Viande de cheval : Y a-t-il un risque pour la santé ? - L'atelier

Accueil

Cette actualité a été publiée le 11/02/2013 à 21h05 par Tanka.


VIANDE DE CHEVAL : Y A-T-IL UN RISQUE POUR LA SANTÉ ?

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • Google+  FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr
SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
Viande de cheval : Y a-t-il un risque pour la santé ?

 

CRISE - La présence possible de phénylbutazone, un anti-douleur administré aux chevaux, fait craindre des risques pour la santé humaine...

Le phénylbutazone, un remède de cheval qui fait peur. Alors que l'enquête de la DGCCRF se poursuit pour identifier l'origine et le chemin parcouru par la viande de cheval découverte dans des plats au boeuf surgelés, la présence possible de phénylbutazone, un anti-douleur pour chevaux, commence à inquiéter outre-Manche où le «horsegate» a éclaté depuis plusieurs semaines.

Risques d'anémie

Le ministre de l'Environnement britannique, Owen Paterson, a déclaré ce dimanche que la viande de cheval, si elle était contaminée par cet anti-inflammatoire, pourrait être nuisible à la santé humaine. Le ministre a même prévenu qu'il fallait s'attendre à «de mauvaises nouvelles» dans la semaine.

La Food standards agency (FSA) britannique enquête actuellement sur la présence de phénylbutazone dans la viande de cheval. Cet anti-inflammatoire non-stéroïdien est en effet couramment utilisé pour soulager les douleurs squeletto-musculaires des chevaux, notamment en cas de boitement.

En France, il est interdit d'administrer du phénylbutazone aux animaux destinés à la consommation humaine. Robin Hargreaves, de la British veterinary association, a expliqué au Guardian que «beaucoup de chevaux étaient traités» avec ce médicament, qui ne devrait jamais entrer dans la chaîne alimentaire humaine.

Le phénylbutazone peut provoquer de «graves réactions», parmi lesquelles des cas d'anémie asplasique, une diminution de la production de globules rouges, blancs et de plaquettes.

 

Un article d'Audrey Chauvet, publié par 20minutes.fr et relayé par SOS-planete

 

Ce post vous est transmis grâce au dispositif mis en place par l'équipe bénévole des lanceurs d'alerte de SOS-planete. Si vous jugez son contenu intéressant, n'hésitez pas à le partager au sein de votre entourage proche et virtuel (contacts, réseaux sociaux). Un petit clic qui se propagera naturellement sur la Toile. Merci de participer concrètement, ou à votre façon, à cette tâche d'information et d'éveil des consciences, donc à la sauvegarde de notre planète vivante et de l'Humanité.

 

Le module de news "Comment va la belle bleue ?" en grand écran

Lance-toi ! Deviens lanceur d'alerte. Rejoins ceux qui ont la rage ! - Alertes

Recevoir chaque jour les infos scientifiques dans sa boite aux lettres

Le site étrange qui dérange même les anges !

 

........

 

Mine de connaissances - Contacter l'équipe : vivant12)at(free.fr

 





Auteur : Audrey Chauvet

Source : www.20minutes.fr