Les dauphins de Mayotte - Premium

Retour : Accueil

Cette actualité a été publiée le 06/06/2011 à 15h31 par geof.


LES DAUPHINS DE MAYOTTE

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • Google+  FaceBook  Twitter
SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
Les dauphins de Mayotte

 
Titre original : Thèse sur les dauphins de Mayotte
 

Un dauphin hybride dans le lagon !

(...) Jérémy Kyszka, aujourd'hui chercheur pour l'Institut de recherche et développement (IRD) à la Rochelle, a présenté la restitution de sa thèse sur "La ségrégation écologique au sein d'une communauté de dauphins tropicaux". (...)

23 espèces de dauphins tropicaux, dont 13 présentes à Mayotte

(...)

De plus, "les dauphins tropicaux sont assez peu connus à l'échelle mondiale", précise M. Kyszka. En tout, 36 espèces de delphinidés ont été recensées dans le monde : 23 d'entre elles sont répertoriées dans les eaux tropicales, dont 17 sont endémiques, c'est-à-dire qu'on ne les retrouve qu'à un seul endroit. Mayotte accueille à elle seule 13 espèces sur 2.500 km²...

Le chercheur s'est notamment intéressé à la manière dont les différentes espèces de dauphins présentes à Mayotte se partagent leur habitat et les ressources, mais aussi sur le fonctionnement social intra et inter-espèces.

Quand plusieurs espèces de prédateurs, voire plusieurs groupes au sein d'une même espèce, se disputent les ressources au sein de niches écologiques qui se chevauchent, leur stratégie peut d'abord consister à chercher à détruire l'autre, comme par exemple les dauphins tuant des marsouins en Europe, "mais la plus commune est l'exclusion compétitive : une seule espèce se développe au détriment de l'autre".

Un phénomène qui explique comment s'est façonnée la biodiversité et qui peut aussi se comprendre pour la répartition des territoires des différents groupes au sein d'une même espèce. "Ces communautés interagissent entre elles comme une société", constate le chercheur.

Le grand dauphin fréquente essentiellement le lagon et les récifs peu profonds

(...)

Les longs becs utilisent les tachetés pour se protéger des prédateurs

(...)

Une espèce hybride, mélangeant 25% du dauphin à bosse et 75% du grand dauphin

"Aux Bahamas, les grands dauphins s'associent aux tachetés pour pratiquer des interactions sociales, et parfois même des relations sexuelles, avec une espèce plus petite pour les jeunes adultes", révèle M. Kiszka. A Mayotte, une espèce hybride, mélangeant 25% de caractéristiques génétiques du dauphin à bosse, et 75% de celles du grand dauphin, a pu être observée.

Cet hybride de 2ème génération, alors que les croisements entre espèces animales sont généralement stériles (voir encadré), "peut avoir des implications dans la théorie de l'évolution" chère à Darwin, n'hésite pas à affirmer le chercheur, face à cette découverte scientifique unique au monde.

Selon lui, "le dauphin à bosse peut capturer un jeune grand dauphin et l'adopter de force pour compenser son isolement géographique et la faible densité de sa population".

"Les mycoses de peau chez les grands dauphins doivent être suivies de près, car elles sont probablement liées à la qualité de l'eau", a par ailleurs indiqué M. Kiszka en conclusion, ajoutant que "l'intérêt de Mayotte est de faire un suivi à long terme : le conseil général doit en assurer la coordination et soutenir les étudiants mahorais", notamment pour poursuivre le travail de photo-identification et définir les espèces prioritaires pour la conservation.

Les cinq espèces de dauphins les plus courantes à Mayotte

Dauphin à long bec (Stenella longirostris)
Dauphin tacheté (Stenella attenuata)
Grand dauphin de l'Indo-Pacifique (Tursiops aduncus)
Péponocéphale (Peponocephala electra)
Dauphin de Fraser (Lagenodelphis hosei)
 


 

Les delphinidés, des prédateurs en danger

Les delphinidés, qui regroupent les dauphins et les orques, sont des espèces charismatiques, protégées dans de nombreux pays, (...) "En 2007, le dauphin de Chine s'est éteint à cause des prises accidentelles dans les pêcheries", révèle M. Kyszka.

Ce sont des prédateurs supérieurs, au sommet des réseaux trophiques, ce qui en fait de bons indicateurs de la santé des écosystèmes et de la dynamique des niveaux inférieurs. En tant que prédateurs supérieurs, ils sont ainsi des éléments structurants des écosystèmes aquatiques et sont essentiels pour le maintien et la stabilité des réseaux trophiques.

Ce sont également des organismes diversifiés, qui regroupent 36 espèces, de taille et de morphologie variables, allant de 140 à 850 cm. Ils peuvent être côtiers ou océaniques, marins ou de fleuve, et exploitent des proies très variées, allant de 0,2 à 30 mètres, chassées de 0 à 1.000 mètres de profondeur.

Leurs aires de répartition géographique sont également très variables : certains sont cosmopolites, comme le grand dauphin, d'autres sont endémiques, comme le dauphin du Cap, en Afrique du Sud, d'autres encore vivent uniquement dans les eaux polaires.

Les hybrides sont le plus souvent stériles

Dans le règne animal, on trouve de nombreux hybrides chez les insectes lépidoptères, les équidés, les félidés et les bovidés. Dans la famille des delphinidés, le "whalphin" est un animal hybride rare, issu d'une fausse orque (Pseudorca crassidens) et d'un grand dauphin (Tursiops truncatus), dont on peut observer deux spécimens vivants en captivité au Sea Life Park d'Hawaï.

Les hybrides ont souvent une fertilité assez faible, due au fait que les chromosomes ont des difficultés de s'apparier lors de la méïose. Même si le plus souvent ils sont stériles, certains hybrides animaux stables peuvent cependant se reproduire par leurs semences, comme par exemple le "turkoman", hybride du dromadaire et du chameau de Bactriane.

Le dauphin, un mammifère marin qui a un cerveau plus gros que l'homme...

(...)

Le dauphin, qui peut vivre jusqu'à 50 ans, que ce soit en absolu ou en comparaison avec sa masse, a un cerveau bien plus gros que celui de l'homme. On pourrait donc penser que le dauphin est le plus intelligent des animaux. Cependant, cette conclusion est très rapide et simpliste, et la question de l'intelligence des dauphins est encore sujette à des débats...

 
Pour lire l'article dans sa totalité, cliquez sur "Source" ou "Lien utile"
 

Un article de Julien Perrot, publié par MayotteHebdo

 

Vous aimez notre travail ? Alors merci de nous soutenir

Lance-toi ! Deviens vite lanceur d'alerte. Rejoins ceux qui ont la rage !

Le site étrange qui dérange même les anges !

 

Auteur : Julien Perrot

Source : www.mayottehebdo.com

  • Mots clés déclenchant une recherche interne :  
  • dauphin - 
  • Mayotte