Yahoo chiffre son réseau pour tenir la NSA à distance - L'atelier

Accueil

Cette actualité a été publiée le 07/04/2014 à 15h34 par Exo007.


YAHOO CHIFFRE SON RÉSEAU POUR TENIR LA NSA À DISTANCE

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • Google+  FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr
SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
Yahoo chiffre son réseau pour tenir la NSA à distance

 

Comme Google et Microsoft, Yahoo cherche depuis l'éclatement du scandale de la NSA à redorer son blason auprès des usagers.

Au cours des derniers mois, l'entreprise a multiplié les annonces sur le plan de la sécurité informatique.

La dernière en date concerne le chiffrement des données circulant entre ses centres de traitement de données.

Empêtré dans le scandale de la NSA, dont les programmes de surveillance ont été révélés par Edward Snowden, Yahoo s'efforce de regagner la confiance de ses utilisateurs.

Sur le plan technique, le portail américain a en particulier annoncé en octobre la généralisation de la connexion chiffrée par défaut puis, un mois plus tard, du chiffrement de son infrastructure.

C'est désormais chose faite. Depuis le 31 mars, Yahoo chiffre l'ensemble du trafic circulant entre ses centres de traitement de données.

Cette mesure vise en particulier à contrer (ou plutôt restreindre, dans la mesure où la NSA est dotée de moyens particuliers pour contrecarrer le chiffrement des communications) le programme MUSCULAR de l'agence de sécurité nationale américaine.

(...)

 

Pour lire la suite, cliquer ICI

 

Un article de Julien L, publié par numerama.com et relayé par SOS-planete

 

Les amères leçons du passé doivent être réapprises sans cesse. Albert Einstein

Des américains cloués au sol par Poutine, à la lettre de notre ONG à Ségolène Royal, en passant par la fin des Verts, la quête de bénévoles et beaucoup d'autres choses encore

 

 

L'Actualité vraie sur votre mobile du site étrange qui dérange même les anges !

 

........

 





Auteur : Julien L

Source : www.numerama.com