Le pape, l'ONU, Ségolène Royal... Et si c'étaient enfin les balbutiements de l'aube nouvelle ? - Porte-clefs

Accueil

Cette actualité a été publiée le 26/06/2015 à 17h25 par colibrix.


LE PAPE, L'ONU, SÉGOLÈNE ROYAL... ET SI C'ÉTAIENT ENFIN LES BALBUTIEMENTS DE L'AUBE NOUVELLE ?

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • Google+  FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr
SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
Le pape, l'ONU, Ségolène Royal... Et si c'étaient enfin les balbutiements de l'aube nouvelle ?

François un pape PAS comme les autres,
sur les pas de Saint François d'Assise ?

 

Merci à Sisyphe pour les corrections. Vous-même n'hésitez JAMAIS !
Votre vigilance à tout niveau nous est utile

 

Et si, malgré les apparences,

c'était l'Aube tant souhaitée ?

 

Et si la lumière était en train de se lever sur notre belle planète
vivante à l'agonie ?

Et si, soudainement, la conscience touchait le monde encore
endormi, abasourdi et tétanisé de naissance ?

 

 

Et si, subitement, des voix se levaient de partout pour dénoncer les aberrations
d'un système qui, par l'argent et le profit écoeurant d'une mafia d'escrocs en cols blancs, exploite l'Homme et la Terre depuis des millénaires et se retrouve forcément de nos jours au bord d'un précipice qu'il a lui-même creusé ?

 

Ce matin, on est en droit de se poser sérieusement ces questions

 

 

En effet, une fuite de taille vient d'avoir lieu au Vatican, attribuée aux
milieux conservateurs de l'académie pontificale, le cénacle scientifique du
Vatican, suite à une conférence internationale, en présence de Ban Ki-moon, le
Secrétaire Général de l'ONU, une fuite concernant la pollution résultant logiquement des énergies dégoûtantes livrées à elles-mêmes et au réchauffement climatique, évidemment dus à l'inconscience des grands. Une fuite en rapport avec l'état critique, dans lequel se retrouve le système capitaliste libéral mondial, qui bat de l'aile au point d'en perdre tout repère logique, social et humain.

Le Pape François vient en effet de rédiger "l'encyclique Laudato", cosigné par Ban Ki-moon en personne, un texte long de 191 pages divisé en 6 chapitres et 246 paragraphes, lequel a été révélé hier par l'hebdomadaire italien L'Espresso.

 

Les mots sont forts et sans ambiguïté

Il y est question du drame qui se joue actuellement sur Terre, au sujet de l'état dans lequel se trouve l'Humanité et la maison bleue qui lui sert de refuge depuis 200.000 ans.

 

 

Réchauffement climatique, pollutions en tous genres, écosystème en déliquescence, natalité virant à la surpopulation, inégalités sociales d'envergure, misère d'une immense partie de la population mondiale... sont quelques-uns des thèmes de « l'écologie humaine » développée par l'atypique pape François.

Dans la nouvelle encyclique, les villes y sont présentées comme des décharges d'ordures à ciel ouvert, dans lesquelles l'Homme erre sans plus aucun sens, ni respect envers les valeurs fondamentales qui définissent la vie. Les financiers et politiques, pervertis par la soif du pouvoir et du profit à tout prix, y sont montrés du doigt, pour ainsi dire mis à l'index et considérés par le Saint Père comme des déchets sans valeur et peut-être même non recyclables.

Le pape aborde même l'aspect de la technologie trans-humaniste qui, petit à petit, en dépit d'une éthique claire et sans failles, échappe à tout contrôle et met en danger liberté, solidarité, fraternité, beauté, santé et le Bonheur.

 


Tu ne tueras point ?

 

Ceci est un événement majeur qui tranche brusquement avec l'Histoire du
catholicisme, lequel a fait tant de mal tout au long de ces deux derniers
millénaires en manipulant les écrits et en les interprétant à la sauce d'un clergé corrompu : inquisition, croisades, bûchers pour infidèles et autres éclairés, présentés comme des hérétiques, voire des terroristes, qui refusaient corps et âmes de s'aligner sur les dogmes de la Sainte Eglise catholique romaine.

Et si d'un coup les bonnes intentions étaient suivies d'actes écologiques et lucides concernant près de deux milliards de consommateurs, entraînant tous les citoyens du monde, quel que soit leur confession ou leur athéisme ?

Toute faute historique ne serait-elle pas pardonnée ?

Et si nous nous mettions tous en marche -pauvres et riches !-
vers un monde viable, durable et vraiment meilleur, sans qu'aucun
ne reste sur le carreau ?

 

Mais ce n'est pas tout !

 

Hier, Monsanto -le symbole du diable en personne !- vient de déclarer qu'il se sentait outré par la proposition de Ségolène Royal d'interdire en France la vente de son produit phare, le trop fameux Roundup. Il ne comprend pas pourquoi -mais pas du tout, l'hypocrite !- pourquoi la ministre de l'écologie française s'en prend ainsi à son produit phare chéri, indispensable à ses OGM familiaux meurtriers.

 

Pour la multinationale américaine,
cette femme politique est une démente !!!

Source BFM TV

 

 

Il faut dire que ce discours inattendu, s'il est suivi de faits, tranche par
rapport au marasme de l'obscène ballet d'inaptes marionnettes dans lequel se complait aujourd'hui la quasi totalité de la classe politique du monde entier, et qui nous fait dire à presque tous qu'il serait peut-être plus juste de laisser un club de Miss Monde gérer les nations, voire une super Intelligence Artificielle bien alimentée en base de données et qui ne risque pas de se mentir à elle-même.

En 1969, l'Homme a marché sur la Lune. Non ?

Aujourd'hui on nous fait tous marcher sur la tête dans un quotidien
sinistre, pervers et glauque qui ne laisse aucune place à un futur
qui vaille la peine.

Mais là, en 2015, certains charismes encore discrets semblent s'élever au-dessus de la mêlée de ceux qui nous dirigent -ou plutôt rédigent-
nos vies individuelles.

Des voix fortes, amplifiées par Internet et presque venues d'ailleurs

Des François, des Ségolène, des Ban Ki-moon...

Et ce processus formidable -on l'espère de tout notre coeur !- ne fait que commencer et va vite devenir exponentiel !

Il était vraiment temps !

C'est là du reste la seule et unique chance pour l'Humanité.

Il est un peu tard - soit !- mais jamais trop tard.
Et puis mieux vaut tard que jamais

 

 

N'hésitons pas, nous les petits, nous les grains de sable, à nous joindre à ces gens puissants qui ont le courage de dire maintenant tout haut ce que tout le monde marmonne tout bas dans son bain quotidien de bulles d'impuissance, voulues par l'aberration et le formatage qui se sont faits roi et trônent, ouvertement, sans scrupules et en toute impunité, sur nous tous comme de vieux loups sanguinaires et affamés de pèze et de pouvoir, sentant leur fin venir.

La révolte de la chair fraîche est en cours. Et cela est bon pour tous, pour nous, pour la nature et pour tout ce qui a souffle de vie.

De toute façon, c'est ça ou la fin rapide de notre stupide civilisation, la fin d'une merveilleuse évolution, naturelle et intelligente, de milliards d'années qui s'achèverait par un fiasco dinosaurien et des génocides en séries.

 

 

Le Soleil est bel et bien en train de se lever sur Terre.
Activez vite vos panneaux solaires intérieurs.
Vous verrez.

Ce sera époustouflant !

Unique !

 

Oufff !!!

 

Tout cela est à découvrir au jour le jour SurTerre, un nouveau wiki de plus de 30.000 pages, visibles grâce au levier du Web sur wiki.terresacree.org

 

Les trois fondateurs de l'ONG, concepteurs du wiki

 

Une chronique exclusive de Michel Walter, publiée par Demain l'homme

Reproduction libre de quelques extraits, sous réserve de mention des sources

 

Pour en savoir plus :

 

Découvrez le texte de la première encyclique centrée sur la question écologique, dans laquelle le pape François invite chacun « à un nouveau dialogue sur la façon dont nous construisons l'avenir de la planète »

Texte intégral communiqué par Philippe en PDF

Texte intégral de l'encyclique sur l'écologie humaine du pape François (Format PDF hébergé sur surterre.info)

L'écologie humaine selon le pape François

L'encyclique climatique du pape François

Encyclique: le pape François veut que l'humanité agisse vite
pour sauver la planète

Le Pape François appelle le monde à «une véritable conversion écologique»

La révolution environnementale souhaitée par le chef de l'Eglise catholique
dans sa nouvelle encyclique est aussi une charge contre l'économie de marché

Pesticides : le Roundup ne serait plus en vente libre dès le 1er janvier 2016

 

 

Les multinationales font bel et bien la loi :
Ségolène s'en prend au Nutella, puis s'excuse auprès de Ferrero

 

 

 

........

 

 

Les idées foisonnent : il est temps de les semer...

bhPour découvrir avant les autres l'essentiel des incroyables éléments, dépouillés deux semaines avant leur publication sur le module d'infos quotidiennes, il suffit de vous inscrire GRATUITEMENT à notre nouvelle NEWSLETTER bimestrielle, confidentielle, sécurisée et parfois même secrète

 





Auteur : Michel Walter - Demain l'Homme -SurTerre - Wiki terresacree.org