Gestion durable des déchets ménagers : des preuves par l' - Premium

Retour : Accueil

Cette actualité a été publiée le 19/04/2010 à 12h34 par emma.


GESTION DURABLE DES DÉCHETS MÉNAGERS : DES PREUVES PAR L'

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • Google+  FaceBook  Twitter LinkedIn Tumblr
SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
Gestion durable des déchets ménagers : des preuves par l'

Gérer nos déchets... Les réduire à la source... Trier pour mieux valoriser... La gestion durable des déchets est l'affaire de tous.

Chaque déchet devrait non seulement être perçu comme une source de pollution à réduire, mais également comme une ressource potentielle à exploiter.

Les enjeux sont majeurs au regard d'une limitation future des ressources en matières premières et en énergie et de l'impact environnemental et sanitaire de cette gestion.

Ce deuxième article d'Hélène Bourges - chargée de campagne Alternatives au Cniid* - consacré à la gestion des déchets ménagers, s'attache à présenter des politiques mises en oeuvre par des collectivités ou par des acteurs de l'économie sociale et solidaire au niveau local, et ainsi à démontrer qu'il est possible d'instaurer une gestion durable de proximité de tout ou partie des déchets ménagers.

Des expériences concernant divers flux de déchets seront développées avant de finir par l'exemple flamand qui apporte une réponse intégrée de la prévention des déchets jusqu'au traitement final des déchets résiduels.

Que recouvre la gestion durable des déchets ?

Elle intègre la problématique des déchets depuis l'amont, au moment où un produit peut potentiellement devenir un déchet, jusqu'à l'aval, soit le traitement du déchet proprement dit.

Elle propose donc des outils qui permettent de jeter moins, de «jeter mieux», de diminuer l'impact écologique du traitement des déchets tout en répondant à un impératif de viabilité économique et en faisant appel à des circuits d'économie sociale et solidaires.

Elle respecte ainsi les trois piliers fondamentaux du développement durable (environnement, économie et social).

Une politique de gestion durable des déchets doit également répondre à deux principes, notamment mis en avant par la réglementation européenne, que sont les principes de proximité et de responsabilité.

Les différents échelons territoriaux intervenant dans la gestion des déchets doivent faire en sorte, dans la mesure du possible, de traiter les déchets de leur territoire au plus près de leur lieu de production et de ne pas s'en décharger sur les voisins.

Les professionnels producteurs de biens, de leur côté, doivent absolument assumer financièrement, voire opérationnellement, la gestion des déchets issus de leurs produits, comme par exemple les déchets d'équipement électrique et électronique (DEEE), ou les emballages (responsabilité élargie des producteurs (REP)).

Les collectivités ne peuvent assurer à elles seules la gestion de ces déchets.

Le principe de REP est fondamental dans la gestion durable des déchets.

La gestion de proximité des déchets organiques : une diversité d'outils pour une diversité de territoires.

Source : www.duralpes.com

Information recueillie par Emma

Pour lire la suite cliquer sur lien utile

Pour en savoir plus sur la situation de la terre