Vous avez mis fin au casse du siècle ! - L'atelier

Accueil

Cette actualité a été publiée le 10/04/2013 à 21h44 par Jacky.


VOUS AVEZ MIS FIN AU CASSE DU SIÈCLE !

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • Google+  FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr
SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
Vous avez mis fin au casse du siècle !

 

Hier soir, aux environs de 20 heures, des cris de joies ont résonné dans les bureaux de ONE. Nous venions d'apprendre une nouvelle historique !

En effet, le Parlement européen, les Etats membres et la Commission européenne se sont enfin entendus sur un texte qui impose une transparence inédite aux industries extractives afin de renforcer la lutte contre la corruption. Les entreprises pétrolières, minières, gazières et forestières seront dorénavant obligées de rendre public tous les paiements versés aux gouvernements des pays tiers, détaillés projet par projet et sans aucune exemption.

Ce succès sans précédent n'aurait pu voir le jour sans une mobilisation des citoyens européens, dont vous, chers membres de ONE. Vous avez été nombreux à vous mobiliser à nos côtés pendant plus d'un an et demi pour exhorter les dirigeants européens à résister au lobby industriel contre cette législation européenne. Et vos voix ont été entendues.

Comme Bono l'a toujours dit, la transparence est un des meilleurs vaccins contre la corruption. Suite à l'annonce de la bonne nouvelle, il a fait part de sa joie pour les militants : « [...] Je me réjouis pour les activistes qui ont durement bataillé et soutenu cette longue campagne et félicite les dirigeants européens qui ont su résister au lobby industriel.»

Aujourd'hui, 1,5 milliards d'habitants des pays africains, riches en ressources naturelles, vivent sous le seuil de pauvreté. Une situation révoltante alors que les exportations pétrolières et minières de l'Afrique représentaient sept fois la valeur de l'aide internationale en 2010. La transparence du secteur extractif est un prérequis pour que les citoyens puissent s'assurer que les richesses qui se trouvent dans leurs sous-sols contribuent au développement de leur pays.

A travers cette directive, l'Europe s'attaque enfin à l'opacité de secteurs qui pèsent plusieurs milliards d'euros et donne un droit de regard aux citoyens sur les revenus générés par leurs ressources naturelles.

Encore mille mercis pour votre soutien. Votre acharnement a, une fois de plus, porté ses fruits ! Et nous on dit, ça se fête...

 

Un article de Sara Kianpour, publié par one.org et relayé par SOS-planete

 

 

SOS-planete, c'est environ 6000 visiteurs par jour ! 32 millions depuis son lancement en 1999. Pourtant, l'association Terre sacrée qui édite le site repose actuellement sur à peine 95 adhérents et 7 lanceurs passionnés.
N'acceptez pas le crime organisé ! Rejoignez la Force ! Apportez votre petite pierre à une évolution compatible avec la Vraie Vie...

 

Ce post vous est transmis grâce au dispositif mis en place par l'équipe bénévole des lanceurs d'alerte de SOS-planete. Si vous jugez son contenu intéressant, n'hésitez pas à le partager au sein de votre entourage proche et virtuel (contacts, réseaux sociaux). Un petit clic qui se propagera naturellement sur la Toile. Merci de participer, à votre façon, à cette tâche d'information et d'éveil des consciences, donc à la sauvegarde de notre planète vivante et de l'Humanité.

 

Lance-toi ! Deviens lanceur d'alerte. Rejoins ceux qui ont la rage !

Le site étrange qui dérange même les anges !

 

........

 

Contacter l'équipe : vivant12)at(free.fr

 





Auteur : Sara Kianpour

Source : www.one.org