La coccinelle asiatique, une alliée devenue envahissante - Premium

Retour : Accueil

Cette actualité a été publiée le 02/11/2012 à 17h41 par kannie.


LA COCCINELLE ASIATIQUE, UNE ALLIÉE DEVENUE ENVAHISSANTE

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • Google+  FaceBook  Twitter
La coccinelle asiatique, une alliée devenue envahissante

 

En France, la première alerte remonte au 17 octobre. Ce jour-là, Mme Quiquenpois, du village de Boissy-le-Châtel, près de Coulommiers (Seine-et-Marne), contacte Pierre Coutanceau, correspondant local de l'observatoire permanent pour le suivi d'Harmonia axyridis : des coccinelles se sont agglutinées sur une de ses fenêtres. Sans l'intervention de son mari, ces deux cents à trois cents insectes allaient pénétrer dans la chambre à coucher ! Comment expliquer ce phénomène ?

Comme chaque année, à partir de mi-octobre ou mi-novembre, les appels de ce genre vont se multiplier chez les spécialistes d'Harmonia axyridis. Depuis que cette coccinelle originaire d'Asie s'est soudain acclimatée à l'Europe avant de l'envahir presque totalement, leur charge de travail s'est considérablement alourdie.

Des entomologistes belges viennent d'annoncer avoir découvert comment cette petite bête retrouve, dans un habitat, le lieu de rassemblement de ses congénères.

En hiver, certaines coccinelles s'abritent par petits groupes sous l'écorce de vieilles souches. Mais H. axyridis peut choisir l'intérieur d'une maison où elle forme des agrégats de dizaines, de centaines, voire de milliers d'individus.

Bien que réputées inoffensives, ces concentrations se révèlent gênantes : lorsqu'il est dérangé, le coléoptère macule les surfaces d'un liquide jaunâtre nauséabond et émet occasionnellement des substances allergisantes.

(...)

Durant des années, des biofabriques européennes -dont la société française Biotop qui commercialise une souche "non volante"- vendent des larves utilisées en horticulture et culture sous serre, pour le traitement saisonnier des pucerons.

C'est alors que Dame Nature va jouer un très mauvais tour aux chercheurs. En 1988 en Louisiane et en 1991 dans l'Oregon, on observe des cas d'acclimatation d'H. axyridis : l'insecte a acquis la capacité de survivre à l'hiver américain et se met à pulluler pour couvrir, en quelques années, l'ensemble du pays. En 2001, le même phénomène se reproduit en Afrique du Sud, en Amérique du Sud et en Belgique ! Depuis, H. axyridis a étendu son emprise sur l'ensemble de l'Europe.

Que s'est-il passé ? Quelles sont les conséquences de cette invasion ? La question intéresse les écologues et les généticiens.
 

(...)

 

Pour lire la suite, cliquer ICI

 

Un article de Vahé Ter Minassian, publié par lemonde.fr et relayé par SOS-planete

 

Ce post vous est transmis grâce au dispositif mis en place par l'équipe bénévole des lanceurs d'alerte de SOS-planete. Si vous jugez son contenu intéressant, n'hésitez pas à le partager au sein de votre entourage proche et virtuel (contacts, réseaux sociaux). Merci de participer concrètement, ou à votre façon, à cette tâche d'information et d'éveil des consciences, donc à la sauvegarde de notre planète vivante et de l'Humanité.

 

Le module de news "Comment va la belle bleue ?" en grand écran

Lance-toi ! Deviens vite lanceur d'alerte. Rejoins ceux qui ont la rage !

Le site étrange qui dérange même les anges !

Une mine de connaissances - Contacter notre équipe : vivant12@free.fr

 

Auteur : Vahé Ter Minassian

Source : www.lemonde.fr