La vie extraterrestre : pourquoi j'y crois, et pourquoi j'ai raison d'y croire? - Premium

Retour : Accueil

Cette actualité a été publiée le 27/10/2009 à 23h09 par Michel WALTER.


LA VIE EXTRATERRESTRE : POURQUOI J'Y CROIS, ET POURQUOI J'AI RAISON D'Y CROIRE?

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • Google+  FaceBook  Twitter LinkedIn Tumblr
SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
La vie extraterrestre : pourquoi j'y crois, et pourquoi j'ai raison d'y croire?

Site déniché par Michel

[Dossier]

La vie est possible dans l'univers, comment je le sais ? Tout simplement parce que je suis vivant, en train de taper sur un clavier, et je sais que de nombreux autres êtres vivants liront cet article. Vous êtes la preuve vivante de l'existance de la vie dans l'univers. Cela parraît grotesque, et pourtant c'est "retourner le piège" intellectuel de ceux qui pratiquent l'ethnocentrisme à outrance : Monsieur Dupont paye ses factures, va faire ses courses à Auchan, mène son petit train de vie, et de ce fait n'a pas le temps / l'envie / la capacité à étendre son champ de perception/réflexion à autre chose que ce qu'il voit. Et puis, merde quoi, personne ne lui a jamais montré d'extraterrestres, sauf au cinéma, alors c'est des conneries tout ça, "moi je ne crois que ce que je vois". Il est grand temps d'élargir les murs de votre tête.

Sujet sensible car fréquemment source de moqueries, voir d'agressivité : l'existence d'une vie hors de la terre.

Le cinéma et les poncifs ont finit leur travail de décrédibilisation de cette thématique, et pourtant la logique (et un minimum de connaissances en matière d'astronomie) nous invite à réaliser que la vie n'a aucune raison tangible de n'exister que sur terre. Le problème récurrent de l'espèce humaine, c'est son incapacité à croire ou à comprendre des choses qu'elle n'a pas encore clairement définit. Alors le mysticisme, le doute, ou l'ignorance pure prennent le pas sur la raison. On met des rustines et des mots sur nos ignorances, ça a toujours été ainsi : on croyait que la terre était plate, parce qu'on était incapables technologiquement et humainement de cartographier et explorer complètement notre planète. Et c'était il y a 2300 ans ! (une paille à l'échelle cosmique). L'ignorance est le pêché basique, et quand elle est accompagnée de fermeture d'esprit (souvent mécaniquement), cela creuse un fossé entre la réalité tangible et ce que les gens sont prêts à accepter.

Ridicules, les extraterrestres ? Ridiculisés, plutôt. Mars Attack, E.T., les petits hommes verts, Independance Day, sans oublier les personnes mal intentionnées qui filment des mouches sur une vitre et prétendent avoir filmé un ovni de la fenêtre de leur chambre de bonne...

"La vie hors de la terre", un concept qui a la vie dure pour des raisons très terriennes, socio-culturelles, mais qui, outrepassées les railleries et les fantasmes médiatico-grotesques, peut s'étudier, sérieusement.

Je l'ai fait. J'ai voulu gratter la couche de connerie populaire et m'intéresser aux faits, aux théories, et ma conclusion est la suivante : il est très peu probable que la vie ne se soit développée que sur terre. Et je suis assez sûr de mon fait. Je vais exposer mes arguments et, peut-être, mettre la tête de certains dans les étoiles... et dans la réalité à la fois ;)

L'univers est d'une immensité à peine concevable

Prenez un verre d'eau, allez en mer, et plongez le verre dans l'eau. Ressortez le verre : aucun poisson dedans. Conclusion : il n'y a pas de poissons dans l'océan ?

Ce comparatif par l'absurde est révélateur de quelque chose de fondamental dans la recherche de vie extraterrestre : l'immensité de l'univers.

"On y compte environ 3000 galaxies alors que cela correspond à une toute petite zone de ciel que l'on pourrait masquer en tenant un grain de sable entre le pouce et l'index à bout de bras. En extrapolant à l'ensemble du ciel on voit que cela suggère qu'il y a une centaine de milliards de galaxies dans tout l'Univers ! Si on songe que chacune contient des centaines de millairds d'étoiles... ça donne le vertige !" (source : Futura-sciences)

"La Voie lactée, la galaxie dans laquelle se trouve le système solaire, compte quelques centaines de milliards d'étoiles (1011)[1] et a une extension de l'ordre de 100 000 années-lumière. La plupart des galaxies typiques comportent un nombre similaire d'astres, mais il existe aussi des galaxies naines comptant quelques dizaines de millions d'étoiles seulement (107)[1], et des galaxies géantes comptant plusieurs milliers de milliards d'étoiles (1012). Sur la base de ces chiffres et de la taille de l'Univers observable, on estime que celui-ci compte quelques centaines de milliards de galaxies de masse significative. La population de galaxies naines est cependant très difficile à déterminer, du fait de leur masse et leur luminosité très faibles. L'Univers dans son ensemble, dont l'extension réelle est inconnue, est susceptible de compter un nombre immensément plus grand de galaxies." (source : Wikipedia)

Pour lire la suite, cliquer sur Lien utile