Tâches sombres et cercles lumineux, Pluton et Cérès à la barre; serions-nous envahis par des E. T.? - Premium

Retour : Accueil

Cette actualité a été publiée le 01/06/2016 à 00h00 par colibrix.


TÂCHES SOMBRES ET CERCLES LUMINEUX, PLUTON ET CÉRÈS À LA BARRE; SERIONS-NOUS ENVAHIS PAR DES E. T.?

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • Google+  FaceBook  Twitter
Tâches sombres et cercles lumineux, Pluton et Cérès à la barre; serions-nous envahis par des E. T.?

Les fameuses tâches lumineuses de Cérès, la planète naine
en orbite dans la fameuse ceinture principale d'astéroïdes

 

Ce Post est mis à jour en permanence

 

1er novembre 2015 :

(...)

« Cérès continue de nous étonner et de nous intriguer à chaque fois que nous examinons la multitude d'images, de spectres et maintenant les salves de particules énergétiques », a expliqué Chris Russell à la Nasa.

En effet, les chercheurs qui observent et tentent de décoder les paysages de Cérès ont détecté, avec le spectromètre à neutrons et rayons gamma de Dawn, trois sursauts d'électrons énergétiques qu'ils avouent ne pas savoir encore interpréter. « C'est une observation très inattendue pour laquelle nous sommes en train de tester plusieurs hypothèses », explique le directeur scientifique qui reconnait l'importance de cette découverte.

(...)

 

Pour lire la totalité, cliquer ICI

 

16 juillet à 20:40

Voici les photos récentes de Pluton, transmises les 14 et 15 juillet 2015
par la sonde News Horizon de la NASA.

 

Le pôle Nord de Pluton

 

Survolez Pluton grâce à cette incroyable animation de la NASA

17 juillet 2015

 

 

 

Clin d'oeil : un coeur ! De l'amour pour l'Humanité toute entière ?

 

Des montagnes photographiées à la surface de Pluton,
sur un cliché transmis par la sonde New Horizons et diffusé
par la Nasa, le 15 juillet 2015.
(NASA / JHU APL /SWRI)

 

Charon, une des deux lunes de Pluton

 

Les réseaux sociaux se déchaînent sur les premières photos de Pluton

New Horizons dévoile les montagnes de Pluton

La NASA révèle les premières photos de Pluton

Pluton et la surprise des montagnes de glace

Quels toponymes pour Pluton et ses pseudo-lunes ?

 

Voir notre précédent post à ce sujet

 

2015 : alignement de 4 tâches sombres sur la planète naine Pluton,?dieu des enfers pour les Grecs de l'Antiquité, accompagné de Cerbère, son chien à trois têtes, gardien de la Porte des Enfers, comme des étoiles. Nombreux cercles lumineux sur Cérès -elle-aussi naine- déesse de la Terre là-aussi pour les Grecs

 

 

Les scientifiques ont démenti les rumeurs selon lesquelles il y aurait des micro-organismes sur la comète 67P/Tchourioumov-Guérassimenko (surnommée "Tchouri")

Par contre, l'atterrisseur Philae s'est bel et bien réveillé et a même déjà communiqué durant vingt minutes avec la sonde Rosetta, en orbite autour de la comète. Et ce de manière «absolument remarquable» !

Rosetta qui -de son côté- a découvert les racines de la
chevelure de la comète

Ces cheminées, photographiées ci-dessous, devraient entrer en activité d'ici le 13 août prochain et dégazer à l'approche du Soleil

 

Ne manquez pas ce spectacle télévisuel de l'été 2015

 

Le monde entier est excité à l'idée de voir en direct -sur les tous les écrans- ce phénomène astronomique estival, certainement de toute beauté...

 

 

Plus près de chez nous, la planète naine Cérès n'est pas prête de nous révéler le mystère de ses cercles lumineux

En effet, la sonde Dawn se retrouve bloquée à 4 400 kilomètres de Cérès, à cause d'une subite anomalie de son système de guidage.

Il était prévu à l'origine de se rapprocher à 1 470 kilomètres de Cérès durant le mois de juillet

C'est donc provisoirement raté !

 

Et maintenant, comme promis dans notre post du 15 juin 2015 et puisque vous êtes sages ;o) nous allons aborder l'étrange questionnement de la NASA et son appel aux internautes, concernant les mystérieux cercles
et autres formes réfléchissantes de Cérès.

 

 

Contact ! GO !!!

 

Pleins feux sur Cérès

 

Pour l'ONG Terre sacrée seulement trois solutions sont réellement envisageables, à défaut -comme sur la Lune- de tectonique des plaques sur Cérès, d'un noyau magmatique, de volcanisme et de geysers sur une planète de si petite masse, dont le coeur rocheux -d'environ 560 kms de diamètre- est en silicate rocheux, recouvert d'un manteau de glace d'eau de 200 kms d'épaisseur environ et d'une croûte de poussières tombées de l'espace, formant par aglomération une argile hydratée à -38°C et constituée de chondrites carbonées et de métaux, comme le fer et l'iridium.

Epaisseur de la croûte :
quelques dizaines à quelques centaines de mètres tout au plus

N'oublions pas que Cérès se situe entre Mars et Jupiter, au sein même de la ceinture principale d'astéroïdes

 

 

Voici donc les 3 scénarios

proposés par l'ONG française Terre sacrée :

 

Le premier est évidemment le plus probable

 

Il a l'avantage d'être simple et d'origine naturelle

 

Il est étrange de constater que la NASA n'y ait pas pensé

Mais cela doit être voulu de sa part...

Il y a quelques décennies de cela, Cérès se serait tout simplement pris un essaim d'astéroïdes en pleine poire, exactement au fond d'un ancien et vaste cratère météoritique, d'une soixantaine
de kilomètres de diamètre.

Cette rafale de rochers -de la taille d'un autobus et d'un immeuble, voire plus- aurait entraîné de violents chocs thermiques jusqu'au manteau de glace, le faisant ainsi fondre aux points d'impact.

L'eau liquide serait alors remontée en surface, formant des groupes de lacs circulaires en lieu et place des cratères habituels de style lunaire et à défaut d'atmosphère dense.

Ces lacs auraient eu entre 500 mètres à six kilomètres de diamètre

L'eau brutalement réchauffée aurait ainsi eu le temps de décanter et de se purifier de toutes les impuretés qu'elle contenait sous forme de glace sale.

Et c'est ce qui expliquerait aujourd'hui la blancheur immaculée de ces cercles -tranchant avec la surface plate et sombre de la planète naine- qui, après avoir gelé relativement rapidement, se sont mis à réfléchir la douce lumière du Soleil

 

 

Le second scénario serait d'origine humaine

 

Les soviétiques, se sentant perdant, face aux américains dans la course à la Lune dans les années 70, auraient développé un programme secret, d'abord
robotique, puis humain.

Afin de ne pas ébruiter l'affaire, durant ces nombreux vols militaires, aucun signal radio n'aurait été échangé avec la Terre.

 

Ni vu ni connu

 

 

En 45 ans, l'URSS -puis la Fédération de Russie- aurait ainsi bâti sur Cérès -à la barbe du monde- une base spatiale progressivement habitée, afin certainement de préparer un programme plus ambitieux : quitter le système solaire et faire route vers les exo-planètes proches...

Ce que nous voyons grâce à la sonde Dawn seraient donc en fait les réflecteurs solaires géants, destinés à alimenter la base russe en énergie solaire.

 

Alors pourquoi pas Mars ? Et bien parce que la planète rouge est trop proche et que les américains auraient vite fait de découvrir le pot aux roses.

Mais surtout Mars est plus massive et donc les atterrissages et les décollages y sont évidemment plus difficiles que sur la planète naine Cérès.

Et aussi -les coquins !- leur ambitieux programme secret ne serait découvert que bien plus tard par les américains, ces derniers ayant d'autres planètes
bien plus grosses à fouetter

 

Chapeau !!!

 

 

Le troisième scénario -vous allez rire !!!-

 

Il s'agirait -ni plus ni moins- d'une discrète base
construite par une civilisation extraterrestre avancée qui surveillerait
l'écosystème terrestre depuis 200 000 ans au moins,
mais probablement bien plus. Hi Hi ! Olala ! ;o)

 

Rêver n'a jamais fait de mal à personne

 

 

Et maintenant, répondez-vite au sondage ci-dessous. Lequel nous le rappelons, a été initié par la NASA elle-même, ce qui est une première de la part de cette organisation gouvernementale

Ce sondage a bien entendu été revisité par l'ONG Terre sacrée

 

 

Et on ne parle même pas -pour l'heure !-
de la fameuse "montagne" de Cérès de près de 5 kilomètres de hauteur

 

 

Quelle est l'origine des tâches lumineuses

apparues à la surface de planète naine Cérès ?

 

» Le volcanisme (suggestion NASA)

» Des geysers (suggestion NASA)

» Des plaques de sel (suggestion NASA)

» L'impact d'un essaim de météorites en rafale
(suggestion ONG Terre sacrée)

» Une base soviétique secrète construite depuis les années 1970
(suggestion ONG Terre sacrée)

» Une civilisation extraterrestre avancée qui -loin des regards-
surveillerait l'écosystème Terre depuis la nuit des temps
(suggestion internautes)

 

Une actualité de Michel Walter, Secrétaire Général de
l'association à but non lucratif Terre sacrée,
publié par Demain l'homme

 

Le mystère des "tâches" lumineuses de Cérès est de plus
en plus étonnant. Qu'en pense notre ONG ?

Du visage de Mars à la pyramide de Cérès, voyage au coeur
du "cerveau solaire" (photos de la NASA)

En avant Première (NASA) : Après les cercles lumineux de Cérès,
4 mystérieuses taches sur Pluton

Ce que voit l'Intelligence Artificielle, révélé par Google grâce
à ses réseaux neuronaux quantiques

 

 

DESINTOX
Non, il n'y a pas de vie sur la comète Tchouri

Rosetta : Philae se réveille
et communique de manière «absolument remarquable»

Rosetta a trouvé les racines de la chevelure de « Tchouri »

 

La mission de la sonde Rosetta prolongée

New Horizons en approche de Pluton pour le survol du 14 juillet

 

 

New Horizons dévoile de mystérieuses taches sur une face de Pluton

Dawn bloquée à 4400 km de Cérès

 

 

L'ONG manque cruellement de rédacteurs bénévoles

Contactez-nous ICI : sos-planete@terresacree.org

Notre charte est ICI

Apporter votre participation financière ICI

 


 

 

 

La galaxie d'Andromède et ses deux galaxies satellites.
Elle contient plus de 200 milliards d'étoiles

 

Module d'infos internet à l'usage des assoiffés. La synthèse quotidienne des actualités glanées par les lanceurs d'alerte de l'ONG française Terre sacrée (association à but non lucratif). Des dizaines de dossiers brûlants. Entre autres : l'urgente défense de la nature et des valeurs autres que le profit à tout prix, l'érosion de la biodiversité des espèces et des hommes entre eux, le réchauffement climatique, la pollution, les OGM, les nanoparticules, la santé, l'alimentation industrielle, la robotique, les objets connectés, le transhumanisme,
les découvertes de la vie, le calendrier de la fin des ressources,
l'agenda bio, les pétitions en ligne, nos responsabilités,
laissant au vestiaire toute culpabilité désuète...
La place nous manque pour énumérer ICI toutes les causes JUSTES...
Mais surtout les rédacteurs bénévoles sont rares

Devenez l'un d'eux

Gardiens de la Paix à travers les âges

Gardiens de la Terre

 

Rejoignez vite le Mouv' !

 

ICI

 

Mourir de rire en famille ou entre amis, c'est possible avec le Cèdre
qui nous propose la Cérésoise - WIKI SurTerre

 

Auteur : Michel Walter, Secrétaire Général de l'ONG Terre sacrée - Demain l'Homme