Dans notre Voie lactée, il y a plus de 10 milliards de naines jaunes comme le Soleil - Premium

Retour : Accueil

Cette actualité a été publiée le 11/09/2011 à 22h07 par Mich.


DANS NOTRE VOIE LACTÉE, IL Y A PLUS DE 10 MILLIARDS DE NAINES JAUNES COMME LE SOLEIL

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • Google+  FaceBook  Twitter
Dans notre Voie lactée, il y a plus de 10 milliards de naines jaunes comme le Soleil

 

En astronomie, une étoile de type G (appelée plus communément naine jaune) est une étoile appartenant à la séquence principale, de type spectral G et d'une masse comprise entre 0,8 et 1,2 fois la masse solaire.

Ce type d'étoile représente environ 10 % des étoiles de la Voie lactée et le Soleil en est un exemple typique. Parmi les plus notables d'entre elles, on peut citer Alpha Centauri A, Tau Ceti, et 51 Pegasi.

Les naines jaunes transforment dans leur coeur de l'hydrogène en hélium, par un processus de fusion nucléaire. Le mot « naine » utilisé pour désigner ces étoiles fait référence à leur classe de luminosité V.

 

 

Leur température de surface est comprise entre 5 000 et 6 000 °C environ, et leur couleur jaune vif, presque blanc. La durée de vie d'une telle étoile est d'environ 10 milliards d'années. À la fin de leur vie, ces étoiles se mettent à grossir démesurément, pour devenir des géantes rouges (comme c'est le cas de Alpha Tauri par exemple).

Lorsque ceci arrivera au Soleil, il s'étendra jusqu'à engloutir entièrement Mercure, Vénus et la Terre. Plus tard, il s'effondrera à nouveau sur lui-même, laissant derrière lui une bonne partie des gaz le composant, pour former une naine blanche entourée d'une nébuleuse planétaire.

Et un nouveau système solaire naîtra...

 

Un article publié par wikipedia.org

 

En orbite autour d'une naine jaune :

 

Lance-toi ! Deviens vite lanceur d'alerte. Rejoins ceux qui ont la rage !

Le site étrange qui dérange même les anges !

Merci de PARTAGER les meilleurs posts partout où vous le pouvez, réseaux sociaux et autres.

 

Auteur : wikipedia.org

Source : fr.wikipedia.org