SAMI, l'humanoïde français contrôlé par la pensée - Premium

Retour : Accueil

Cette actualité a été publiée le 26/06/2016 à 20h00 par colibrix.


SAMI, L'HUMANOÏDE FRANÇAIS CONTRÔLÉ PAR LA PENSÉE

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • Google+  FaceBook  Twitter
SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
SAMI, l'humanoïde français contrôlé par la pensée

 

La recherche en robotique fait des progrès sensationnels année après année. Et si le Japon semble avoir un coup d'avance, l'Europe, et la France, ne sont pas à la traîne. À l'occasion de Futur en Seine 2015, le Centre de Robotique Intégrée d'Ile de France (CRIIF) présentait au public SAMI, un robot semi-humanoïde contrôlé par la pensée.

Réalisé un robot représente déjà un véritable défi. Défi qui fut réalisé en 2012, avec une première version. SAMI pouvait être utilisé en mode avatar. Aujourd'hui, il s'offre un contrôle par la pensée. S'il fut développé en partenariat avec Blue Frog Robotics – le créateur du robot Buddy -, la base mobile, les bras, la préhension et la tête ont été mises au point en interne.

(...)

 

Pour lire la suite, cliquer ICI

 

Un article de fr.ubergizmo.com, relayé par Demain l'homme

 

 

Comment l'intelligence artificielle de Google
est déjà capable de répondre à des questions
simples sur la high tech...
et sur le sens de la vie

 

Dans un article publié récemment par Google, la compagnie de Mountain View a déclaré avoir mis au point un programme permettant de tenir une conversation avec un humain qui demandait une assistance technique pour résoudre un problème informatique. Celle-ci s'est avérée être un succès.

(...)

Beaucoup de domaines d'application de l'intelligence artificielle ont été bouleversés par les approches nouvelles adoptées par Google et, plus généralement, par celles qu'utilisent les sociétés de l'internet que l'on range sous le sigle de « GAFA » (Google, Amazon, Facebook, Apple), car elles disposent et exploitent d'immenses quantités d'information. C'est ainsi qu'en utilisant les requêtes soumises par les utilisateurs, ces sociétés profilent les individus et vendent ces profils aux annonceurs publicitaires qui ciblent les contenus qu'ils envoient afin d'être plus efficaces. Les résultats obtenus avec ces techniques se révèlent impressionnant.

 

 

Qui plus est, de nouvelles applications comme la voiture sans conducteur, la Google car, sont en train de voir le jour. Là encore, Google fait appel à des techniques d'apprentissage machine pour traiter les signaux envoyés par des capteurs, ce qui se révèle d'une grande efficacité pour piloter automatiquement cette voiture. Aujourd'hui, Google annonce qu'elle est en mesure, en utilisant toujours les mêmes techniques d'apprentissage machine sur de grandes masses de données, de réaliser un agent conversationnel ou ce que l'on appelle en jargon un chatbot, littéralement, en anglais, un « robot bavard » (de chat, « bavarder » et bot, « robot »).

Il s'agit d'un logiciel capable de dialoguer de tous les sujets avec un interlocuteur. On en fabrique depuis les années soixante-dix en les programmant à la main. L'originalité de Google consiste à recourir aux échanges sur Internet comme sources de données pour fabriquer, par apprentissage machine, un logiciel capable de dialoguer de façon étonnamment performante en adaptant ses réponses au contexte. Là encore on constate l'efficacité remarquable de ces approches.

(...)

 

Pour lire la suite, cliquer ICI

 

Un article de Jean-Gabriel Ganascia, publié par atlantico.fr
et relayé par Demain l'homme

 


Edwin-le-robot-qui-a-des-sentiments

 

 

Le premier robot familial s'appelle Buddy

Un groupe de recherche créé pour encadrer
l'intelligence artificielle des robots

Et si les robots étaient pourvus de libre arbitre ?

Des robots qui apprennent à distinguer le bien du mal

 

 

Un robot humanoïde réceptionniste d'un hôtel à Gand

Que le débat sur l'utilisation de robots
militaires autonomes commence !

Des ONG inquiètes de l'essor des drones de combat

 

 

 

Annuaire de robots actuellement
existants dans le monde

Avec leur prix pour ceux qui
sont déjà en vente libre

 

Un travail colossal réalisé
par le site
humanoides.fr

La Russie dévoile son androïde
de combat à l'apparence humaine

 


Le robot humanoïde russe de combat

 

Note de TS :

Notre Association (loi 1901) demande
une éthique internationale rigoureuse
dans le développement de la robotique
et du transhumanisme. Les robots
humanoïdes au service de l'Humanité
OUI, mais l'inverse
-les robots
au service des financiers-

NON MERCI !!!

 

Les idées foisonnent : il est temps de les semer...

 

 

 

 

 

 

 

 

Auteur : atlantico.fr - fr.ubergizmo.com