Surfer par catégories :

Année :


Retour : Accueil

Choix du module >>>

  • Afficher le flux RSS
  • Ajouter une actualité
1 2 »
SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre

QUE SE PASSE-T-IL SUR LA FACE CACHÉE DE LA LUNE ? LA CHINE SERAIT SUR LE POINT DE NOUS LE RÉVÉLER ?

Posté le 22/05/2018 à 20h56

Visiter ce module par catégories : Astronomie - Astrophysique - Quantique, Nouvelles hautes technologies - Robotique, Insolite - Mystères inexpliqués

Que se passe-t-il sur la face cachée de la Lune ? La Chine serait sur le point de nous le révéler ?
Actualités, news, presse alternative indépendante, journal du jour, widgets exportables GRATUITS à insérer dans votre blog, site Web ou réseau social, informations sur l'Homme et son environnement

 

.Aider les lanceurs d'alerte

 

............

 

 

Personne n'a jamais mis un atterrisseur sur la face cachée de la Lune, mais la Chine est sur la bonne voie pour être la première. Au cours du week-end, le pays a lancé un engin appelé Queqiao - un satellite qui orbitera autour de la Lune pour relayer les messages de l'atterrisseur, Chang'e-4, qui doit encore être lancé.

La Lune met autant de temps pour effectuer une rotation complète sur son axe que pour orbiter autour de la Terre. Par conséquent, notre satellite nous présente toujours la même face.

Nous avons vu la Lune grâce à des sondes, orbiteurs et missions Apollo, mais le seul objet fabriqué par l'homme à y etre allé était Ranger 4 , une sonde impacteur conçue pour transmettre des images avant qu'elle ne s'écrase sur la surface lunaire. Il a mal fonctionné, et aucune donnée scientifique n'a été transmise.

 

 

L'un des principaux obstacles est le fait que, une fois qu'un atterrisseur se trouve de l'autre côté de la Lune, la Lune fera obstacle aux signaux radio renvoyés sur Terre. Donc, une solution devait être trouvée - et c'est là que intervient Queqiao.

Queqiao servira de pont de communication entre Chang'e-4 - qui devrait être lancé plus tard dans l'année - et la Terre. Il sera placé dans ce qui est connu comme un point de Lagrange - l'endroit où les forces gravitationnelles combinées de deux corps plus grands (dans ce cas la Terre et la Lune) créent une petite zone de stabilité gravitationnelle.

 

 

Chaque paire de corps plus grands a cinq de ces points de Lagrange. Queqiao sera placé en L2, directement au droit des deux corps et à environ 65 000 kilomètres de la Lune, où il se déplacera avec les deux.

De ce point de vue, il sera capable de faire rebondir les signaux radio transmis par Chang'e-4 vers la Terre - et dans l'autre sens aussi, afin que les scientifiques basés sur Terre puissent contrôler l'atterrisseur robotique.

Mais Queqiao ne fera pas que se tourner les pouces en attendant Chang'e-4. Le satellite a également emporté la première antenne radio installée de l'autre côté de la Lune, conçue par l'Institut néerlandais de radioastronomie ( ASTRON ).

 

 

C'est ce qu'on appelle l'explorateur chinois à basse fréquence (NCLE), et il peut nous aider à recevoir des fréquences radio remontant au Big Bang - certaines des seules fréquences qui ne peuvent pas nous atteindre sur Terre.

«Les radioastronomes étudient l'Univers en utilisant les ondes radio, la lumière provenant des étoiles et des planètes, par exemple, qui ne sont pas visibles à l'oeil nu», explique l'astrophysicien Heino Falcke d'ASTRON.

"Nous ne pouvons pas détecter les ondes radio inférieures à 30 MHz, car elles sont bloquées par notre atmosphère, ce sont ces fréquences en particulier qui contiennent des informations sur l'Univers primitif, c'est pourquoi nous voulons les mesurer".

 

 

Queqiao a également transporté dans l'espace deux microsatellites, qui orbitent la Lune indépendamment sur une ellipse, Longjiang 1 et Longjiang 2 . Ceux-ci effectueront également des observations radio, avec des scientifiques amateurs capables de télécharger la télémétrie et des données pour effectuer leurs propres analyses.

Chang'e-4 transportera une charge scientifique entièrement différente : des graines de pommes de terre et des fleurs d'arabidopsis, ainsi que des cocons de vers à soie. Ceux-ci seront conservés dans une mini-biosphère , et observés pour voir s'ils peuvent pousser - et peut-être même s'épanouir - sur la Lune.

 

 

Queqiao entrera dans sa position en L2 en juin et Chang'e-4 sera lancé plus tard cette année.

 


Pour lire l'article en anglais, cliquer ICI

 

Une actualité de Michelle Starr, publiée par sciencealert.com et relayée par Demain l'Homme ex SOS-planete


 

 

La Chine, puissance mondiale dans l'innovation scientifique et technologique d'ici 2050 - L'atelier

Technologie informatique quantique : premier réseau infalsifiable au monde made in China - L'atelier

Astronomie et astrophysique - Télescopes géants : toujours plus grands, toujours plus loin - L'atelier

 

Si tous les visiteurs réguliers
contribuent financièrement,
la vie de l'Association sera
pérennisée. Même pour 1€,
vous pouvez soutenir
Demain l'Homme. Merci

 

 

 

....

 

 


abonnés

 


 

 

 

 

 

Pages officielles sur les Réseaux Sociaux
 

............


Playlistes du youtubeur Cèdre, lanceur d'alerte de Demain l'Homme, ex SOS-planete
...

 

 

Tout va si vite ! Vous n'allez
pas en croire vos yeux ;o)

 

.....

 

 

Auteur : Michelle Starr - sciencealert.com

Article relayé par : Jacky

Actualités, news, presse alternative indépendante, journal du jour, widgets exportables GRATUITS à insérer dans votre blog, site Web ou réseau social, informations sur l'Homme et son environnement
  • Commentaires <!--()-->
  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • Google+  FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr

1 2 »
1 2 »