Vague de répression en Chine - #WikiSurTerre

Retour : Accueil

Cette actualité a été publiée le 08/04/2011 à 21h42 par Mich.


VAGUE DE RÉPRESSION EN CHINE

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • LinkedIn
Vague de répression en Chine

 

L'arrestation de l'artiste chinois Ai Weiwei soulève une vague d'indignation au niveau international. La France, l'Allemagne, la Grande-Bretagne, les Etats-Unis et plusieurs artistes ont réclamé solennellement sa libération.

On est toujours sans nouvelle d'Ai Weiwei — un des artistes chinois les plus réputés de sa génération et auteur d'une célèbre installation exposée dans le Turbine Hall de la Tate Modern, dont les milliers de graines de tournesol en céramique ont fait sensation — depuis qu'il a été arrêté à l'aéroport de Pékin le 4 avril 2011.

Plutôt que de pointer son militantisme en faveur des Droits de l'Homme et de la liberté d'expression, les autorités chinoises l'accusent de «crimes économiques». En janvier, le gouvernement avait tenté l'intimidation, en procédant à la démolition forcé de son atelier de Shanghai, sans avoir raison de l'artiste.

Les médias internationaux déplorent un durcissement de la répression à l'encontre des dissidents du régime. Depuis le mois de mars, l'influence de la «Révolution du Jasmin» se fait sentir en Chine, où les rassemblements contestataires se sont multipliés. Mais malheureusement, jusqu'à présent, ils n'ont fait qu'entraîner une vague d'interpellations.

Dans un éditorial publié l'an dernier par Wall Street Journal, l'artiste Ai Weiwei avait posé la bonne question: «Comment un Etat basé sur la limitation des flux de l'information et de la liberté de parole peut-il demeurer puissant? Et si cela est possible, alors, quelle sorte de monstre va-t-il devenir?»

 

Un article de Elisa Fedeli, publié par Paris-art

 

Nous aider

Lance-toi ! Deviens vite lanceur d'alerte. Rejoins ceux qui ont la rage !

Le site étrange qui dérange même les anges !

 





Auteur : Elisa Fedeli/Paris-art

Source : www.paris-art.com