, une sacrée honte pour la démocratie !

 

Les Etats-Unis d'Amérique en rêvent depuis des dizaines d'années : s'implanter commercialement sur le vieux continent, comme si ce dernier avait besoin d'un lifting à la sauce Macdonald !

Imposer leur mode de vie, faire des affaires : ils ne pensent qu'à çà ! Enfin... surtout les milliardaires qui ne voient aucune limite à leurs possessions. Ils n'hésitent pas à nous faire peur, pointant du doigt la Chine, la Russie, l'Inde ou l'Islam, probables envahisseurs du monde "civilisé".

 

 

Le moment est venu de refuser en bloc le TAFTA qui n'est en fait qu'une illusion représentée par des marionnettes élues ou non par le peuple et animées par les lobbies du monde des affaires.

 

Il n'y a qu'à observer l'opacité des discussions entre hommes d'État et le secret entretenu par le milieu des affaires. Le magazine Challenges parle même d'un arsenal sécuritaire. Qu'ont-ils donc à cacher ? Le secret de leurs affaires ? On a bien vu la honteuse loi que l'Europe s'apprête à voter contre les lanceurs d'alertes afin de ne pas perturber les plans des multinationales.

A qui profitera cet accord ? Aux petites gens ? A l'environnement ? Quel sera notre futur alimentaire, notre protection des plus démunis ? On ne peut pas dire que les États-Unis sont un bel exemple en ce domaine. Quel avenir pour nos services publics tant décriés par les ultra-libéraux ?

Devant le mutisme des négociateurs, nous avons de quoi manifester des craintes et des doutes sur la sincérité des allégations des uns et des autres.

 

 

Emmanuel Maurel, Député européen. Consulter les
documents TTIP/TAFTA :
le parcours du combattant

 

Le TAFTA ! Plus sécurisé que n'importe lesquels des halls de gares et aéroports en période instable ! Et voilà trois ans que ça dure, sans compter toutes les tentatives qui ont échoué par le passé.

Qu'en sera-t-il des tribunaux d'arbitrage privés ? Le ministre allemand de l'économie s'est fâché : « Je n'approuverai aucun traité qui prévoit un tribunal d'arbitrage privé »

Charlotte Dammane, spécialiste du commerce international livre son point de vue qui nous fait réfléchir sur le bien fondé de ce traité. Une interview qui fait quand même froid dans le dos !

 

 

Le traité est donc loin de faire l'unanimité en Europe face au rouleau compresseur américain. Le Président français, François Hollande s'est exprimé ainsi : « La France, elle a fixé ses conditions, la France, elle a dit s'il n'y a pas de réciprocité, s'il n'y a pas de transparence, si pour les agriculteurs il y a un danger, si on n'a pas accès aux marchés publics et si en revanche les États-Unis peuvent avoir accès à tout ce que l'on fait ici, je ne l'accepterai pas ».

 

En Allemagne, c'est le démocrate Sigma Gabriel
qui interpelle l'Amérique de la même manière :
« Les Américains ne veulent pas ouvrir leurs appels d'offres publics aux entreprises d'Europe. C'est tout le contraire du libre-échange, selon moi. »

 

Très inquiet, le premier Ministre Manuel Valls va dans le même sens : « Le gouvernement français , le président de la République d'ailleurs, ont déjà eu l'occasion de dire que nous ne pourrions pas accepter des négociations qui mettraient en cause nos services publics, un certain nombre de nos produits, notre agriculture, notre culture, donc nous sommes extrêmement attentifs »

 

 

Certains pensent que c'est en uniformisant le monde que les problèmes vont disparaître. Imposer un même mode de vie à la planète entière est une grave erreur et la preuve d'une grande méconnaissance de l'être humain.

C'est un peu comme se promener dans une forêt et n'y voir que des moineaux, imaginer que les fleuves et les rivières seraient tous les mêmes.

Chaque pays a sa culture qui lui est propre, son mode de vie, son propre rêve de l'avenir, du monde, de l'univers même !

La vision ultra-libérale est une vision de mort à plus ou moins long terme, réductrice, ne laissant aucune chance à la particularité, une vision à l'image de l'agriculture et de l'élevage modernes.

 

Une actualité de Jacky,
et relayée par Demain l'homme ex SOS-planete

 

S'abonner ou faire un don en toute confiance via HELLOASSO

 

 

Président, écoute la voix des jeunes dans la rue,
pour ne pas être -comme toi-même- bientôt à la rue

La TAFTA : c'est le débarquement en Europe
du Beef aux hormones et des OGM

Auteur : jacky - terresacree.org