WWF : serviteur de l'agrobusiness et de la mondialisation - L'atelier

Accueil

Cette actualité a été publiée le 08/06/2010 à 18h44 par Apache.


WWF : SERVITEUR DE L'AGROBUSINESS ET DE LA MONDIALISATION

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • Google+  FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr
SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
WWF : serviteur de l'agrobusiness et de la mondialisation

Le WWF dans son combat lobbyiste a complètement embrassé la cause du green-business et sa présence lors de négociations sert de prétexte à des campagnes de greenwashing mondiales.

Ainsi actuellement la fondation permet le verdissement de l'agrobusiness transgénique tout autant que la continuelle expansion de la déforestation, l'article de Javiera Rulli est on ne peut plus alarmant.

WWF : serviteur de l'agrobusiness et de la mondialisation par Javiera Rulli – Membre du Groupe de Réflexion Rurale, groupe faisant partie du Réseau pour une Amérique Sans Transgéniques

Le Fonds Mondial pour la Nature (WWF) est devenu le secrétariat environnemental de la production globale de matières premières.

Les Tables Rondes pour la Production Durable des pires monocultures de l'agriculture mondialisée sont dirigées par le WWF.

La Table Ronde du Soja Responsable (RTRS), à laquelle participent des firmes comme Monsanto, Syngenta, Cargill, Bunge y ADM, est le cas le plus flagrant.

Une gigantesque opération de greenwashing pour cacher la destruction sociale et environnementale causée par le soja en Amérique du Sud ; déforestation, pollution des milieux naturels et des personnes.

Des listes sans fin de violations des Droits de l'Homme perpétrées par l'agrobusiness sont ignorées par le WWF afin de « préserver des Zones de Haute Valeur de Conservation ».

Le WWF est entré dans les principaux groupes de lobbying de l'Organisation Mondiale du Commerce (OMC), pour promouvoir la privatisation des dernières forêts et les certifications « vertes ».

Le rôle de la RTRS et du WWF au sommet de Copenhague sur le climat et à la réunion de l'OMC à Genève est néfaste.

En Mai 2009, à la 4ème conférence de la RTRS [1], une voie nouvelle a été ouverte pendant la discussion finale, par la proposition de mécanismes de compensation et de marchés du carbone pour l'agrobusiness du Soja.

L'exposé a été donné par Jason Clay, directeur de la section « marchés » du WWF et vice-président du WWF-Etats-Unis.

Clay est un adepte enthousiaste du modèle néolibéral et de la mondialisation économique, et un fervent défenseur des agrocarburants.

Il a présenté le marché du carbone comme la nouvelle opportunité pour l'agrobusiness.

Clay défend, pour le futur protocole sur le climat, la prise en compte du soja par deux mécanismes financiers possibles ; les mécanismes REDD [2], par lesquels les producteurs de soja seraient récompensés pour maintenir une certaine couverture arborée dans leurs latifundium, et l'accès aux crédits de carbone pour des pratiques agricoles cataloguées comme « conservationnistes »

.../...

« Pour le WWF il importe peu que le soja continue son expansion.

Sa priorité est de s'approprier des restes de forêts qualifiés comme Zones de Haute Valeur de Conservation, ou assurer la gestion environnementale des restants de forêts épargnés par les latifundistes producteurs de soja. »

La proposition concrète du WWF est que la RTRS appuie le développement de mécanismes permettant aux producteurs de soja d'accéder au marché international des crédits carbone selon la superficie de forêts préservées.

Dans ce cas, le soja pourrait être vendu conjointement à des crédits carbone d'une valeur moyenne de 5 à 10 dollars US la tonne [6].

.../...

Sous une couverture supposément environnementaliste, l'agrobusiness pourrait bénéficier économiquement de la privatisation des dernières forêts restantes, tout en causant l'expulsion de populations indigènes et paysannes

.../...

Pour lire la totalité de cet article, cliquer sur "Lien utile"

 

Pour en savoir plus sur la situation planétaire

 

........

 

.





Auteur : Équipe Signes des Temps

Source : www.futurquantique.org