Nouvelle exoplanète habitable ? - Premium

Retour : Accueil

Cette actualité a été publiée le 13/09/2011 à 00h00 par Mich.


NOUVELLE EXOPLANÈTE HABITABLE ?

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • Google+  FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr
SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
Nouvelle exoplanète habitable ?

 

WASHINGTON - Des astronomes européens croient avoir découvert une deuxième exoplanète qui serait en orbite dans la zone «habitable» autour de son étoile.

Il s'agirait toutefois d'un monde excessivement chaud et humide. La masse de cette nouvelle planète est 3,6 fois celle de la Terre, et la température y oscille entre 29,4 degrés Celsius et près de 50 C. Les astronomes ne sont toutefois pas certain s'il s'agit d'une planète rocheuse, comme la Terre, ou d'une boule de gaz géante comme Jupiter.

L'auteure principale de l'étude, l'astronome Lisa Kaltenegger de l'Institut Max Planck en Allemagne, a d'emblée prévenu que rien ne permet de croire que cette planète soit habitable par des humains comme nous. Toutefois, il n'est pas exclu que des formes de vie s'y soient enracinées, mais il s'agirait de créatures plus trapues puisque la gravité est environ 1,4 fois celle de la Terre.

La nouvelle planète est en orbite autour de l'étoile Vela, à 35 années-lumières de la Terre. Une année n'y dure que 60 jours, et la vie pourrait y exister parce que cette étoile est nettement plus froide que notre soleil.

La nouvelle planète a été étudiée plus de 200 fois depuis un observatoire du Chili, et les astronomes sont donc confiants de la solidité de leurs conclusions.

 

Un article de THE ASSOCIATED PRESS, publié par journalmetro.com

 

Note de Wikipedia :

Vela X-1 est un système binaire composé d'une étoile massive et d'une étoile à neutrons, formant une binaire X à forte masse. Il est situé au sein de la constellation des Voiles, dont il est la source la plus brillante de rayons X (voir Désignation des sources de rayons X).

L'étoile compagnon est relativement brillante et était connue depuis plus d'un siècle, étant entre autres incluse dans le catalogue Henry Draper sous la référence HD 77581. La nature de binaire X fut révélée bien plus tard, avec les débuts de l'astronomie des rayons X. L'étoile du système est une géante bleue de type spectral B0 Ia, ayant un diamètre 30 fois supérieur à celui du Soleil, soit environ 45 millions de kilomètres.

 

Lance-toi ! Deviens vite lanceur d'alerte. Rejoins ceux qui ont la rage !

Le site étrange qui dérange même les anges !

Merci de PARTAGER les meilleurs posts partout où vous le pouvez, réseaux sociaux et autres.

 

Auteur : THE ASSOCIATED PRESS

Source : www.journalmetro.com