Vers une agriculture écologique et autonome ! - #WikiSurTerre

Retour : Accueil

Cette actualité a été publiée le 11/10/2010 à 19h03 par Tanka.


VERS UNE AGRICULTURE ÉCOLOGIQUE ET AUTONOME !

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • LinkedIn
Vers une agriculture écologique et autonome !

Notre politique agricole commune depuis 50 ans pourrait être remplacée par une politique agricole pouvant subvenir à nos besoins alimentaires tout en respectant l'environnement et en ayant des exploitations agricoles mieux réparties sur l'ensemble de notre territoire national!...

Le réchauffement climatique, l'obésité que l'on constate de plus en plus chez nos jeunes enfants, des agriculteurs qui s'endettent et produisent de plus en plus sans obtenir satisfaction au niveau de leurs revenus doivent nous interpeller, en nous posant la question : est-ce qu'un notre modèle agricole n'est pas possible?...

En France nous disposons de beaucoup d'espace et nous pouvons produire pratiquement tout ce dont nous avons besoin... or nous importons beaucoup de denrées alimentaires ce qui consomme beaucoup de carbone et pour nos élevages nous importons de l'ordre de 90 % de nos besoins en protéines essentiellement du Brésil!...

Nous avons la possibilité d'être plus autonomes en consommant des produits locaux et/ou de notre pays de préférence... au lieu d'importer des produits azotés pour nos élevages, nous avons la possibilité de les produire en France (luzerne, trèfle, pois, fèverole, etc.)

Nous importons de la viande essentiellement d'Argentine alors que nous avons la possibilité de produire plus qu'il nous en faut et par ailleurs ne préconise – t — on pas de manger d'avantage de fruits et légumes, que nous pouvons aussi produire chez nous ; et de réduire notre consommation carnée!...

Nous sommes actuellement en discussion à Bruxelles sur une nouvelle politique agricole commune... mais devons-nous faire confiance à nos politiques qui réagissent en fonction des élections à venir ?...

Ainsi notre Président de la République après avoir martelé avec son gouvernement le Grenelle de l'environnement où « tout » allait être remis en cause, déclare au Salon de l'Agriculture au mois de mars dernier : « l'environnement, ça commence à bien faire »!!...

Tout cela pour faire plaisir à quelques électeurs agriculteurs qui s'en tirent bien avec la situation actuelle, fortement subventionnée par les contribuables!!...

En fait, le changement dans la production agricole dépend de chacun d'entre nous!...Si nous continuons à acheter des prunes ou des cerises venant d'Afrique du Sud ou du Chili et des haricots verts venant du Kenya par exemple, le nombre d'agriculteurs en France qui est de l'ordre de 300000 actuellement c'est-à-dire 10 fois moins qu'il y a 50 ans va encore continuer à fortement diminuer et sera en plus concentré sur quelques régions de notre territoire!...

Par contre si nos consommons des produits locaux, nous contribuons à « sauver notre planète », nous permettons à des producteurs de pouvoir s'installer... à cet égard, les AMAP (Association de Maintien d'une Agriculture Paysanne) permettent à des jeunes de devenir agriculteurs sans trop investir et en ayant une trésorerie assurée pendant 6 mois grâce aux consommateurs ce qui leur évite de payer des agios à la banque !

Relever les défis de l'alimentation, des ressources naturelles et des territoires est techniquement possible dans un pays comme le nôtre... mais la politique agricole en vigueur dans les 50 années qui viennent dépendra essentiellement de notre comportement de tous les jours !...

Etat de santé réel de la planète





Auteur : par Louis G, Economiste du CNAM

Source : www.lemonde.fr