Vivons-nous dans une simulation informatique créée par nos descendants ? - L'atelier

Accueil

Cette actualité a été publiée le 19/05/2014 à 22h14 par Jacky.


VIVONS-NOUS DANS UNE SIMULATION INFORMATIQUE CRÉÉE PAR NOS DESCENDANTS ?

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • Google+  FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr
SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
Vivons-nous dans une simulation informatique créée par nos descendants ?

 

Aussi loufoque que cela puisse paraître, des physiciens américains et allemands ont proposé une méthodologie capable de tester si la réalité dans laquelle nous vivons est une simulation informatique créée par nos descendants.

(...)

Cette méthodologie repose sur l'idée que, si d'aventure notre monde est une simulation informatique, alors il devrait être possible d'y déceler l'existence de caractéristiques physiques propres à cette simulation informatique. En d'autres termes, si nous vivons dans une simulation calculée par une instance informatique surpuissante, alors il doit être possible de découvrir la "signature" de cette simulation informatique.

(...)

 

 

Face à tant de complexité, les physiciens se simplifient la tâche en décomposant les phénomènes d'interaction forte qu'ils souhaitent simuler informatiquement, et ce à l'aide d'une sorte de maillage en 4 dimensions (3 dimensions pour l'espace, une pour le temps). Appelé QCD sur réseau (pour ChromoDynamique Quantique), ce maillage de points en 4 dimensions, semblable à un réseau cristallin, permet de simplifier les phénomènes relatifs à la force d'interaction forte que l'on souhaite simuler informatiquement, en "découpant" ce minuscule univers en plusieurs petits morceaux. Des petits morceaux qui sont ensuite beaucoup plus faciles à calculer séparément que s'il fallait calculer "d'un seul coup" l'intégralité de l'univers.

(...)

Quelles seraient les conséquences de l'existence, dans notre univers, d'une QCD sur réseau sur le comportement des rayons cosmiques ? Selon les auteurs de l'étude, alors que le rayonnement cosmique est dans la plupart des cas dit "isotrope", c'est-à-dire qu'il est le même dans toutes les directions, l'existence d'une QCD sur réseau aurait pour effet de rompre cette isotropie : pour les rayons cosmiques à très haute énergie, cette isotropie serait brisée, conduisant notamment les rayons cosmiques à ne pas se comporter de la même manière dans toutes les directions, contrairement à ce qu'ils sont supposés faire.

 

 

Par conséquent, parvenir à mesurer dans notre univers de tels comportements anormaux chez les rayons cosmiques à très haute énergie permettrait de détecter la présence d'une QCD sur réseau sous-jacente à notre univers. Et donc, de démontrer que nous vivons dans une simulation informatique...

(...)

 

Pour lire la totalité, cliquer ICI

 

Un article de Alain Tranet, publié par journaldelascience.fr et relayé par SOS-planete

 

 

L'Actualité vraie sur votre mobile du site étrange qui dérange même les anges

 





Auteur : Alain Tranet

Source : www.journaldelascience.fr