Brésil : en pleine coupe du monde, une tribu inconnue quitte la forêt amazonienne, fuyant de peur - Premium

Retour : Accueil

Cette actualité a été publiée le 17/09/2014 à 17h58 par Exo007.


BRÉSIL : EN PLEINE COUPE DU MONDE, UNE TRIBU INCONNUE QUITTE LA FORÊT AMAZONIENNE, FUYANT DE PEUR

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • Google+  FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr
SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
Brésil : en pleine coupe du monde, une tribu inconnue quitte la forêt amazonienne, fuyant de peur

Sur cette photo, on voit des hommes, des femmes et des enfants
qui ne connaissent presque rien de notre civilisation du 21e siècle.

 

Ils ne suivent pas la Coupe du monde et n'ont jamais entendu parler de Lady Gaga ni du iPod...

Imaginez!

Ce groupe isolé d'Indiens a été repéré récemment au Brésil, près de la frontière péruvienne par la Funai, un organisme brésilien chargé des questions autochtones.

Ils viennent de quitter leur territoire situé au coeur de la forêt amazonienne et on fait contact avec un groupe d'autochtones sédentarisés.

Pourquoi ont-ils eu besoin de sortir de leur monde ?

«Quelque chose de sérieux s'est sûrement produit», a dit dans un communiqué José Carlos Meirelles, un ancien officiel au département des affaires indiennes du Brésil FUNAI.

Selon Survival International, un groupe de défense des droits autochtones, les membres de cette tribu seraient en train de fuir des trafiquants de drogues et de bois illégaux. Ces douzaines d'individus ont depuis peu établi un contact avec la nation des Ashaninka, au Brésil.

Les porte-parole de l'organisation ont lancé l'avertissement que ces indigènes isolés sont menacés par les maladies contagieuses pour lesquelles ils ne sont pas immunisés et par la violence des criminels qui ont envahi leur territoire.

 

 

Ils affirment que cela n'est pas normal qu'un si gros groupe d'autochtones non contactés s'approche des collectivités sédentaires de la sorte.

Il s'agit, ajoute Survival International, d'une «situation complètement neuve et inquiétante».

Ces peuples isolés dans la forêt sont très vulnérables, car ils n'ont aucun moyen de communiquer avec les autorités aux moments d'affronter des groupes violents.

Survival International demande aux gouvernements du Brésil et du Pérou d'intervenir afin de faire valoir les droits de ce peuple vivant selon les traditions anciennes.

Une nouvelle tribu non contactée

Cette sortie inhabituelle des indigènes de la forêt amazonienne a de récents précédents.

 


Sur cette photo, on aperçoit des hommes pointant leurs flèches vers
l'avion où se trouvait le photographe qui l'a prise

 

C'était dans la même région où sont sortis les autochtones non contactés cette semaine, le long de la frontière du Brésil et du Pérou, en 2008.

En 2011, Survival international dénonçait les déplacements forcés de tribus isolés à cause de groupes pratiquant des activités illégales sur leur territoire.

 

Un article de Paul Therrien, publié par yahoo.com et relayé par SOS-planete

 

Pour en savoir plus que visible, abonnez-vous à notre nouvelle Newsletter bimestrielle gratuite

Le site SOS-planete lui-aussi est GRATUIT !
Merci de contribuer au financement participatif

 

 

L'Actualité vraie sur votre mobile du site étrange qui dérange même les anges

 

Auteur : Paul Therrien

Source : fr-ca.actualites.yahoo.com