L'Orchidée : les initiatives engagées pour sa protection - Premium

Retour : Accueil

Cette actualité a été publiée le 05/06/2011 à 01h31 par geof.


L'ORCHIDÉE : LES INITIATIVES ENGAGÉES POUR SA PROTECTION

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • Google+  FaceBook  Twitter
L'Orchidée : les initiatives engagées pour sa protection

 
L'orchidée est une fleur d'une grande rareté et certaines espèces sont aujourd'hui au bord de l'extinction. Pour sauvegarder sa diversité, certains agissent donc.

Surtout présentes en zone tropicale, de nombreuses espèces d'orchidées ont disparu, et un certain nombre est menacé. L'une des causes majeures réside dans la destruction de leur habitat (déforestation, artificialisation des lisières forestières, fragmentation des forêts, drainage des zones humides pour la culture ou l'assainissement, etc.).

Mais à cela s'ajoute également la chasse des collectionneurs, même si cette pression se fait moindre depuis que ces derniers peuvent se contenter de duplication artificielle. En outre, les orchidées peuvent souffrir de la régression des pollinisateurs dont elles sont dépendantes pour leur reproduction.
 


 

Le déclin des populations d'abeilles est à ce titre des plus inquiétants. En France par exemple, sur les 160 espèces d'orchidées, 27 sont menacées de disparition et 36 autres sont en passe de le devenir.

Pour sauvegarder la diversité de l'espèce, programmes de conservation, plans de restauration et programmes de monitoring contribuent à la surveillance et à l'évaluation de l'état des espèces encore présentes.

Les spécialistes tentent de réintroduire différentes espèces d'orchidées dans des habitats dédiés mais les menaces invoquées plus haut empêchent parfois le succès de ces tentatives.

À Singapour par exemple, cinq espèces d'orchidées indigènes ont fait l'objet de mise en culture et d'expérimentation de réintroduction. En, Guadeloupe, 19 espèces d'orchidées sauvages sont protégées depuis 2006.
 


 

Des initiatives privées ont également été mises en place. Guerlain a par exemple installé un orchidarium, une réserve de 600 hectares dans le Yunnan afin d ‘étudier les orchidées dans leur milieu naturel. Puis les chercheurs de la maison procèdent en Suisse à leur hybridation et à la sélection des espèces les plus performantes.

L'Orchidarium a pour vocation de mettre au point des orchidées qui servent de matières premières à la nouvelle gamme soin créée en 2010, « Orchidée impériale », qui s'appuie sur les propriétés de régénérescence de l'huile d'orchidée.

Des travaux de diversification et de réintroduction de l'espèce qui, si elles restent encore trop peu nombreuses, permettent néanmoins de limiter sa disparition.
 

 
Lien corrompu. Pour accéder à l'article, cliquez ici
 

Un article de Didote, publié par Magazine-Avantages

 

Vous aimez notre travail ? Alors merci de nous soutenir

Lance-toi ! Deviens vite lanceur d'alerte. Rejoins ceux qui ont la rage !

Le site étrange qui dérange même les anges !

 

Auteur : Didote