Compil' N°8 de Jean : La biodiversité dans tous les états (bis) - Premium

Retour : Accueil

Cette actualité a été publiée le 16/04/2016 à 04h23 par Exo007.


COMPIL' N°8 DE JEAN : LA BIODIVERSITÉ DANS TOUS LES ÉTATS (BIS)

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • Google+  FaceBook  Twitter LinkedIn Tumblr
SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
Compil' N°8 de Jean : La biodiversité dans tous les états (bis)

 

Pour lire un article dans son intégralité, cliquer sur son titre

 

* Les arbres de la Plaine toujours en sursis

 

Immobel n'a toujours pas rentré de demande de début de travaux.

 

 

(...)

les défenseurs de la biodiversité du collectif « Sauver la Plaine » se sont réunis afin de suivre une formation en désobéissance civique afin de contrer les tronçonneuses. Pour la construction de la première phase du projet immobilier de logements haut de gamme, quelque 150 arbres devraient être abattus.

Immobel doit prévenir la commune 10 jours avant le début des travaux et, pour l'instant, aucune demande n'a été introduite. « Immobel dispose de tous les permis nécessaires au démarrage, précise l'échevine. Il a répondu de manière positive à nos conditions de créer 10 % de logements moyens, des kots et un espace vert. Cela équivaut aux charges d'urbanisme des bureaux. »

(...)

 

Source : V.Lh., lesoir.be

 

* Les acteurs forestiers face au changement climatique

 

MÉDITERRANÉE. Les acteurs forestiers méditerranéens demandent la prise en compte des services rendus par la biodiversité pour lutter contre les effets du réchauffement. Pour Christophe Besacier, expert à la FAO, il s'agit de trouver le modèle économique qui assurera la pérennité des politiques forestières soutenables.

(...)

 


Une activité rentable et sa filière pour couvrir les frais
de gestion d'un massif forestier. Ici le liège

 

Valoriser la biodiversité face au changement climatique

Réunis à Tlemcen en Algérie en mars 2013, experts et responsables politiques voulaient alors déjà prévenir les effets du changement climatique sur les forêts de Méditerranée.

(...)

 

Source : Michel Neumuller, econostrum.info

 

* Libercourt : il faut préserver la biodiversité du bois d'Épinoy

 

Dans le cadre d'action de sensibilisation engagées par Eden 62, une visite du bois d'Épinoy était organisée, lundi après-midi.

À cette occasion, une vingtaine de personnes ont constaté l'ampleur des travaux d'entretien entrepris et les actions menées pour favoriser la biodiversité.

 

 

Les visiteurs ont également été sensibilisés à la nécessité de l'entretien régulier des lisières de forêts.

Les plus jeunes étaient quant à eux émerveillés par les petites bêtes, les fleurs, les oiseaux et autres êtres vivants qui évoluent dans ce magnifique poumon vert.

 

A ce sujet => Libercourt : le terril du téléphérique au bois d'Epinoy, un alpage en pays minier

 

Source : CHRISTOPHE LE COUTEUX, lavoixdunord.fr

 

* Un plan de préservation de la biodiversité bas-normande

 

Le Schéma Régional de Cohérence Ecologique (SRCE) de Basse-Normandie a été arrêté par le Préfet de région le 29 juillet dernier, après sa validation par l'Assemblée Plénière du Conseil Régional fin juin.

Ce document de cadrage, co-élaboré par l'Etat et la Région, en concertation avec de nombreux partenaires, a vocation à préserver la biodiversité bas-normande.

Il devra être pris en compte par les collectivités locales dans leurs documents d'urbanisme et en amont de leurs aménagements.

 

 

Plus d'informations sur www.trameverteetbleuebassenormandie.fr

 

Source : region-basse-normandie.fr

 

* Des écologistes américains demandent la protection des papillons monarques

 

Plusieurs groupes environnementalistes américains ont engagé une procédure mardi auprès des autorités fédérales pour demander la protection des papillons monarques en déclin de plus de 90 % ces vingt dernières années.

 

(...)

Ces insectes migrateurs pourraient avoir perdu en superficie un habitat de la taille de la France dont près d'un tiers de leur zone d'accouplement en été, un phénomène attribué au recours de plus en plus étendu aux cultures génétiquement modifiées (OGM) et à l'herbicide Roundup, dans les plaines du Midwest où naissent la plupart de ces papillons.

 

 

« Les monarques connaissent une disparition rapide qui pourrait conduire à leur extinction et les menaces auxquelles ils sont confrontés sont désormais tellement importantes que la loi sur la protection des espèces en danger doit s'appliquer le plus tôt possible alors qu'il est encore temps d'inverser ce déclin », insiste Lincoln Brower, un expert reconnu de ces papillons qui les étudie depuis 1954.

 

 

La plupart des cultures OGM sont résistantes au Roundup, l'herbicide du géant chimique Monsanto qui permet de détruire sans risque pour les récoltes de maïs et de soja les mauvaises herbes dont le laiteron, la seule nourriture de la chenille du papillon monarque.

(...)

 

Source : AFP, lesoir.be

 

* Canada : Le gouvernement Harper investit dans la conservation des terres humides

 

Le secrétaire parlementaire Colin Carrie, au nom de l'honorable Leona Aglukkaq, ministre de l'Environnement, ministre de l'Agence canadienne de développement économique du Nord et ministre du Conseil de l'Arctique, a annoncé aujourd'hui 3,4 millions de dollars additionnel pour appuyer 16 nouveaux projets du Plan nord-américain de gestion de la sauvagine à l'échelle du Canada.

En partenariat avec des organisations comme Nature Trust de la Colombie-Britannique, le gouvernement du Canada met en oeuvre le Plan nord-américain de gestion de la sauvagine (PNAGS). L'objectif du PNAGS est de conserver les terres humides importantes du continent et leurs habitats au profit de la sauvagine et des autres espèces animales.

 

 

Des projets en partenariats comme ceux-ci aident à protéger les terres humides, à restaurer les habitats des terres humides qui ont été asséchées et à maintenir un inventaire international précis des régions prioritaires des terres humides.

 

Sur le même sujet : Le premier ministre Stephen Harper lance son Plan national de conservation

 

Source : Gouvernement du Québec, mediaterre.org

 

* Le Japon veut diminuer la pêche de thon rouge

 

Le Japon propose de diviser par deux les prises de jeunes thons rouges dont les réservent avaient littéralement fondu.

 

 

(...)

« Il nous revient de prendre cette initiative pour protéger le thon rouge, une des principales ressources dans les eaux entourant le pays », a déclaré mardi Masanori Miyahara, président de l'Agence japonaise des pêches, à l'occasion d'une réunion à Tokyo.

 

Source : AFP, lesoir.be

 

* Abeilles, urbanisation et biodiversité

 

(...)

Pour qu'une espèce d'abeille soit présente en milieu urbain, elle doit être capable d'y trouver des ressources alimentaires et des sites de nidifications adéquats.

Certaines espèces d'abeilles nichent dans le sol (terricoles), comme par exemple les andrènes, alors que d'autres nichent dans des cavités au-dessus du sol (cavicoles), comme les osmies.

 

 

En plus du comportement de nidification, chaque espèce d'abeille a ses propres caractéristiques biologiques. Ainsi, chaque espèce peut répondre différemment à l'urbanisation.

Les espèces et leurs caractéristiques sont donc des éléments essentiels pour étudier l'impact de l'urbanisation sur la structure de la communauté d'abeilles sauvages, définie comme l'ensemble des espèces trouvées dans un milieu.

(...)

En savoir plus sur abeilles sauvages et urbanisation

Les abeilles sauvages comme les bourdons ou les mégachiles sont mal connues alors qu'elles constituent des insectes pollinisateurs dont le rôle clé est aujourd'hui de plus en plus avéré.

 

 

Avec plus de 900 espèces en France et 2500 en Europe, les abeilles constituent un groupe très diversifié, puisqu'elles dépassent le total des effectifs d'espèces de batraciens, reptiles, oiseaux et mammifères réunis. Cependant le déclin des abeilles en Europe est maintenant bien établi, comme par exemple pour les bourdons.

L'urbanisation est considérée comme une cause majeure de la perte de biodiversité, car elle provoque des altérations drastiques et irréversibles des habitats.

(...)

 

Source : INRA, newspress.fr

 

* Des dauphins Maui au dilemme des choix étatiques

 


Les dauphins Maui sont menacés par l'industrie pétrolière.
L'occasion pour Hubert Reeves de réfléchir sur les besoins immédiats des humains

 

Dans la réalité, il arrive parfois que deux objectifs respectables s'opposent. Il peut y avoir de bons arguments en faveur de l'un et de l'autre.

Il devient alors nécessaire de choisir. Tel est le cas aujourd'hui pour les dauphins Maui, des cétacés d'une grande élégance qui vivent en Nouvelle-Zélande.

Leur population est réduite à moins de soixante individus. Ils sont concentrés dans un sanctuaire de petite dimension qui leur est consacré.

Il n'y en a pas ailleurs. Aujourd'hui, cette zone est devenue d'un grand intérêt pour les prospecteurs pétroliers. Ils veulent y implanter leurs forages.

(...)

Notre réaction instinctive est de nous opposer à ce projet malencontreux au nom de la protection de la biodiversité déjà bien malmenée. La disparition prévisible de ces cétacés nous attriste. Encore une fois, il paraît que le profit l'emporterait sur la préservation de la vie.

Mais voici l'occasion d'y regarder de plus près, au-delà de ce cas qui a suscité le besoin d'évaluer la situation dans sa globalité. De tels dilemmes ne concernent pas que la Nouvelle-Zélande...

Les pays riches de leurs forêts primaires, et tous ceux qui détiennent une flotte de pêche en mer, sont confrontés à de tels conflits entre leur économie et la préservation de la biodiversité. C'est l'affrontement de deux logiques différentes.

(...)

Sur les plateaux de la balance, nous avons d'un côté la pérennité du vivant dont Homo sapiens dépend et, de l'autre, les besoins immédiats des populations humaines toujours plus nombreuses et aspirant à toujours plus de confort. Mon intention ici n'est pas de choisir entre les deux options.

J'en suis bien incapable et je suis heureux de ne pas avoir à le faire. Je veux cependant mettre en évidence la difficulté de cette situation.

On doit la prendre en considération avant de jeter l'opprobre sur ceux qui auront à décider.

Il faut se souvenir que dans le monde réel, comme l'écrivait Sempé, "rien n'est simple".

 

Source : HUBERT REEVES, lepoint.fr

 

* Vers une homogénéisation des communautés de poissons d'eau douce ?

 

 

Les poissons d'eau douce constituent une part importante de la biodiversité mondiale.

L'introduction par l'homme de nouvelles espèces de poissons dans les rivières augmente la proportion d'espèces communes à plusieurs cours d'eau.

Nommé "homogénéisation biotique", ce processus diminue le nombre de communautés d'espèces différentes sur Terre, une facette clé de la biodiversité des rivières.

A ce jour, ce phénomène est encore assez limité à l'échelle du globe. Cependant, il pourrait fortement s'accélérer si le rythme d'invasion actuel se maintient.

C'est du moins ce que révèle une récente étude réalisée par une équipe de chercheurs des laboratoires Ecologie des systèmes marins côtiers - ECOSYM - (CNRS / Universités Montpellier 1/2), Évolution et Diversité Biologique - EDB - (CNRS / Université Toulouse III-Paul Sabatier / ENFA), Biologie des Organismes Aquatiques et Ecosystèmes - BOREA - (CNRS / UPMC / MNHN / IRD) et de la Station d'écologie expérimentale du CNRS à Moulis, publiée le 25 août dans la revue Diversity and Distributions

(...)

 

Source : Isabelle, techno-science.net

Sur le même sujet : Les activités humaines sont responsables d'une ressemblance accrue des communautés de poissons d'eau douce

 

Une Compil' de Jeantrib, publiée par SOS-planete

 

Pour en savoir plus que visible, abonnez-vous à notre nouvelle
Newsletter bimensuelle
, confidentielle et GRATUITE

Le site SOS-planete lui-aussi est GRATUIT ! Toutefois, pour nous soutenir,
pour un surf plus fluide et surtout pour bénéficier de l'autorisation d'accès à toutes les zones clefs, naturellement réservées, pensez à
adopter la version PREMIUM

L'Actualité vraie sur votre mobile du site étrange qui dérange même les anges ;o)

 

Auteur : Jeantrib

Source : www.terresacree.org