Vade retro Monsanto - L'atelier

Accueil

Cette actualité a été publiée le 20/07/2013 à 22h27 par Jacky.


VADE RETRO MONSANTO

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • Google+  FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr
SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
Vade retro Monsanto

 

Pour faire suite à l'appel international du 25 mai dernier contre la multinationale Monsanto, les Indigné-e-s du 63 ont organisé samedi 6 juillet une action d'information et de sensibilisation.

Différents stands ont étés mis en place :

- Un point info avec distribution de flyers sur les risques des OGM, des pesticides et désherbants Monsanto. D'autres tracts et affiches proposaient des alternatives (semenciers indépendants tels que Kokopelli ou Biau Germe, fiche pratique sur les engrais verts, etc). Deux grands panneaux présentaient aussi les marques présentes dans nos supermarchés et clientes de Monsanto, ainsi que l'historique de la firme.

- Diffusion de documentaires dénonçant les pratiques de Monsanto et de clips audio

- Distribution gratuite de graines (potagères, aromatiques et fleurs).

- Un atelier « bombe de graines » proposait aux passants de fabriquer des boules de terreau garnies de graines, dans le but de reverdir l'espace public bétonné.

Un sketch avait été préparé, mais malgré nos jolis déguisements de fleurs et d'abeilles, les vigiles du Géant Casino Naccarat au Brézet ( pour ne pas les citer !) nous ont fait remballer avant que nous ayons pu le terminer (sous couvert d'ordres donnés par la direction, bizarrement absente et injoignable pour négocier). La prochaine fois, il faudra penser à leur demander l'autorisation, et à Monsanto aussi par la même occasion !!

 

 

Constatant l'impossibilité de dialoguer, le groupe s'est orienté vers le jardin Lecoq. Là-bas, nous avons pu distribuer nos graines et planter nos bombes de graines plus tranquillement, avant que des policiers nous demandent de remballer. Tout comme nous, des passants se sont étonnés de l'insistance des services de sécurité à brimer les initiatives citoyennes.

Pas découragés pour autant, nous avons enchaîné avec une deuxième action : le ré-étiquetage de produits toxiques dans une grande surface. « cancérigène », « OGM » ou encore « toxique » étaient écrits sur des post-it pour signaler les produits concernés en rayon.

Malgré les difficultés rencontrées, nous restons décidés à lutter contre les mafias semencières et économiques. D'autres actions seront organisées, n'hésitez pas à nous rejoindre !

 

Un article de occupyclermont.org, relayé par SOS-planete

 

 

Soleil vert : le saviez-vous ?

Retrouvez toute l'actualité sur votre mobile

Le site étrange qui dérange même les anges !

 

........

 

Vendredi, 6075 visiteurs

 





Auteur : Rédaction occupyclermont.org

Source : www.occupyclermont.org