Le Vrai d'UFO's ;o) - Alimentation électrique : et si on coupait le fil ? - Commentaires

Accueil

Cette actualité a été publiée le 16/02/2010 à 09h07.

ALIMENTATION ÉLECTRIQUE : ET SI ON COUPAIT LE FIL ?

  • » Cliquez ici pour retourner sur la fiche de l'actualité
Commentaire laissé par Michel95 le 16/02/2010 à 20h45

Bonsoir

Pour ce qui est du wifi chez les particuliers, chacun peut l'arrêter relativement facilement et n'utiliser que des câbles avec des connecteurs RJ 45.

Pour le reste, avec ou sans fil, qui est prêt à se passer de son réfrigérateur, ordinateur ou l'IRM pour ne siter que ces 3 là.

Pour moi, LA solution viendra du civisme de chaque individu sur cette planète avec tout ce que cela implique - Je parle des nantis dont nous faisons partie mais surtout pas du milliard de malheureux qui survivent comme ils peuvent.

Pour moi, l'idée de capteurs solaires tout le long de nos routes alimentant par électro-magnétisme les véhicules y circulant me parait être une solution intéressante - en attendant mieux - de remplacement des moteurs à explosions et aux batteries polluantes car demander aux gens d'abandonner volontairement leur voiture me parait utopique.

Mais qui donc connait la solution dans ce monde de fous...?

Commentaire laissé par Lo le 16/02/2010 à 19h46

Bonjour la surenchère des champs électro-manétiques dans notre environnement de vie ! Déjà la wi-fi est banalisée dans les habitats et les lieux publics sans qu'on en mesure vraiment les effets pervers à court et long terme -mais dans des bibliothèques, des employés se sont plaint de maux de tête et malaises récurrents depuis l'installation de systèmes wi-fi de connexion sans fil et en ont demandé l'arrêt.

Maintenant on nous vend les chargeurs sans fil et même l'alimentation sans fil, malgré la déperdition d'énergie, malgré le danger des champs électro-manétiques générés par ces systèmes... Et tout ça pourquoi ? ne plus se prendre les pieds dans les fils électriques, ne pas se fatiguer à brancher une prise mâle dans une femelle ? Quel intérêt ? Si on a plus besoin de nos mains, elles finiront pas s'atrophier - tous à zanzibar dans un petit panier !

A l'heure d'une crise écologique majeure qui concerne l'avenir de la vie sur Terre et de l'humanité, il est sidérant de constater que la recherche et fabrication de gadgets futiles, inutiles et potentiellement nocifs, continue de plus belle. Vanitas vanitatis !

Commentaire laissé par annity le 16/02/2010 à 16h28

avant on se passait de tout ça et il y avait moins de pollution. Autant d'imbéciles, certes,mais moins d'impact sur la planète.