"Vive la malbouffe, à bas le bio", ou comment être écoeuré par les supermarchés - L'atelier

Accueil

Cette actualité a été publiée le 18/04/2013 à 22h29 par Fred.


"VIVE LA MALBOUFFE, À BAS LE BIO", OU COMMENT ÊTRE ÉCOEURÉ PAR LES SUPERMARCHÉS

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • Google+  FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr
SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
"Vive la malbouffe, à bas le bio", ou comment être écoeuré par les supermarchés

 

En librairie depuis le 17 avril, le livre "Vive la malbouffe, à bas le bio" (ed. Hoëbeke) s'attache à mettre en évidence les multiples fraudes et escroqueries dont l'industrie agroalimentaire serait responsable. Un document édifiant sur les limites de notre sécurité alimentaire qu'a lu notre contributeur Yves Paccalet, militant écologiste.

Je viens de lire un bouquin très triste et par conséquent très drôle : "Vive la malbouffe, à bas le bio !", aux éditions Hoëbeke. Ses auteurs sont trois journalistes, Christophe Labbé et Olivia Recasens, du "Point", et Jean-Luc Porquet, du "Canard enchaîné" ; le livre est agrémenté de dessins de Wozniak, du même "Canard enchaîné".

On comprend, bien sûr, que le titre est une antiphrase. On saisit l'ironie du propos, qui se résume en une phrase : "Amis de la malbouffe, réjouissons-nous : notre cause avance à pas de géant !"

Ces arnaques qui nous détruisent l'intestin et la tête

(...)

Mais si, comme le Candide de Voltaire, on ne désire rien d'autre que "cultiver son jardin", alors je rappelle que c'est le moment de retourner la terre avec du fumier "bio", de semer des carottes et des radis, de repiquer des salades et des betteraves, bref de confier à l'humus fécond du courtil maints végétaux non seulement délicieux et sains, mais indispensables à l'ouverture d'esprit de l'honnête homme du XXIe siècle.

Lorsque nous aurons rallié à cette cause suffisamment de bonnes volontés, nous pourrons jeter à la poubelle ce "Vive la malbouffe, à bas le bio !", cet essai d'ironie bienfaisante dont nous espérons qu'il sera rongé par de vrais rats garantis 100 % "bio". Puis recyclé par des lombrics roses et vigoureux comme on en trouve encore dans nos vertes campagnes.

En attendant ce jour (hélas) improbable, permettez-moi de vous souhaiter un sincère et chaleureux : "Bon appétit, m'sieurs dames !"

 

Pour lire la totalité, cliquer ICI

 

Un article de Yves Paccalet, publié par leplus.nouvelobs.com/ et relayé par SOS-planete

 

Ce post vous est transmis grâce au dispositif mis en place par l'équipe bénévole des lanceurs d'alerte de SOS-planete

 

N'acceptez pas le crime organisé ! Rejoignez la Force ! Apportez votre petite pierre à une évolution joyeuse, compatible avec la Vraie Vie...

 

 

Le site étrange qui dérange même les anges !

 

........

 





Auteur : Yves Paccalet

Source : leplus.nouvelobs.com