Initié par Nicolas Hulot, un sommet des consciences pour le climat, pour un futur accord à la Cop 21 - Premium

Retour : Accueil

Cette actualité a été publiée le 11/11/2015 à 22h11 par colibrix.


INITIÉ PAR NICOLAS HULOT, UN SOMMET DES CONSCIENCES POUR LE CLIMAT, POUR UN FUTUR ACCORD À LA COP 21

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • Google+  FaceBook  Twitter
Initié par Nicolas Hulot, un sommet des consciences pour le climat, pour un futur accord à la Cop 21

 

A cinq mois de la COP21, l'entourage de Nicolas Hulot
appelle aux sagesses du monde entier pour réfléchir
sur le réchauffement climatique

 

Titre initial : un sommet des consciences pour le climat,
pour un futur accord en décembre

 

Dignitaires chrétiens, sages asiatiques, Indiens d'Amazonie, guide musulman soufi... Des dizaines d'autorités morales du monde entier sont réunies mardi à Paris pour un « sommet des consciences » sur le climat, quatre mois avant la cruciale conférence COP21 en France. Ce rendez-vous « part du constat que la crise climatique, et plus largement la crise écologique, ne se réduit pas à ses dimensions scientifique, technologique, économique et politique » mais qu'« il s'agit d'une crise de sens », a souligné le président François Hollande en ouverture de cet événement. « C'est la raison pour laquelle nous avons besoin de nous mettre au plus haut niveau de réflexion », a-t-il ajouté dans l'hémicycle du Conseil économique, social et environnemental (Cese).

 

 

Allocution incontournable
en ouverture du Sommet des Consciences pour le Climat.
Hollande avoue que nous devrions arrêter de puiser
-à hauteur de 80%- dans les énergies fossiles.
Nous nous retrouvons face à une crise
de civilisation sans précédent

 

 

Le climat, « why do I care »
("pourquoi je m'en préoccupe")

 

C'est le mot d'ordre de ce sommet, auquel participent l'ex-secrétaire général des Nations unies Kofi Annan, le Bangladais Muhammad Yunus, pionnier du microcrédit et Prix Nobel de la paix 2006, ou encore le primat orthodoxe de Constantinople Bartholomée, surnommé le « patriarche vert ». L'événement est à l'initiative de Nicolas Hulot, envoyé spécial de François Hollande pour la protection de la planète. « La crise climatique est l'ultime injustice », a souligné l'ancien animateur de télévision à la tribune, en allusion aux populations victimes des dérèglements climatiques, luttant pour l'eau ou venant grossir les flux migratoires.

 

 

« Attention à ce que le fatalisme des uns ne développe pas le fanatisme des autres ! Voilà ce qui se joue à Paris [avec la COP21, NDLR] : c'est la paix ou le conflit. Nous allons choisir la paix », a lancé Nicolas Hulot.

(...)

 

 

Pour lire la suite, cliquer ICI

 

Une actualité de l'AFP, publiée par lepoint.fr
et relayée par Demain l'homme ex SOS-planete

 

Environnement : l'encyclique du pape François fait réagir toute la planète

Le dossier de l'ONG Terre sacrée sur le Réchauffement climatique

Pierre Rabhi : "Il est urgent de prendre conscience de
notre inconscience sur l'état de la planète"

 

 

Le Sommet des consciences, « grand-messe » du climat

Ségolène BUG n'écoute pas le Parlement français
et Hollande rêve de Gouvernance européenne renforcée

 

 

Notre équipe a cruellement besoin de rédacteurs bénévoles durables

 


 

 

 

Auteur : AFP avec lepoint.fr