Les cochons pourraient être affectés par l'alimentation OGM - Premium

Retour : Accueil

Cette actualité a été publiée le 16/06/2013 à 21h40 par Jacky.


LES COCHONS POURRAIENT ÊTRE AFFECTÉS PAR L'ALIMENTATION OGM

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • Google+  FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr
SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
Les cochons pourraient être affectés par l'alimentation OGM

 

Québec : Des chercheurs australiens et américains affirment que la consommation de grains génétiquement modifiés a une influence sur la santé des porcs. Selon leur étude, les femelles nourries à cette diète auraient un utérus en moyenne 25 % plus lourd que celles nourries avec les mêmes céréales conventionnelles, et les inflammations sévères de l'estomac seraient aussi plus fréquentes chez les femelles et chez les mâles.

Les résultats de la recherche réalisée sous la supervision de la Dre Judy Carman de l'Institute of Health an Environemental Research à Adelaide en Australie sont publiés dans le Journal of Organic Systems. L'expérience a quant à elle été menée en Iowa, aux États-Unis.

Cent soixante-huit cochons ont été suivis de leur naissance jusqu'à un peu plus de cinq mois, soit l'âge normal d'élevage pour leur commercialisation. Des autopsies ont ensuite été réalisées sur chacun d'eux sans que les vétérinaires ne sachent lesquels étaient lesquels. Selon le communiqué publié plus tôt cette semaine, l'étude a été réalisée dans une ferme et non en laboratoire, dans des conditions scientifiquement reconnues, avec un groupe témoin nourri au même régime, mais sans organismes génétiquement modifiés (OGM).

Outre les effets sur l'utérus susceptibles d'entraîner des problèmes de procréation, les chercheurs ont mesuré un taux d'inflammations sévères de l'estomac des animaux soumis à une diète OGM 2,2 fois plus élevé chez les femmes et 4 fois plus chez les porcs.

L'intérêt d'avoir choisi des porcs est qu'il s'agit d'un animal que l'on mange, a indiqué la chercheuse. En outre, ils ont un système digestif relativement semblable à celui des humains.

Les effets négatifs ont été trouvés lors de l'utilisation d'un mélange de céréales (du soya et du maïs) contenant trois OGM différents ainsi que les protéines qu'ils génèrent. «Présentement, aucune instance de contrôle alimentaire dans le monde n'exige que soient évalués les effets toxiques de tels mélanges, on prend pour acquis qu'il n'y a aucun risque», a souligné Mme Carman.

Plusieurs critiques avaient déjà surgi suivant l'annonce pour dénoncer des biais dans l'étude et la partialité de la chercheuse. Des scientifiques soulignaient que de nombreuses autres études ont plutôt démontré que les OGM n'avaient aucun effet négatif sur la santé des animaux.

 

Un article de Claudette Samson, publié par lapresse.ca et relayé par SOS-planete

 

 

Tout le monde en parle : quantique ? Vous avez dit quantique ?

Message à plus de la moitié de l'Humanité, interprété par Fred, lanceur d'alerte :






Notre page officielle Facebook - Nos actualités sur votre mobile via Twitter

Le site étrange qui dérange même les anges ! Samedi, 5455 visiteurs !!!

 

Auteur : Claudette Samson

Source : www.lapresse.ca