Il y a 500 ans, Jérôme Bosch, peintre intemporel et énigmatique - Premium

Retour : Accueil

Cette actualité a été publiée le 16/08/2016 à 21h33 par Jacky.


IL Y A 500 ANS, JÉRÔME BOSCH, PEINTRE INTEMPOREL ET ÉNIGMATIQUE

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • Google+  FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr
SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
Il y a 500 ans, Jérôme Bosch, peintre intemporel et énigmatique

 

Dimanche 21 août 2016, à 17h30,
sur arte.tv

 

Le peintre néerlandais Jérôme Bosch (v. 1450-1516) est l'un des artistes majeurs de la Renaissance flamande. Dans ses oeuvres prennent vie des scènes inspirées des thématiques religieuses qui imprègnent son époque : il laisse libre cours à son imagination visionnaire et à son sens du détail pour réinterpréter les épisodes bibliques, comme dans son célébrissime triptyque du Jugement dernier.

 

 

Mais à la différence de ses contemporains, ce n'est pas le contenu pieux que le peintre met en avant : avec ses représentations de figures grotesques et ses scènes énigmatiques, il semble plutôt fasciné par le mal, qui occupe un rôle considérable dans ses peintures. On peut supposer qu'il traite ainsi des questions morales primordiales de son temps. Mais l'artiste avait-il un autre message à faire passer à la postérité ?

 

(...)

 

Pour lire la suite, cliquer ICI

 

Une actualité de arte.tv,
relayée par Demain l'Homme ex SOS-planete

 

 

 

La Vérité ? Mieux vaut en rire : Tour du monde en 5 minutes,
mort de rire dans un fauteuil ;o)

Immense victoire pour les associations :
les semences anciennes ne sont
plus interdites en France !

Cobayes humains et crème solaire : les vacances
sacrées, la plage, le test géant des nanoparticules

 

 

 


.


.


.

 

 

Chaque jour -pour 1€ par mois-
vous trouverez dans ce module privé,
le nectar récolté par les colibris,
lanceurs d'alerte
de Demain
l'Homme.
Mais vous découvrirez
aussi des rubriques spécialement
dédiées, étonnantes, souvent
vertigineuses, auxquelles la version
gratuite ne donne pas accès.

 

 

 

 

Auteur : arte.tv