Clef pour portes ouvertes : intégrale de la légende amérindienne du colibri et du toucan (vidéo) - Premium

Retour : Accueil

Cette actualité a été publiée le 27/05/2016 à 20h00 par SOS-planete.


CLEF POUR PORTES OUVERTES : INTÉGRALE DE LA LÉGENDE AMÉRINDIENNE DU COLIBRI ET DU TOUCAN (VIDÉO)

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • Google+  FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr
SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
Clef pour portes ouvertes : intégrale de la légende amérindienne du colibri et du toucan (vidéo)

 

Mise à jour du mercredi 13 novembre 2013 à 12:54

 

Vers une écologie du corps et de l'esprit

 

La légende du colibri se retrouve dans de nombreuses traditions
de l'Amérique du Nord comme du Sud

Par exemple chez les Haïdas de la côte ouest du Canada,
les Shuars, les Ashuars et les Quechuas d'Amérique latine.

Pour les indiens Taïnos, malheureusement décimés
au XVIème siècle par les colons européens,
le Colibri -ou oiseau-mouche- est le symbole
du semeur de la vie sur Terre.
Il représente le courage et la sagesse.

 

Chez les Shuars, il est paradoxalement appelé
Oiseau de feu.
C'est en effet lui qui aurait
apporté le feu à l'Homme !!!

 

D'où -peut-être- sa précipitation
à vouloir... réparer les dégâts ;o)

 

 

La légende orale amérindienne qui le met en scène
est devenue un emblème pour plusieurs associations et réseaux,
comme Terre et Humanisme de Pierre Rabhi.

Telle est notre responsabilité à l'égard du monde,
explique le philosophe, car nous ne sommes pas totalement
impuissants, si nous le décidions. Pierre Rabhi

 

On peut toujours améliorer sa situation,
aussi dramatique soit-elle, en faisant ici et maintenant les petits pas
qui sont à notre portée.
Kaisen

 

Quelques soient nos handicaps,
on peut TOUJOURS faire sa part.
Il n'existe aucune exception.
Faire sa part n'est jamais au-dessus de nos moyens

SAUF...

sauf si on décide de s'attaquer seul
à toute la misère du monde !

 

 

Faire sa part veut simplement dire :
ne pas rester planté là à regarder notre forêt
se faire incendier sous nos yeux par un feu de l'esprit,
allumé par un pyromane psychotique, égocentrique et perver$
qui -de toute évidence !- a l'air de diriger le monde
à défaut de l'avoir rédigé...

Faire sa part signifie tout simplement
ETRE EN VIE
et faire honneur au Vivant...

 






Un message du Mich, lu par Fred, colibris pour SOS-planete
(audio 04:41-enceintes à donfff !!!)

 

Préambule :
Quelle est cette nouvelle religion
qui met la Terre à genoux ?

 

Un jour
dit une vieille légende amérindienne,
il y eut un immense incendie de forêt

Tous les animaux, terrifiés,
atterrés,
observaient impuissants le désastre

 

Seul le petit colibri s'activait,
allant chercher quelques gouttes d'eau avec son bec
pour les jeter sur le feu

 

Après un moment,
le toucan (1),
agacé par cette agitation dérisoire, lui dit :

«Colibri ! N'es-tu pas fou ?
Crois-tu que c'est avec ces gouttes d'eau
que tu vas éteindre le feu !»

 

Et le colibri lui répondit :

«Non, mais je fais ma part»

 

 

Soit ! railla le toucan,
qui est tout de même le "Tzukanka" sacré,
le véritablement "transperceur",
mais aussi l'oiseau-baromètre

 

 

Soit, colibri, tu fais ta part !
Et c'est déjà pas si mal !
Mieux que rien en tout cas !

Hihi ! A la bonne heure ;o)

 

 

Colibri, notre cause bien sûr est commune

Je vais donc te confier un Grand Secret
soufflé dans le cercle par l'Esprit des Anciens :

 

Nous, les toucans,
nous sommes en panne
-oui en panne !-
nous manquons tout simplement d'eau.
C'est à cause de l'anaconda géant (2)
qui nous interdit l'accès au lac...

 

 

Voilà pourquoi nous ne pouvons pas vraiment agir
sur l'incendie qui ravage notre vert territoire
et -on le sait !- la Terre-mère toute entière

 

Nous n'avons plus d'eau pour éteindre quoi que ce soit !!!

 

 

Mais vous autres, colibris,
vous puisez directement l'eau dans vos propres entrailles !!!

 

Et si, au lieu de lancer les gouttes d'eau microscopiques,
sur le feu lui-même donc

 

...et si vous les larguiez avec précision
sur les braises transportées au loin par le vent,
sur les étincelles qui menacent de répandre partout
des milliers d'autres foyers d'illusions dévastatrices ?

 

 

Ne serait-ce pas plus juste ?

Plus efficace ? ;o)

 

Ancienne légende amérindienne, relayée par SOS-planete

 

Peuple Shuar (transmission Tzukanka. Rituel de la cascade. Equateur)

 

Voir et entendre le toucan :

 

 

(1) Toucan dérive d'un mot amérindien provenant lui-même d'une onomatopée suggérée par le chant, peu harmonieux, de cet oiseau sud-américain au bec proéminent. (...)

Cet appendice énorme, constitué d'un tissu osseux lacunaire, est relativement léger et gêne peu l'oiseau. (...)

Les toucans sont de farouches défenseurs de leur territoire. En cas d'attaque d'un rapace ou de quelque mustélidé, ils se mettent à plusieurs pour chasser l'intrus et ils prennent soin de placer des sentinelles aux abords de leur domaine.

Leurs nids abritent en général une douzaine d'individus.

Les Indiens ont remarqué que lorsque les toucans se rassemblent en multipliant leurs cris, c'est qu'il va bientôt pleuvoir.

La pluie à la rescousse ? Oufff alors !!!

Les Shuars, comme la plupart des peuples amazoniens, apprécient du reste tant la chair que les plumes de cet oiseau baromètre

 

Source

 

(2) En Amazonie péruvienne ou équatorienne, l'anaconda est désigné sous le nom de yacumama. Ce terme d'origine Quechua désigne l'anaconda vert. Etymologiquement, yacumama signifie « mère de l'eau ».

 

 

En Provence ou ailleurs, lorsqu'un incendie éclate,
on envoie pompiers et Canadairs
pour enrayer la progression des flammes ravageuses,
mais le vent et l'explosion des pommes de pin propagent au hasard
des milliers d'étincelles qui allument d'autres foyers,
et c'est pourquoi on a un mal fou à venir à bout d'un tel monstre de flammes,
d'un tel tentaculaire phénomène
qui malbouffe tout sur son passage,
sauf -bien sûr, évidemment !- ...
les habitations "humaines" en carton-pâte,
sur lesquelles il est demandé aux pompiers,
qui n'en pensent pas moins,
de se concentrer pour sauver les meubles accumulés,
les tristes meubles en noble bois tropical,
car -ma foi !- les assureurs feraient une de ces tronches !!!

 

 

C'est donc maintenant sur ces étincelles là
que nous autres colibris devons impérativement nous concentrer...

 

Notre "mission", si nous l'acceptons
-et seulement si elle surgit, comme un ultime instinct de survie, du fin fond de nos entrailles, car nous autres colibris ne sommes pas des drones télécommandés !!!-
notre mission est de déposer, en beauté, les nano-gouttes d'eau,
puisées au coeur de nous-mêmes
et de les larguer, non pas sur l'incendie proprement dit, mais sur...

les étincelles collatérales

 

 

Prendre en quelque sorte le mal à sa racine

 

Agir tout de suite, dès qu'on s'aperçoit qu'il se passe un truc pas net !

Et surtout avant que ce nouveau machin-bidule rutilant ne soit inscrit au dernier catalogue à la mode des choses superficielles, inutiles, envahissantes et dangereuses,
au catalogue ver-eux des machines autorisées, voire imposées.

 

 

Consulter le PDF : Les Toucans d'Alain Thomas

Légende amérindienne : la part du colibri, pour un monde plus humain

Mais, au juste : "faire sa part" ça veut dire quoi ?

Lance-toi : deviens lanceur d'alerte pour LE BIEN DE TOUS LES VIVANTS
sans exception

 

 

Rejoins l'Alliance des Anciens

Nous sommes POUR une technologie propre et éthique
qui respecte l'Homme autant que son environnement,
l'un ne pouvant aller sans l'autre !

 

 

Et maintenant : enceintes à donfff !!!

 

Noir Désir - Le grand incendie

 

 

Main dans le Feu : "Voir le Bien" ou "Dans leurs bras"

 

Message à plus de la moitié de l'Humanité
interprété par Fred, lanceur d'alerte

 

Testament oral d'un Ancien à ses enfants et petits-enfants
Hymne à la Vraie Vie !

 

Pied à Terre : il était une fois... l'Homme ! (Humour ?)

Module "Tabac" des Anciens

 

"Vous, jeunes hommes et jeunes femmes ici présents,
ne pensez pas que la mort viendra à vous à petits pas...
Elle arrive avec la rapidité de l'éclair !"

Milarepa, Cent mille Chants

 

Voir une puissante vidéo :
Message d'un enfant à ses parents

 

 

L'Actualité vraie sur votre mobile du site étrange qui dérange même les anges !

 

C'est pour toi, aujourd'hui, que tu "fais ta part"
mais aussi pour EUX, les nous tous de demain :

 

 

 

Contact : vivant12@free.fr

 

 

 

 

 

 

 

Auteur : Peuple shuar (transmission Tzukanka. Rituel de la cascade. Equateur)

Source : www.terresacree.org