L'oeil était dans les Andes et regardait le ciel - Premium

Retour : Accueil

Cette actualité a été publiée le 14/10/2011 à 00h41 par Kannie.


L'OEIL ÉTAIT DANS LES ANDES ET REGARDAIT LE CIEL

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • Google+  FaceBook  Twitter LinkedIn Tumblr
SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
L'oeil était dans les Andes et regardait le ciel

Cette image des galaxies des Antennes superpose la vision qu'en a le nouveau télescope Alma (en rose et rouge) à celle qu'en avait jusqu'ici Hubble (en bleu).

 

Installé sur le plateau Chajnantor au Chili, un nouveau radiotélescope doit permettre d'explorer un pan de l'univers méconnu. Une vraie révolution pour l'astronomie mondiale.

Le plateau de Chajnantor, à 5 000 mètres d'altitude dans les Andes chiliennes, est l'un des endroits les plus inhospitaliers de la planète. L'air y est rare, ce qui rend la respiration difficile. Il n'y pleut jamais ou presque, et des vents violents font parfois baisser la température jusqu'à - 20°C.

C'est pourtant dans cette zone désolée, qui n'est pas sans évoquer la géographie martienne, que vient d'entrer en service le télescope le plus cher et le plus perfectionné au monde.

L'Atacama Large Millimeter/Sub-millemeter Array (Alma ; grand réseau d'antennes en millimétrique et submillimétrique de l'Atacama [Alma signifie "âme" en espagnol]) va permettre aux astronomes d'observer toute une moitié de l'univers qui, jusqu'à présent, restait invisible aux télescopes modernes. Il est déjà capable de percer du regard les lointains nuages de poussières et de débris dans lesquels se sont formées les premières étoiles, galaxies et planètes.

[...]

Mais ces amas de poussière sont aussi chauffés par la lumière stellaire, qui élève leur température de quelques degrés au-dessus du zéro absolu (- 273 °C) ; cette poussière émet de ce fait un rayonnement propre dans le domaine submillimétrique qu'Alma pourra détecter depuis la Terre.

Les ondes lumineuses submillimétriques sont semblables au rayonnement des fours à micro-ondes et 1 000 fois plus longues que celles de la lumière visible par l'homme. Les observer, c'est la promesse pour les astronomes de pouvoir se représenter un tableau plus complet de l'univers.

"Si vous associez les images optiques à celles de l'Alma, vous mettez en relief toute l'activité de formation stellaire, alors que jusqu'ici la moitié de l'image nous échappait," s'enthousiasme John Richer.

[...]

Il aura fallu plus de 20 ans de conception et de travaux avant qu'Alma entre en service, le 3 octobre. Sur le plateau désertique sont installées aujourd'hui 20 antennes identiques mesurant chacune 12 mètres de diamètre.

Quand cet observatoire, qui aura coûté un milliard d'euros, sera achevé dans deux ans, il comptera 66 de ces antennes en fibre de carbone qui pourront être disposées pour former d'innombrables configurations, sur une distance pouvant atteindre 16 kilomètres, en fonction des mesures que souhaitent effectuer les astronomes.

"L'Alma offre une sensibilité formidablement plus grande que les précédents télescopes d'observation submillimétrique, poursuit John Richer, et nous prévoyons qu'il pourra découvrir toutes les trois minutes une galaxie nouvelle quelque part dans l'univers."

Bien qu'inachevé, l'observatoire est déjà au service de la science. Sa première image, obtenue grâce aux mesures effectuées par 16 des paraboles, met en évidence les violents tourbillons de la galaxie des Antennes, deux galaxies spirales qui sont en cours de collision à environ 70 000 années-lumière de notre planète.

Pour sa première année d'activité, les scientifiques ont aussi prévu qu'Alma étudierait Sagittaire A*, un trou noir supermassif situé au centre de la Voie lactée, à 26 000 années-lumière de la Terre. D'épais nuages de poussières et de gaz obscurcissent généralement le trou noir, mais Alma sera capable de "voir" au travers.

L'Alma est le fruit d'une collaboration entre les 15 pays membres de l'Observatoire européen austral (ESO), les Etats-Unis, le Japon, le Chili, Taïwan et le Canada.

 

Pour lire la totalité de cet article, cliquer ICI
 

Un article de Alok Jha, publié par courrierinternational.com

 

Lance-toi ! Deviens vite lanceur d'alerte. Rejoins ceux qui ont la rage !

Le site étrange qui dérange même les anges !

Merci de PARTAGER les meilleurs posts partout où vous le pouvez, réseaux sociaux et autres.

 

Auteur : Alok Jha

Source : www.courrierinternational.com