Vous reprendrez bien du frelon - L'atelier

Accueil

Cette actualité a été publiée le 12/11/2011 à 19h49 par Mich.


VOUS REPRENDREZ BIEN DU FRELON

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • Google+  FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr
SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
Vous reprendrez bien du frelon

 

Après le frelon asiatique, voilà la coccinelle de Chine. Décidément, la Bretagne attire de drôles de bestioles. Mais au lieu de n'y voir qu'une calamité écologique, pourquoi ne pas y déceler un message d'opportunité pour l'agroalimentaire breton? Résumons: nous sommes, depuis peu, sept milliards d'humains et toutes les prévisions annoncent une hausse vertigineuse des besoins en protéines.

Au point qu'aux quatre coins de la planète, on commence à s'intéresser de près aux vertus protéiniques des insectes et autres vers de terre en y voyant la ressource alimentaire du futur. Pour l'agroalimentaire breton, dont l'inventivité et les capacités d'adaptation ne sont plus à démontrer, c'est un créneau d'avenir qui s'ouvre car dans le frelon tout est bon, et de la tête à la queue, il peut être délicieux.

Servi sur un lit d'algues, le frelon grillé ou confit ne sera peut-être bientôt plus seulement réservé aux fines gueules de Koh Lanta. D'ailleurs, regardons ce qui se passe du côté de la station biologique de Roscoff. Les recherches sur les vers aux composants d'hémoglobine proches des nôtres ont ouvert de belles opportunités dans le domaine de la santé. Même l'armée américaine a adopté la trouvaille bretonne. C'est dire!

Alors pourquoi ne pas passer maintenant au stade alimentaire, en lançant l'élevage du lombric breton, ultra-protéiné et riche en viande. En cette période électorale où on va nous faire avaler bien des couleuvres, ce n'est pas un ver qui nous étranglera. Et peut-être verrons-nous bientôt au menu des tables bretonnes, le lombric au lambig, servi avec des artichauts du Léon et du coco de Paimpol.

Alors, en avant l'agroalimentaire breton! Devenez les gourous des insectes et les masterchefs des coléoptères. Pour les rayons surgelés de la planète sous-protéinée, mijotez-nous le chou aux larves, l'aiguillette de doryphore aux amandes, le hanneton rôti aux poires, l'araignée mayonnaise, le gratin de limaces au chou-fleur, les cuisses de mouche à l'armoricaine, les pucerons à l'ail et basilic, la grande sauterelle en robe des champs ou encore les oeufs de cloporte mimosa, très pratiques pour les petites faims.

Elle est là l'alimentation du futur, il est là le pactole! Et peut-être viendra-t-il le temps où l'agroalimentaire breton triomphant ira jusqu'à détrôner McDonald's avec un produit phare: le kig-cafard's!

 

Un article de René Perez, publié par letelegramme.com

 

Lance-toi ! Deviens vite lanceur d'alerte. Rejoins ceux qui ont la rage !

Le site étrange qui dérange même les anges !

 

........

 

Merci de PARTAGER les meilleurs posts partout où vous le pouvez, réseaux sociaux et autres.

 





Auteur : René Perez

Source : www.letelegramme.com