Soleil : Une tornade de 100.000 kilomètres filmée - Premium

Retour : Accueil

Cette actualité a été publiée le 02/04/2012 à 15h11 par Mich.


SOLEIL : UNE TORNADE DE 100.000 KILOMÈTRES FILMÉE

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • Google+  FaceBook  Twitter LinkedIn Tumblr
SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
Soleil : Une tornade de 100.000 kilomètres filmée

 

Une tornade solaire de 100.000 kilomètres de haut, pouvant englober cinq planètes comme la Terre a été filmée en septembre dernier. C'est lors d'un congrès sur l'astronomie que la NASA a dévoilé les photographies et la vidéo de ce phénomène incroyable.

Haute de plus de 100.000 kilomètres, cette tornade est suffisamment grande pour englober cinq planètes comme la Terre ! Elle a parcouru une distance de 200.000 kilomètres sur la surface du Soleil en 3 heures environ. À l'intérieur, la vitesse des gaz peut atteindre les 300.000 kilomètres par heure, à comparer aux 250 km/h que peuvent atteindre les vents des tornades terrestres.

Des images d'une extrême précision recueillies par la NASA

Pour la première fois une tempête solaire représentant cinq fois la taille de la Terre a été filmée. Cette tornade a été capturée en image par l'Atmospheric Imaging Assembly (AIA) de la sonde SDO (Solar Dynamics Observatory). Grâce à l'Atmospheric Imaging Assembly (AIA) de la sonde SDO qui permet de prendre des photos de l'atmosphère solaire sur 10 longueurs d'ondes toutes les 10 secondes, une énorme tornade solaire a été filmée pour la première fois à la surface du soleil.

Pour les scientifiques de l'Université d'Aberystwyth, « c'est peut-être la première fois qu'une telle énorme tornade solaire est filmée par une caméra ». Et les images ont de quoi impressionner. Capturées le 25 septembre 2011, les clichés ont été diffusés lors d'un meeting d'astronomie à Manchester.

 

 

Ils montrent les mouvements des gaz surchauffés qui peuvent atteindre des températures comprises entre 50.000 et 2 millions de degrés. Sur les photographies, on constate que la base de la tornade apparait comme une spirale ascendante qui jaillit dans la haute atmosphère solaire à environ 200.000 kilomètres sur une période d'au moins trois heures.

Son déplacement est ainsi au moins deux fois supérieur à celui des tornades terrestres les plus rapides qui soient. Mais contrairement aux tornades terrestres qui sont générées pas des phénomènes de cisaillement des vents, les tornades de plasma du soleil sont façonnées par un puissant champ magnétique.

Celui-ci s'accompagne parfois d'une éjection de masse coronale, des particules accélérées projetées à très grande vitesse dans l'espace depuis la couronne solaire. Des phénomènes qui ne sont pas rares en ce moment alors que l'activité de notre Soleil s'est intensifiée ces derniers mois.

De violentes éjections de masse coronale

Comme l'explique Xing Li (Université d'Aberystwyth), présentant le travail de son équipe, loin d'être un cas isolé, cette tornade est « générée par les variations du champ magnétique du Soleil lors de violentes éruptions dans la couronne solaire, appelée des éjections de masse coronales ».

Lorsqu'elles atteignent la Terre, ces éjections de masse coronale (ou CMA), provenant de l'activité du Soleil (éruption solaire), peuvent provoquer d'importantes perturbations dans le fonctionnement des satellites, voire des réseaux terrestres de distribution d'électricité. Elles engendrent également les aurores au-dessus des pôles pour le plus grand plaisir des astronautes à bord de l'ISS comme le montre cette image acquise au-dessus du Canada.

Bien que ce ne soit pas la première fois que l'on observe ces phénomènes solaires, c'est la première fois que l'on obtient des images avec de tels niveaux de détail et de résolution.

 

Un article de Damien Helene, publié par francesoir.fr

 

Lance-toi ! Deviens vite lanceur d'alerte. Rejoins ceux qui ont la rage !

Le site étrange qui dérange même les anges !

Merci de PARTAGER les meilleurs posts partout où vous le pouvez, réseaux sociaux et autres.

 

Auteur : Damien Helene

Source : www.francesoir.fr