Le Parlement néerlandais condamne le massacre des baleines pilotes aux îles Féroé - Premium

Retour : Accueil

Cette actualité a été publiée le 07/10/2013 à 22h10 par GuillaumeC.


LE PARLEMENT NÉERLANDAIS CONDAMNE LE MASSACRE DES BALEINES PILOTES AUX ÎLES FÉROÉ

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • Google+  FaceBook  Twitter
Le Parlement néerlandais condamne le massacre des baleines pilotes aux îles Féroé

 

"Les hommes se battaient avec de longues lances et des couteaux, se servant de crochets fixés à des lignes pour approcher les bateaux suffisamment près pour pouvoir frapper; et pendant que le sang coulait à flots des baleines blessées, leurs camarades se refusaient à les quitter. Même quand elles atteignaient l'eau claire, elles se retournaient, cherchant le sang. On aurait dit que les grandes baleines essayaient de protéger les plus petites.

Quelques baleines, rendues folles par les blessures des lances, fonçaient droit devant elles et s'échouaient dans les hauts-fonds où les attendaient des hommes de Sorvagur et de Bour, qui, dans l'eau et le sang jusqu'à la poitrine, frappaient encore et encore avec leurs couteaux pour sectionner la moelle épinière. Au moins, c'était fini. Aucune baleine n'avait pu s'échapper. Une odeur lourde et chaude emplissait l'atmosphère; deux cent quatre vingt-six baleines gisaient sur la plage de Midvagur, déjà mortes ou à l'agonie. Leurs grosses lèvres se retroussaient dans un sourire grotesque, montrant leurs petites dents blanches fermement serrées.

Ici gisait le meneur du troupeau, et là, oh quelle pitié ! de pauvres petits bébés baleines gisaient près de leur mère, nés dans les tourments de la terreur et de la mort."

Extrait du livre "Pilot Whaling in the Faroe Islands" (La chasse aux globicéphales dans les îles Féroé) par Joan Paul Joensen – Faroe University Press

Le Parlement néerlandais a voté une motion déposée par le Dutch Animal Party pour condamner le massacre des globicéphales et des dauphins dans le protectorat danois des îles Féroé.

 

 

Cette motion demande au gouvernement néerlandais d'agir auprès du Parlement européen pour qu'il prenne des mesures afin de faire cesser l'horrible massacre de ces animaux sociaux et intelligents.

Il faut augmenter la pression pour pousser l'Union Européenne à agir contre le Danemark et les îles Féroé.

C'est dans ce but que Sea Shepherd prendra la tête d'une campagne de terrain aux îles Féroé au cours de l'été 2014 pour, une fois de plus, bloquer le "Grind".

Cette campagne permettra d'attirer à nouveau l'attention du public sur la question. Il ne faut pas que nous laissions le monde faire preuve de complaisance envers cette obscénité inhumaine qui nous est présentée comme faisant partie de la culture féringienne.

Sea Shepherd France a également déposé une plainte officielle devant la Commission Européenne.

 

 

A cette action européenne participent Sea Shepherd France, Belgique, Grande-Bretagne, Allemagne, Danemark, Pays-Bas, Espagne, Italie, Luxembourg, Suisse et Suède.

Il est possible de mettre fin au massacre barbare et inutile des globicéphales et des dauphins par une action combinant des stratégies éducatives, économiques, politiques, contentieuses, législatives, ainsi que des interventions directes.

Le plus important, c'est la pression économique. Nous devons nous attacher à rendre le massacre des globicéphales et des dauphins trop onéreux pour qu'il se poursuive. Même quand les gens ne répondent pas aux appels à la morale, généralement ils sont forcés de réagir aux pressions économiques.

Les Féringiens se vantent de ce que Dieu leur donne de la viande gratuite. En vérité, leur dieu doit se trouver à Copenhague, car ce sont les subsides danois qui maintiennent en vigueur cette atrocité sanglante. Nous devons faire en sorte que cette viande devienne très chère. Et nous devons faire pression sur le Danemark pour qu'il assume ses responsabilités et qu'il respecte la loi européenne.

 

 

Si l'Islande et la Norvège ne peuvent pas rejoindre l'UE à cause de leurs activités baleinières, comment se fait-il que le Danemark bénéficie d'une dispense?

Cette motion du Parlement néerlandais est une bonne base sur laquelle nous pouvons organiser une campagne internationale pour imposer la fin du massacre grâce à la pression économique.

Les îles Féroé sont déjà sous pression économique à cause de sanctions de l'UE en réponse à la surpêche du hareng et du maquereau. Nous voulons voir élargir ces sanctions, pas seulement en Europe mais aussi dans les autres pays.

De plus en plus d'habitants des Féroé se rendent compte que ce massacre est inhumain.

 

Un article de seashepherd.fr, relayé par SOS-planete

 

Sea Shepherd, une organisation qui se bat pour que vos enfants connaissent les animaux comme nous avons eu la chance de les découvrir à l'état sauvage et naturel. Merci M. Watson et toute votre équipe. NOUS VAINCRONS.

 

L'homme, cet arrière-petit-neveu de la limace, qui inventa le calcul intégral et qui rêva de justice. Jean Rostand

Les 30 militants de GREENPEACE risquent 15 ans de prison pour avoir jeté des boules puantes en Arctique

Deviens colibri-lanceur d'alerte pour le Bien de TOUS LES VIVANTS
sans exception

 

 

L'Actualité vraie sur votre mobile du site étrange qui dérange même les anges !

 

Auteur : seashepherd.fr

Source : www.seashepherd.fr