Monsanto : les rats quittent le rafiot ! - Premium

Retour : Accueil

Cette actualité a été publiée le 15/12/2013 à 23h15 par Jacky.


MONSANTO : LES RATS QUITTENT LE RAFIOT !

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • Google+  FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr
SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
Monsanto : les rats quittent le rafiot !

 

Les hedge funds et les traders commencent à vendre les actions de Monsanto car les OGM posent trop de problèmes pour Wall Street !

Les dirigeants de Monsanto sont en train de vendre leurs actions Monsanto dans des volumes records provoquant une spirale de baisse du cours des actions. Le PDG Hugh Grant vient juste de vendre 40000 parts à 97,74 $, deux hauts responsables Janet Holloway et Gerald Steiner ont récemment abandonné plus de 10.000 actions chacun et Tom Hartley 6.000 autres actions à 100,15 $.

Les hedge funds vendent aussi de la Monsanto, mais plus probablement en raison de la très forte augmentation de "l'opinion négative." Cela signifie que les gens de plus en plus ne font plus confiance à Monsanto, et c'est une conséquence directe de toutes les informations au sujet des dangers des OGM et des pratiques douteuses de Monsanto, des expériences dangereuses de la compagnie qui ont déjà entraînés des pollutions génétiques, et le fait qu'il a été prouvé expérimentalement que les maïs OGM provoque des tumeurs cancéreuses chez le rat.

 

 

Juste le fait que les essais de blé de Monsanto ont dérapé et ont contaminé un champ de blé dans l'Oregon qui ont provoqué l'interdiction par le Japon et la Corée du Sud des importations de blé américains et a donné lieu à ce que 150 groupes exigent un contrôle plus serré de la part du gouvernement sur les expérimentations d'OGM.

Ces groupes en ont marre de voir que la valeur de marché de leurs récoltes est détruite par des expériences bâclées de "plein champ", menées par Monsanto, propageant des pollutions génétiques à travers tout le pays et contaminant les cultures non-OGM. Et comble de cynisme, Monsanto poursuit effectivement les agriculteurs dont les champs qu'ils ont contaminés pour utilisation frauduleuse de ses brevets !

 

 

Les hedge funds vendent Monsanto

Comme les rapports InsiderMonkey.com , Monsanto "a connu une baisse d'intérêt de l'ensemble des fonds de couverture que nous suivons."

(...)

Le cours des actions de Monsanto en chute libre depuis Mars 2013 !

Monsanto (MON) Jusqu'à présent cette année, a vu les cours de leurs actions chuté à pic : de 109 $ il se trouve dans une fourchette de négociation actuelle d'environ 95 $. C'est une baisse de près de 13%, et les mauvaises nouvelles pour Monsanto continuent juste de commencer.

D'une part, de nouvelles lignes directrices en matière de sécurité alimentaire de l'Union européenne qui approuve la méthodologie et les conclusions de l'étude sur les rats OGM de maïs Séralini.

Autant dire que l'industrie biotechnologique et tous ses trolls des sciences souteneur ont tenté d'attaquer l'étude, le secret est déjà sorti : le maïs OGM provoque des tumeurs cancéreuses et les consommateurs voient précisément le maïs OGM comme l'équivalent d'un symbole de "Poison" sur les aliments.

(...)

Toutes les entreprises alimentaires qui utilisent le maïs de Monsanto seront punies sur le marché !

L'avenir pour les ventes de maïs OGM de Monsanto est particulièrement sombre en raison du simple fait que l'étiquetage des OGM est désormais inévitable. La pression des consommateurs pour savoir ce qu'il y a dans leur nourriture est imparable, peu importe combien de lobbying de Monsanto tente dans un effort désespéré de maintenir les consommateurs ignorants de ce qu'ils mangent.

Whole Foods, bien sûr, a déjà annoncé l'étiquetage obligatoire des OGM sur tout ce qu'il vendront en 2018. Je crois que Wal-Mart et d'autres détaillants envisagent également un mouvement similaire, ou ils perdront des parts de marché à Whole Foods.

 

 

Dans le même temps, les principaux fabricants de produits alimentaires se rendent compte qu'ils doivent soit supprimer les OGM de leurs produits ou faire face à une réaction massive des consommateurs. En conséquence, il y a actuellement une course folle des entreprises alimentaires pour obtenir leurs produits certifiés non-OGM. Dans l'ensemble, les produits qui sont fabriqués sans OGM avec garantie subissent une augmentation presque immédiate de 30% du chiffre d'affaires.

Faites le calcul : les entreprises qui utilisent du maïs OGM de Monsanto sont punis et boycotté sur le marché.

Les entreprises qui utilisent du maïs non-OGM constatent d'énormes augmentations des ventes.

Dans les conseils d'administration d'entreprises alimentaires partout en Amérique, c'est une évidence : arrêter les OGM si vous voulez survivre !

La même chose est également vraie pour les hedge funds et les fonds communs de placement : plus ils investissent dans Monsanto, plus ils risquent de subir les conséquences de l'indignation mondiale contre Monsanto, les OGM et le maïs OGM en particulier.

 

 

De plus, il m'arrive aussi de croire qu'il viendra un jour où la plupart des hauts dirigeants de Monsanto seront arrêtés et poursuivis pour leur rôle dans l'exécution de crimes contre l'humanité (et pas seulement à partir d'OGM, mais aussi avec le glyphosate).

Quand ce jour viendra, la valeur des ses actions passera à travers le plancher. La société peut, en fait, imploser, laissant les investisseurs avec du papier sans valeur au lieu d'actions de valeur... ce sera une sorte de justice pour tous ceux qui ont apporté des moyens pour une telle entité destructrice !

Voici les fonds qui investissent encore dans Monsanto !

Les fonds communs de placement qui investissent toujours dans Monsanto :
• Fidelity Select
• American Century
• Rydex Matériaux de base
• La croissance Hartford
• Matériaux ICON
• Matériaux Vanguard

 

 

Si vous possédez l'un de ces fonds communs de placement, vendez les maintenant et investissez ailleurs. Devenez un "investisseur activiste" et mettez votre argent dans des entreprises qui créent un monde meilleur, pas des entreprises qui détruisent le monde pour leur propre cupidité égoïste.

Voir une liste plus détaillée à l'adresse suivante

 

 

Pourquoi l'humanité va remporter la victoire contre Monsanto ?

Monsanto est en guerre contre l'humanité et la planète, mais l'humanité va remporter la victoire contre cette force maléfique, cette entreprise de mort et de destruction. C'est déjà le cas dans le marché et dans les esprits et les coeurs de millions de militants qui sont solidaires contre l'entreprise du mal.

Alors passer le mot pour non seulement éviter les OGM, mais aussi en évitant de détenir des actions Monsanto sous n'importe quelle forme. Si vous avez de l'argent à investir dans un fonds commun de placement ou un fonds de couverture qui est propriétaire de Monsanto, vendez les fonds !

Ne laissez personne utiliser votre argent pour promouvoir les bénéfices de l'industrie de la biotechnologie.

Investissez votre argent dans quelque chose qui aide l'humanité, et non pas qui nuit à celle-ci.

Les semences de la colère

Le soja transgénique - "l'or vert" de l'Amérique du Sud - génère d'immenses profits mais aussi des dégâts sociaux et environnementaux considérables. Enquête au Paraguay, où des petits paysans affrontent la puissante filière des cultures OGM.

Geronimo est un petit paysan qui vit avec sa famille dans un village du Paraguay. Autour de chez lui s'étendent à perte de vue des champs de soja transgénique appartenant à de grands propriétaires, des colons brésiliens pour la plupart. Victimes de contaminations dues à l'épandage d'herbicide, les villageois s'organisent pour lutter contre la destruction de leur environnement et sauver la vie de leurs enfants...

 

 

La loi du plus fort !

Paysans expulsés, pollution des sols, déforestation, empoisonnements... : quel poids pèsent les dégâts sociaux et environnementaux face aux profits générés par la monoculture intensive du soja génétiquement modifié ?

En se rendant au Paraguay, qui compte parmi les principaux pays exportateurs mondiaux de soja, et en se mettant à l'écoute des différentes parties en présence, les réalisateurs nous donnent des clés pour comprendre comment a pu s'imposer un modèle de développement agricole particulièrement destructeur.

Et cela à travers l'affrontement inégal entre, d'un côté, les grands propriétaires producteurs de soja, bras armés (au sens propre) des firmes agroalimentaires et des spéculateurs financiers, et de l'autre les campesinos, ces petits paysans qui tentent de défendre leur outil de travail et leur mode de vie.

 

 

Aux discours agressifs des premiers, partisans de la loi du plus fort – renforcés dans leurs convictions par les arguments de scientifiques défendant les intérêts des leaders du marché des semences et des produits phytosanitaires –, s'oppose l'énergie du désespoir d'une société rurale traditionnelle pour qui le soja transgénique est une malédiction.

 

 

Dans cet universel combat du pot de terre contre le pot de fer, c'est la logique du profit qui l'emporte, avec l'arrestation des petits paysans pour “occupation illégale des terres”... Comment la lutte se poursuivra-t-elle ?

(...)

 

Pour lire la totalité, cliquer ICI


 

Un article de Mike Adams, publié par philippehua.com et relayé par SOS-planete

 

Ce qui m'effraie, ce n'est pas l'oppression des méchants, c'est l'indifférence des bons. Martin Luther King

 

Affaire Greenpeace : news et dossier Must (constante actualisation)

A Sotchi, journalistes attention à ce que vous dîtes et faites :
les policiers russes peuvent glisser de la drogue dans vos bagages
comme ils l'ont fait dans l'Arctic Sunrise

 

 

L'Actualité vraie sur votre mobile du site étrange qui dérange même les anges !

 

Auteur : Mike Adams

Source : philippehua.com