Vidéo : des millions d'anchois forment une marée noire - L'atelier

Accueil

Cette actualité a été publiée le 28/07/2014 à 19h14 par Exo007.


VIDÉO : DES MILLIONS D'ANCHOIS FORMENT UNE MARÉE NOIRE

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • Google+  FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr
SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
Vidéo : des millions d'anchois forment une marée noire

Une marée noire ? Non, des anchois par millions perdus
à quelques mètres de la plage

 

Groupés en un banc de 1,5 km de longueur, des millions d'anchois, peut-être des centaines de millions, sont venus narguer les océanographes du célèbre institut Scripps, près de San Diego, aux États-Unis. Pourquoi ? Mystère. Peut-être parce que l'eau leur semblait trop chaude au large. Le phénomène est rarissime mais naturel et sans conséquences.

(...)

 

 

Les anchois étaient peut-être en quête d'une eau plus fraîche

Cette chose s'étalait peut-être sur un kilomètre et demi (« one mile » écrivent les commentateurs) pour une largeur d'une centaine de mètres et une épaisseur d'environ trois mètres. Il s'agissait bien d'anchois, nageant en formation serrée, comme ils savent le faire, mieux encore que les sardines, semblant ne former qu'un seul organisme.

(...)

 


Le banc d'anchois, une formation très serrée, se trouvait juste sous la surface,
jusqu'à environ trois mètres

 

(...)

 

Pour lire la totalité, cliquer ICI

 

Un article de Jean-Luc Goudet, publié par futura-sciences.com et relayé par SOS-planete

 

Pour en savoir plus que visible, abonnez-vous à notre nouvelle Newsletter bimestrielle, confidentielle, cryptée et GRATUITE

Le site SOS-planete lui-aussi est GRATUIT !
Merci de contribuer à son financement participatif

 

L'Actualité vraie sur votre mobile du site étrange qui dérange même les anges
Sur un smartphone, l'adresse https://www.terresacree.org de la page d'accueil de SOS-planete est maintenant automatiquement redirigée vers la version mobile

 





Auteur : Jean-Luc Goudet

Source : www.futura-sciences.com