Les psilocybes, un remède contre l'addiction à la nicotine : 80% de réussites, 30% pour les patch$ ! - "Tabac" des Anciens

Accueil

Cette actualité a été publiée le 11/10/2014 à 01h15 par colibrix.


LES PSILOCYBES, UN REMÈDE CONTRE L'ADDICTION À LA NICOTINE : 80% DE RÉUSSITES, 30% POUR LES PATCH$ !

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • Google+  FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr
SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
Les psilocybes, un remède contre l'addiction à la nicotine : 80% de réussites, 30% pour les patch$ !

 

Titre initial : Ce qui nous arrive demain - Des comprimés pour les renards

Sur France Culture, du lundi au vendredi de 8h45 à 8h49

 

Nicolas Martin, un journaliste qui a des c... sur franceculture.fr : Avant de vous précipiter dans le premier champ du coin à la recherche de psylos dans les bouses de vache - d'autant que la saison est bientôt finie, il va falloir faire vite - prenez le temps d'écouter cette chronique :

 

 

Note de TS :

 

Les multinationales pharmaceutiques et agroalimentaires connaissent cette info depuis belle lurette, mais elles préfèrent nous vendre du tabac -avec la bénédiction des Etats, qui se servent au pa$$age !- ainsi que des patchs de nicotine, quasiment inefficaces, voire dangereux... Et cerise sur le gâteau : pour le même prix !!!

Quand on sait que la nicotine synthétique ne coûte que quelques dizaines d'euros le litre et qu'une seule goutte sur la langue d'un chien le tue sur le coup, on comprend mieux cette intrication d'arnaques légales en tous genres pour berner les peuples consommateurs et lobotomisés à leur insu.

Tout est dans la Nature, les maladies comme leurs remèdes. Nous n'avons pas besoin de l'industrie pharmaceutique, ni des empoisonnements qui vont avec, de nos corps et de la planète Terre toute entière.

Le champignon psylocibe est une "plante" cosmopolite, connue et utilisée -entre autres- par les Gaulois, comme par les Egyptiens de l'antiquité, les Mayas, les Aztèques et les Incas. Elle fait partie des Plantes-Médecine -dîtes aussi "Plantes sacrées"- consommées essentiellement par les chamanes (en immersion, totale et solitaire, dans la forêt sauvage et en conjonction, ou non, avec les pleines ou nouvelles lunes), plantes "sacrées" donc consommées également par l'ensemble de la tribu -hommes, femmes, adolescents- lors de cérémonies particulières de contacts intimes avec les esprits de la Nature.

 

 

Elle est classée comme "plante des dieux" (1) par Albert Hofmann, découvreur de la Psilocybine, inventeur du LSD 25, dérivé simple de l'acide lysergique biologique, extrait de l'ergot de seigle ("Mal des Ardents" au Moyen âge) ou du liseron bleu Volubilis Ipomoea purpurea, boosté 100X par un radical diéthylamine

 

En vente libre dans toutes les bonnes jardineries
ou à l'Hyper du coin

 

ATTENTION : l'écorce des graines vendues dans le commerce, est recouverte d'un vomitif chimique, imposé par l'Etat. Il n'y a donc aucune raison de vous mettre dans cet état avec les quelques sachets nécessaires, glissés dans votre caddie. Par contre, rien ne vous empêche d'en semer dans tout le quartier (arrosage indispensable) ou de devenir JARDINIER ;o)

 

 

(1) Nous conseillons cette encyclopédie magique à tout jeune qui -un jour ou l'autre dans sa vie- sera presque inévitablement confronté aux "drogues". C'est LA référence en la matière. Bientôt en rupture de stock, mais qui devrait être rééditée par les éditions du Lézard (non subventionnées par l'Etat, comme le sont le Monde, Le Figaro, Libération, Le Parisien etc... et bien sûr pas le Canard Enchaîné !!!

 

Moi aussi, je me rebelle ici à la Maison de la Radio et je vais réhabiliter les drogues psychédéliques et vous expliquer comment arrêter de fumer grâce aux champignons hallucinogènes.

(...)

Déjà, il faut savoir que depuis quelques années, les scientifiques se ré-intéressent aux vertus de la psilocybine, c'est la molécule active des champignons hallucinogènes, notamment pour traiter des cas d'anxiété, de grande dépression et, plus récemment des cas d'addiction, en l'occurrence à la nicotine.

Les tests ont été effectués sur de très gros fumeurs -de plus de cinquante ans- qui fumaient au moins un paquet depuis trente ans ou plus et qui avaient déjà essayé d'arrêter sans succès plusieurs fois.

(...) Au bout de six mois, 80% des patients avaient TOTALEMENT arrêté la cigarette, là où les meilleures thérapies, avec produit de substitution à la nicotine donnes des résultats autour de 30 à 35% de réussite.

(...)

 

Pour lire la totalité, cliquer ICI

 

Un article de Nicolas Martin, déniché par Gigi, publié par franceculture.fr
et relayé par SOS-planete

 

Olala ! La suite ! Les conséquences !!!

 

Consulter notre module "Tabac des Anciens"

 

 

Pour en savoir plus que visible, abonnez-vous à notre nouvelle
Newsletter bimestrielle
, confidentielle et GRATUITE

Le site SOS-planete lui-aussi est GRATUIT ! Toutefois, pour nous soutenir,
pour un surf plus fluide et surtout pour bénéficier de l'autorisation d'accès à toutes les zones clefs, naturellement réservées, pensez à
adopter la version PREMIUM

 

Demain, deux scoops ! Olala !

Mais c'est un monde de oufs ;o)

La connerie est donc INSTITUTIONNELLE ?

 

Pile

 

 

L'Actualité vraie sur votre mobile du site étrange qui dérange même les anges ;o)

 

 

ET face !

 





Auteur : Nicolas Martin, franceculture.fr et terresacree.org