Vie extraterrestre : Europe pourrait être bien plus intéressante que Mars - L'atelier

Accueil

Cette actualité a été publiée le 24/02/2013 à 20h11 par mich.


VIE EXTRATERRESTRE : EUROPE POURRAIT ÊTRE BIEN PLUS INTÉRESSANTE QUE MARS

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • Google+  FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr
SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
Vie extraterrestre : Europe pourrait être bien plus intéressante que Mars

La sonde spatiale Galileo a réalisé cette mosaïque durant sa mission qui s'est déroulée en orbite autour de Jupiter de 1995 à 2003. On y distingue des plaines de glace brillante, des failles qui courent jusqu'à l'horizon, et de sombres marques qui contiennent probablement un mélange de glace et de poussières. Les portions de terrain surélevé sont particulièrement visibles près du terminateur, où elles projettent des ombres. Europe est quasiment de la taille de notre Lune, mais beaucoup plus lisse, montrant peu de hauts plateaux ou de gros cratères d'impact. Les images et les indices recueillis par Galileo laissent à penser qu'un océan liquide pourrait bel et bien exister sous la surface glacée d'Europe. Source

 

Dans la quête de la vie dans le système solaire, Europe, une lune de Jupiter avec un océan, est bien plus prometteuse que Mars, un grand désert, où les États-Unis concentrent pourtant leurs efforts limités par les contraintes budgétaires, regrettent des planétologues. "Hormis la Terre, Europe est l'endroit dans notre système solaire où il y a la plus grande probabilité de trouver aujourd'hui la vie et nous devrions l'explorer", a souligné Robert Pappalardo, un responsable scientifique au Jet Propulsion Laboratory (JPL) de la Nasa. "Europe est recouverte d'une couche de glace relativement fine, possède un océan (liquide sous la glace) en contact avec des roches en profondeur, est géologiquement active et est bombardée de radiations qui créent des oxydants et forment en se mélangeant à l'eau une énergie idéale pour alimenter la vie", a-t-il expliqué.

(...)

 

 

Constatant que Mars représente la plus grande part de l'exploration du système solaire de la Nasa, Robert Pappalardo a estimé que "l'agence devrait aussi explorer des endroits qui constituent une très grande priorité scientifique". "L'une des questions les plus fondamentales est celle de savoir si la vie existe ailleurs dans le système solaire", a-t-il ajouté. Mars pourrait avoir été habitable il y a plusieurs milliards d'années, mais Europe pourrait bien être propice à la vie aujourd'hui, a insisté le planétologue. "Si Europe est le meilleur endroit dans le système solaire après la Terre pour abriter la vie, Encelade, une lune de Saturne, vient juste après", a souligné Amanda Hendrix, une planétologue du Planetary Science Institute à Tucson (Arizona, sud-ouest). "Elle a une mer sinon un océan d'eau liquide sous une couche de glace et est géologiquement active avec une source de chaleur au pôle sud et un geiser éjectant des particules d'eau", a-t-elle précisé lors de la même conférence de presse.

(...)

 

Pour lire la totalité, cliquer ICI

 

Un article de lepoint.fr, relayé par SOS-planete

 

Ce post vous est transmis grâce au dispositif mis en place par l'équipe bénévole des lanceurs d'alerte de SOS-planete. Si vous jugez son contenu intéressant, n'hésitez pas à le partager au sein de votre entourage proche et virtuel (contacts, réseaux sociaux). Un petit clic qui se propagera naturellement sur la Toile. Merci de participer concrètement, ou à votre façon, à cette tâche d'information et d'éveil des consciences, donc à la sauvegarde de notre planète vivante et de l'Humanité.

 

Le module de news "Comment va la belle bleue ?" en grand écran

Lance-toi ! Deviens lanceur d'alerte. Rejoins ceux qui ont la rage ! - Alertes

Recevoir chaque jour les infos scientifiques dans sa boite aux lettres

Le site étrange qui dérange même les anges !

 

........

 

Mine de connaissances - Contacter l'équipe : vivant12)at(free.fr

 





Auteur : AFP

Source : www.lepoint.fr