NON à la vaccination ma$$ive des écoliers contre les papillomavirus. Familles, réveillez-vous ! - Porte-clefs

Retour : Accueil

Cette actualité a été publiée le 18/10/2014 à 22h03 par Jacky.


NON À LA VACCINATION MA$$IVE DES ÉCOLIERS CONTRE LES PAPILLOMAVIRUS. FAMILLES, RÉVEILLEZ-VOUS !

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • LinkedIn
NON à la vaccination ma$$ive des écoliers contre les papillomavirus. Familles, réveillez-vous !

 

Note préliminaire de TS : notre association n'est pas contre les vaccins, nous n'imposons rien, chacun doit pouvoir choisir en connaissance de cause. Il n'empêche que l'information de masse qu'on nous sert à la télé à l'heure des repas doit être analysée et confrontée à d'autres sources. Il en va bien souvent de notre santé physique et mentale.

Nous avions déjà alerté lorsqu'on nous annonçait une pandémie grippale sous le nom de H1N1, qui risquait de tuer des millions de gens. L'histoire nous a donné raison puisque les accidents de la circulation, pour ne citer qu'eux, ont tué bien plus que ce virus qui n'a eu d'autres victimes que le contribuable ! Les grands gagnants furent évidemment les labos pharmaceutiques.

Et voilà que çà recommence avec le vaccin contre le papillomavirus, cause de cancer de l'utérus. Le laboratoire SANOFI aimerait donc vacciner les enfants à l'école dès l'âge de 9 ans ! Or le vaccin ne serait pas plus efficace dans la prévention qu'un simple frottis, les effets secondaires en moins !

 

 

Or on apprend que le médicament Cialis du même laboratoire est très critiqué alors que le fabriquant espère le vendre sans ordonnance !

Nous nous souvenons également du courage du docteur Irène Frachon qui avait alerté contre les ravages du Médiator des laboratoires Servier.

Aujourd'hui, c'est le professeur Henri Joyeux, cancérologue, spécialiste de chirurgie digestive et des liens cancer-nutrition qui nous alerte. Eu égard à ses compétences, nous pensons que son avis mérite toute notre attention.

 

 

Nous portons donc à la connaissance de nos lecteurs, un résumé de la lettre du professeur Henry Joyeux, consultable en entier sur le site ipsn.eu

 

Madame, Monsieur,

Je suis le Professeur Henri Joyeux, cancérologue et chirurgien.

Je vous écris car le Haut Conseil de Santé publique a publié un rapport qui préconise :

- d'introduire massivement dans les écoles la vaccination contre les papillomavirus (HPV), pour essayer de lutter contre le cancer du col de l'utérus et d'autres infections sexuellement transmissibles ;

- d'abaisser à 9 ans l'âge de la vaccination, pour les filles comme pour les garçons.

A mon avis, cela ne peut qu'être le résultat du lobbying des labos pharmaceutiques internationaux.

Les 2 vaccins actuels appelés Gardasil et Cervarix, comportent des risques d'effets indésirables graves.

Pire, ils vous cachent que ces vaccins ne protègent pas du tout à 100 % contre le cancer du col de l'utérus. La protection est à peine de 70 % !

(...)

 

 

Les papillomavirus se transmettent par voie essentiellement sexuelle. Cela signifie que le vaccin ne devrait concerner que les populations à risque. Vacciner massivement les petites filles (et bientôt aussi les petits garçons) dans les écoles n'a aucun sens.

(...)

Même mon collègue le Professeur Guy Vallancien, urologue, chef de service à l'Institut Montsouris, membre de l'Académie Nationale de Médecine, qui est très favorable au vaccin, a lui même écrit :

« L'analyse des données de pharmacovigilance a fait état de 26 675 effets indésirables graves dont 113 cas de sclérose en plaques (SEP). »

« En France, 435 cas d'effets indésirables graves dont 135 de maladies auto-immunes incluant 15 cas de SEP ont été rapportés au réseau national des centres régionaux de pharmacovigilance et au laboratoire producteur. »

Vous pouvez lire son article complet ICI

(...)

En Autriche, suite au décès d'une jeune femme vaccinée au Gardasil, un rapport a été publié démontrant que l'efficacité à long terme d'une telle vaccination serait « tout à fait négligeable ». La ministre autrichienne de la Santé, le Dr Andrea Kdolsky, a décidé de retirer les vaccins anti-HPV du programme officiel, de ne plus les rembourser et de mettre plutôt l'accent sur le dépistage.

L'Agence Européenne du Médicament (EMEA) a publié le 24 janvier 2008 le décès de femmes préalablement vaccinées par le Gardasil.

(...)

Le Japon a décidé de ne plus recommander ce vaccin en 2013.

(...)

« On ne connaît pas son efficacité. On ne connaît pas sa dangerosité » a déclaré le Dr Jean-Paul Hamon, président de l'association des médecins de France, sur TF1, au sujet du Gardasil.

« La seule chose qui est efficace, c'est le frottis. Et là on préfère mettre 300 millions d'euros pour quelque chose dont on ne connaît pas l'efficacité, et dont on ne connaît pas la dangerosité », a-t-il insisté.

(...)

La Haute Autorité de Santé écrit elle-même au sujet du Gardasil

(...)

Avec l'Institut pour la Protection de la Santé Naturelle, nous pouvons être des millions à dire NON A CES VACCINS dans les écoles, non à la vaccination des enfants de 9 ans avec un produit qui n'est peut-être pas efficace et qui est donc potentiellement dangereux voire mortel.

(...)

Dans les populations à risque, le frottis tous les 3 ans a permis de réduire la mortalité par cancer du col de l'utérus de 70 %. Mais on cache cette information au grand public.

(...)

 

Pour lire la totalité, cliquer ICI

 

Un article du Professeur de médecine Henry Joyeux, publié par ipsn.eu et relayé par SOS-planete

 

Ce Post fait le buzz sur le Réseau social FaceBook ;o)

 


PayPlug, la meilleure solution française de paiement en ligne.<br />La sécurisation des données est maximale<br />(cryptage SSL, traitement exclusif sur serveurs PCI DSS).<br />Payplug a reçu le prix des E-commerce Awards 2014,<br />catégorie paiement. Il est partenaire du Crédit Mutuel,<br />la banque des Associations.

 

 

Pour en savoir plus que visible, abonnez-vous à notre nouvelle
Newsletter bimensuelle
, confidentielle et GRATUITE

Le site SOS-planete lui-aussi est GRATUIT ! Toutefois, pour nous soutenir,
pour un surf plus fluide et surtout pour bénéficier de l'autorisation d'accès à toutes les zones clefs, naturellement réservées, pensez à
adopter la version PREMIUM

 


Donne 15 euro à l'ONG Terre Sacrée,<br />afin qu'elle puisse satisfaire aux critères<br />du Pays des Droits de l'Homme<br />et être reconnue en 2014 d'Intérêt<br />Public par l'Etat Français.<br />
.. Vous trouvez le dispositif SOS-planete vital<br />pour la Nature et notre civilisation.<br />En versant la somme de 5000 euros à notre ONG,<br />vous permettez à notre équipe de lanceurs d'alerte<br />de développer au mieux la moitié de ses projets pharaoniques.<br />Votre geste serait un miracle humain !<br />Une preuve que les riches se soucient<br />de l'avenir de leurs propres enfants. <br />Votre don peut être anonyme ou non, selon votre choix

 

L'Actualité vraie sur votre mobile du site étrange qui dérange même les anges ;o)

 





Auteur : Henry Joyeux - ipsn.eu