Avancée majeure dans la biologie synthétique, un chromosome artificiel - Mais en fait, où va-t-on ? - Premium

Retour : Accueil

Cette actualité a été publiée le 17/08/2016 à 01h00 par colibrix.


AVANCÉE MAJEURE DANS LA BIOLOGIE SYNTHÉTIQUE, UN CHROMOSOME ARTIFICIEL - MAIS EN FAIT, OÙ VA-T-ON ?

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • Google+  FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr
SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
Avancée majeure dans la biologie synthétique, un chromosome artificiel - Mais en fait, où va-t-on ?

 

Des chercheurs américains sont parvenus à produire un chromosome artificiel de la levure de boulanger. L'expérience a été publiée dans la revue scientifique Science. Un pas de géant pour le domaine de la biologie synthétique, la vie artificielle...

Ecrit comme cela, le béotien aura sans doute du mal à mesurer l'étendue de l'avancée mais elle enthousiasme le monde scientifique et constitue un pas de géant dans le domaine émergent de la biologie synthétique : des scientifiques sont parvenus à produire un chromosome artificiel de la levure. Le projet de recherche a été publié en ligne ce jeudi dans la revue américaine Science

 

(...)

 

Pour lire la suite, cliquer ICI

 

Une actualité de Baptiste Schweitzer,
publiée par franceinfo.fr
et relayée par Demain l'Homme ex SOS-planete

 

 

 

Le biologiste Craig Venter, l'homme qui
se croit plus fort que le Néant

 

Qu'est ce que le biologie synthétique ?

 

Biologie de synthèse : un bluff technologique ?

 

En octobre 2007, le biologiste Craig Venter annonçait la création d'une bactérie au génome artificiel (construit par l'homme), baptisée Mycoplasma laboratorium, lors des rencontres annuelles de son Institut de San Diego (Californie).

"Je suis en train de créer la vie artificielle" titrait le Guardian en citant le pionnier américain du séquençage du génome humain. "Il s'agit d'une importante avancée philosophique dans l'histoire de nos espèces, déclarait le biologiste. Nous sommes en train de passer de la lecture du code génétique à la capacité de l'écrire. Cela nous donne la possibilité hypothétique de faire des choses que nous n'avions jamais envisagées avant".

 

 

Craig Venter, l'homme à qui il ne
manque que les cornes ;o)

 

L'équipe de Craig Venter, dirigée par le prix Nobel de médecine Hamilton Smith, a construit un chromosome de 580 paires de bases (brique élémentaire de l'ADN), copiant ainsi 381 gènes sur les 517 gènes de la bactérie modèle Mycoplasma genitalium.

Ce matériel génétique a été introduit dans une cellule bactérienne. L'équipe espère que ce nouveau génome implanté va prendre le contrôle de la cellule, prouvant ainsi la capacité de créer des espèces programmées.

(...)

Source

 

Le terrible sujet de la Biologie
synthétique
sera développé au fur et à
mesure dans le présent module, mais surtout
dans Premium,
accessible pour 1€ par mois

 

 

 

La Vérité ? Mieux vaut en rire : Tour du monde en 5 minutes,
mort de rire dans un fauteuil ;o)

Immense victoire pour les associations :
les semences anciennes ne sont
plus interdites en France !

Cobayes humains et crème solaire : les vacances
sacrées, la plage, le test géant des nanoparticules

 

 

 


.


.


.

 

 

 

 

Auteur : Baptiste Schweitzer - franceinfo.fr