Gravissime : la déforestation atteint un point critique - Premium

Retour : Accueil

Cette actualité a été publiée le 23/09/2014 à 00h33 par Exo007.


GRAVISSIME : LA DÉFORESTATION ATTEINT UN POINT CRITIQUE

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • Google+  FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr
SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
Gravissime : la déforestation atteint un point critique

Province de Jambi, dans l'île indonésienne de Sumatra

 

Titre initial : GRAND FORMAT. Les poumons de la planète en danger en 12 images

 

Plus de 120 chefs d'Etat et de gouvernement sont attendus à New York ce 23 septembre pour un sommet sur le climat organisé par l'ONU, avant la Conférence Paris Climat l'an prochain, où doit être conclu un accord majeur.

On le sait, les forêts constituent un élément essentiel de la lutte contre le réchauffement climatique. Qu'en dire aujourd'hui ? Quel état des lieux peut-on établir ? Ces photos grand format se proposent de faire le point sur l'évolution de la déforestation dans le monde.

 

Des proportions jamais atteintes

 


La déforestation n'est pas un phénomène récent,
mais elle a pris récemment des proportions jamais atteintes

 

Les forêts occupent un tiers de la planète

 


Ici, vue aérienne d'une section de la forêt amazonienne défrichée
et transformée en terre agricole près de la ville d'Alta Floresta,
dans le Para, Etat du nord du Brésil, le 19 juin 2013

 

Evolution dans l'Etat brésilien du Rondonia entre 2000 et 2012

 


Evolution suivie par satellite de la déforestation dans
un large secteur de l'Etat du Rondonia, dans l'ouest du Brésil

 

(...)

 

Déforestation à l'oeuvre au Pérou

 


Ces deux images montrent la déforestation à l'oeuvre dans la région de Loreto,
au Pérou, en comparant la situation
le 5 octobre 2012 (à gauche) et le 28 août 2013 (à droite)

 

(...)

 

L'écorégion du Pantanal en danger

 


La déforestation massive, c'est aussi une perte assurée en biodiversité.
Ainsi l'immense écorégion du Pantanal est en danger
à cause de la culture intensive du soja

 

(...)

 

Des conséquences pour les populations locales

 

 

La déforestation a des conséquences pour les populations locales. Ainsi au Brésil, les Ashaninka et les Madija qui vivent à la frontière avec le Pérou disent avoir constaté sur leur territoire de plus en plus d'incursions de tribus isolées. Celles-ci mènent des raids contre les villages, plaçant les communautés vivant le long de la rivière Envira en alerte permanente.

Les leaders de la tribu Ashaninka ont demandé au gouvernement et aux ONG de les aider à contrôler ce qu'ils considèrent comme une atteinte à leur région, soulignant que les mouvements de ces autres tribus est le résultat de la pression exercée par l'exploitation forestière illégale de l'autre côté de la frontière, au Pérou.

Ici, un chef spirituel Huni Kui, peuple de cette même région, préside une cérémonie hors du village de Novo Segredo, le 9 mars 2014.

 

Le Brésil fait des efforts

 


Vue aérienne d'une mine appartenant au géant brésilien Vale,
dans l'Etat du Para, au Brésil, prise le 6 août 2013. La déforestation de
l'Amazonie brésilienne a augmenté de 29% entre 2012 et 2013

 

(...)

 

L'Indonésie, première source d'inquiétude

 


C'est désormais l'Indonésie qui inquiète le plus.
L'archipel, plus grand producteur mondial d'huile de palme,
a abattu en 2012 près de deux fois plus de forêt vierge que le Brésil

 

(...)

 

La forêt tropicale cède sa place aux palmiers à huile

 


A gauche, forêt tropicale dans le parc national de Sungai Sembilang, dans la province
de Sumatra du Sud, en Indonésie ; à droite, non loin de là, un arbre isolé après que
la forêt ait été coupée dans une immense concession de production de papier

 

(...)

 

Greenpeace accuse les multinationales

 


Le 24 février 2014 lors d'une mission de reconnaissance aérienne de Greenpeace
dans le Kotawaringin oriental, dans la partie indonésienne de l'île de Bornéo

 

(...)

 

Des orangs-outans sans forêt

 

 

Un orang-outan mourant de faim sauvé d'une forêt après la destruction de son habitat par des buldozers, en avril 2013.

Parmi les individus sauvés se trouvaient une femelle attendant un petit et une mère et son bébé qui avaient refusé d'être séparés pendant cette épreuve.

Les orangs-outans ont été découverts accrochés aux derniers arbres restants de leur forêt, rasée pour faire place à une plantation d'huile de palme.

 

Les derniers tigres de Sumatra

 


Un tigre de Sumatra dans son enclos, au zoo Ragunan de Jakarta, le 23 octobre 2013
Cette sous-espèce est en danger critique d'extinction

 

(...)

 

Pour lire la totalité, cliquer ICI

 

Un article de Emmanuelle Hirschauer, publié par actualites.nouvelobs.com et relayé par SOS-planete

 

 

Pour en savoir plus que visible, abonnez-vous à notre nouvelle
Newsletter bimestrielle
, confidentielle et GRATUITE

Le site SOS-planete lui-aussi est GRATUIT ! Toutefois, pour nous soutenir,
pour un surf plus fluide et surtout pour bénéficier de l'autorisation d'accès à toutes les zones clefs, naturellement réservées, pensez à
adopter la version PREMIUM

L'Actualité vraie sur votre mobile du site étrange qui dérange même les anges ;o)

Auteur : Emmanuelle Hirschauer - actualites.nouvelobs.com