En image : l'éclipse solaire du 20 mai vue de l'Espace - Premium

Retour : Accueil

Cette actualité a été publiée le 24/05/2012 à 11h32 par pam.


EN IMAGE : L'ÉCLIPSE SOLAIRE DU 20 MAI VUE DE L'ESPACE

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • Google+  FaceBook  Twitter LinkedIn Tumblr
SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
En image : l'éclipse solaire du 20 mai vue de l'Espace

 

Il n'y a pas que sur Terre que certains privilégiés ont pu profiter de l'éclipse annulaire de Soleil qui s'est produite le 20 mai.

Depuis l'orbite terrestre, satellites et astronautes à bord de l'ISS ont admiré le spectacle... et pas seulement dans le ciel !

Retrouvez notre dossier sur le mécanisme des éclipses

La première éclipse solaire de l'année 2012, annulaire en raison de l'éloignement de la Lune, a mobilisé les astrophotographes en Chine et au Japon où le soleil se levait éclipsé, et surtout aux États-Unis où l'on a pu assister à un magnifique coucher de soleil en croissant.

Plusieurs observatoires spatiaux ont également suivi le passage de notre satellite naturel devant son étoile.

C'est le cas de Proba-2, un microsatellite de l'Esa.

La famille Proba se compose de trois exemplaires (Proba-1 lancé en 2001, Proba-2 en 2009 et Proba-V pour Végétation qui devrait s'envoler cette année), au départ de simples démonstrateurs de la taille d'une machine à laver destinés à tester de nouvelles technologies qui par leurs résultats sont devenus de véritables satellites avec un programme d'observations scientifiques.

Proba-2 est équipé de deux instruments dédiés à l'étude du Soleil : Swap (Sun Watcher using AP-sensors and Image Processing) et Lyra (Lyman Alpha Radiometer).

Faisant le tour de la Terre en 100 minutes à 700 kilomètres d'altitude, Proba-2 a ainsi traversé quatre fois l'ombre de la Lune durant l'éclipse du 20 mai qu'il a pu photographier, comme il l'avait fait pour l'éclipse du 15 janvier 2010 et pour celle du 4 janvier 2011.

Le satellite solaire japonais Hinode, qui depuis 2006 cartographie notre étoile en haute résolution, a lui aussi suivi cette éclipse.

(...)

 

Pour lire la suite et voir d'autres images, cliquer ICI

 

Un article de Jean-Baptiste Feldmann, publié par Futura-Sciences

D'autres articles scientifiques passionnants sur futura-sciences.com

 

Lance-toi ! Deviens vite lanceur d'alerte. Rejoins ceux qui ont la rage !

Le site étrange qui dérange même les anges !

Merci de PARTAGER les meilleurs posts partout où vous le pouvez, réseaux sociaux et autres.

 

Auteur : Jean-Baptiste Feldmann

Source : www.futura-sciences.com